Décès d’un membre d’une famille royale en Europe

Le monde a perdu une figure emblématique de l’histoire italienne avec la disparition du prince Victor Emmanuel de Savoie à l’âge de 86 ans, survenue samedi 3 février à Genève, en Suisse. Fils du dernier roi d’Italie, Umberto II, Victor Emmanuel de Savoie a marqué l’histoire en étant le chef de la maison des Savoie, qui a régné sur l’Italie unifiée de 1861 à 1946.

Sa vie a été marquée par un long exil, débutant à l’âge de 9 ans, lorsque tous les descendants mâles de la maison royale ont été bannis par la Constitution de 1946. Cette mesure sévère visait à sanctionner la collaboration de son grand-père, Victor Emmanuel III, avec le régime fasciste et la signature des lois raciales.

Publicité

Né le 12 février 1937 à Naples, Victor Emmanuel de Savoie a dû attendre décembre 2002 pour pouvoir retourner en Italie, après la levée de l’exil votée par le Parlement italien. Cependant, cette autorisation n’a pas été obtenue facilement. En effet, le prince a dû prêter serment de fidélité à la République, un geste auquel il s’était longtemps refusé. Cette condition a suscité des débats passionnés sur la légitimité et le rôle des descendants d’une monarchie déchue dans une Italie devenue républicaine.

Sa mort à Genève a été confirmée par son avocat, Sergio Orlandi, qui a souligné le caractère paisible de son décès, entouré de sa famille. Le communiqué de la maison royale des Savoie a annoncé sobrement son départ tout en laissant planer le mystère sur les détails des obsèques, qui seront ultérieurement annoncés.

Malgré les circonstances de son départ précipité de l’Italie et les ombres qui planent sur le passé de sa famille, Victor Emmanuel de Savoie a maintenu une présence discrète mais constante dans la vie politique italienne, exprimant parfois ses opinions sur divers sujets. Son décès marque la fin d’une époque pour la famille royale italienne, symbolisant la transition vers une ère où les dynasties monarchiques ont perdu leur pouvoir politique, mais où leur héritage continue de susciter l’intérêt et le débat. À Genève, entouré de sa famille, le prince Victor Emmanuel de Savoie a tiré sa révérence à la vie, emportant avec lui les pages d’une histoire mouvementée et controversée.

Une réponse

  1. Avatar de Tchité
    Tchité

    Qui parle du décès de nos royautés tels que vous le faites pour autrui. Africains s’intéresse toujours plus aux autres qu’aux siens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *