Décès tragique d’un bodybuilder brésilien né avec un seul rein

Le monde du fitness et du bodybuilding pleure la perte de Christian Annes, un bodybuilder brésilien de renom, décédé à l’âge de 34 ans dans l’attente désespérée d’une greffe de rein. Sa vie a pris un tournant dramatique lorsqu’une analyse de sang de routine a révélé une détérioration rapide de sa santé, le plaçant sur une liste d’attente qui n’a malheureusement pas abouti à temps.

Christian Annes, également connu sous le nom de Hans Christian Dyck Annes, était né avec un seul rein, une condition qui ne l’avait jamais empêché de poursuivre sa passion pour la musculation. En tant qu’entraîneur personnel, il était apprécié pour son physique impressionnant et ses compétences en coaching. Cependant, en 2022, sa vie a pris un virage inattendu lorsque des tests sanguins ont révélé des niveaux élevés de créatinine et d’urée, signaux alarmants de problèmes rénaux.

Publicité

Malgré la découverte de sa condition, Christian Annes est resté silencieux, refusant initialement de suivre un traitement. Ce n’est que plus tard, poussé par son entraîneur, qu’il a consulté un médecin. Malheureusement, le dysfonctionnement rénal avait déjà entraîné des complications graves, et son état de santé s’est rapidement détérioré.

Sa petite amie, Wanna Teixeira, a partagé les moments difficiles qu’ils ont traversés. « Il avait enfin de l’espoir, mais il n’avait pas assez de temps« , a-t-elle déclaré. Malgré l’urgence, Christian Annes a été placé sur une liste d’attente pour une greffe, avec 69 personnes devant lui. Le 20 janvier, son état s’est aggravé brusquement, le conduisant à une hospitalisation d’urgence, mais la greffe tant attendue n’est jamais arrivée. Il a tragiquement perdu la vie en attendant son nouvel organe.

Annes était un influenceur respecté au Brésil, comptant 42 300 abonnés sur les réseaux sociaux. Ses publications mettaient en avant son physique impressionnant et les transformations incroyables de ses clients. En tant qu’athlète, il avait participé à des compétitions de culturisme et avait également travaillé comme mannequin.

Publicité

Les autorités de l’État du Paraná au Brésil, où résidait Annes, ont indiqué que 2 011 personnes étaient en attente d’une greffe de rein en décembre. En janvier, Christian Annes a reçu l’espoir d’une possible greffe imminente, mais le destin en a décidé autrement.

Une réponse

  1. Avatar de Croque-mort
    Croque-mort

    Décès tragique d’un bodybuilder brésilien né avec un seul rein = suicide volontaire…parce que quand on sait qu’on est né avec un seul rein, on ne va pas prendre de produits anabolisants pour faire gonflette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *