Afrique: voici le premier producteur d’électricité sans carbone

Partout dans le monde, le sujet de la production d’une énergie décarbonée suscite l’intérêt. En effet, l’énergie coûte cher et en produire beaucoup est aussi… Une source importante de pollution. Récemment en Afrique, un pays a décidé de s’attaquer à ce problème à bras-le-corps, dans le but de produire de l’électricité sans carbone. Ce pays, c’est le Maroc !

En effet, au Royaume du Maroc, trois entités, l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), l’entreprise Nareva ainsi que la branche Gas Power de GE Vernova, ont annoncé un partenariat historique dans le but de faire de la centrale électrique (fonctionnant au fioul lourd) de la ville de Laâyoune, une centrale électrique totalement décarbonée. Un projet en trois grandes étapes, qui débutera par une étude de faisabilité.

Publicité

Le Maroc souhaite produire une énergie verte

En effet, ces trois groupes vont mener un grand audit dans le but de déterminer s’il est possible d’arriver à l’objectif initialement évoqué. Des solutions communes seront ensuite présentées pour faciliter la décarbonation totale de cette centrale électrique hautement importante. L’idée ? Que les trois turbines à gaz du groupe GE Vernova qui alimentent cette centrale, fonctionnent à l’hydrogène vert.

Une décision importante et un projet historique, qui pourrait, s’il fonctionne, permettre au Maroc de devenir l’un des leaders mondiaux de la production d’énergie verte. Un projet qui pourrait effectivement être étendu à d’autres centrales et même à d’autres nations. Aymane Taud, patron du groupe Navera, souhaite d’ailleurs que ce partenariat puisse activement contribuer à la “décarbonation compétitive” de l’Afrique.

La centrale de Laâyoune, un projet d’envergure

Les objectifs finaux, à l’échelle du Maroc, sont très importants. En effet, le Royaume souhaite produire 52% de son électricité, de manière totalement renouvelable, d’ici à 2030. Aujourd’hui, cette part est de 40%. La réussite du projet de Laâyoune, qui peu à peu devient d’ailleurs l’un des pôles les plus importants du pays en matière de développement des énergies renouvelables, est donc espérée et très attendue !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *