Hydrocarbures en Afrique : cette superpuissance se positionne en force

Les ressources en hydrocarbures sont actuellement très demandées sur le marché international. Avec le déclenchement du conflit russo-ukrainien, ils sont nombreux ces grands pays qui mobilisent de grands moyens afin d’assurer leurs stocks d’hydrocarbures. C’est dans ce contexte que l’Afrique se distingue. Le continent dispose d’énormes gisements de pétrole et de gaz, ce qui suscite la convoitise.

Conscient de l’énorme potentiel de l’Afrique, l’Inde est entrain de déployer minutieusement sa stratégie pour exploiter différents filons pétrogaziers. Bharat PetroResources Ltd, la compagnie indienne de raffinage de pétrole, a mis en place une stratégie audacieuse pour exploiter les ressources pétrogazières de l’Afrique. Les analystes économiques sont unanimes sur le fait que l’Inde va devenir à court terme la troisième puissance mondiale. De ce fait, pour renforcer son tissu industriel, le pays le plus peuplé du monde a besoin d’une importante quantité d’énergie.

Publicité

Dans sa stratégie de renforcement de son potentiel énergétique, l’Afrique possède une place importante dans l’agenda de l’Inde. Ce mercredi 8 février, la firme Bharat PetroResources Ltd a indiqué qu’elle recherche de nouveaux actifs pétroliers et gaziers en Afrique et Brésil. L’Inde est déjà présente au Mozambique et en Angola pour l’exploitation du pétrole et du gaz. Présentement, Bharat PetroResources Ltd veut réussir un tour de maître afin de se positionner dans trois pays qui sont considérés comme le futur eldorado des hydrocarbures. Il s’agit de la Côte d’Ivoire, du Sénégal et du Nigéria.

Les réserves annoncées de gisements pétrogaziers dans ces trois nations ouest-africaines dépassent l’entendement. D’après des sources concordantes, l’Inde négocie durement pour obtenir des actifs pétroliers et gaziers dans cette zone de l’Afrique. Il faut dire que la concurrence intense. En effet, la multinationale indienne n’est pas la seule à lorgner sur les immenses réserves en hydrocarbures du Nigéria, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal. Des entreprises européennes, américaines, asiatiques sont dans les starting-blocks pour dénicher des contrats d’approvisionnements dans les trois pays africains ci-dessus cités.

L’Inde affiche ses ambitions. Dans de nombreux secteurs stratégiques, le pays rivalise avec les plus grandes superpuissances de la planète. Les premières autorités déploient des moyens colossaux pour affirmer le leadership de la nation sur la scène internationale. Avec les différentes convoitises qu’elle suscite, le continent africain doit actionner les leviers nécessaires pour profiter au maximum de son statut. L’Afrique doit enclencher des mécanismes ambitieux pour créer un écosystème favorable, créateur de valeur ajoutée autour de ses richesses naturelles. Il en va de l’avenir socio-économique de l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *