La guerre entre Booba et Didi B reprend de plus belle

Booba, figure emblématique du rap français, est bien connu pour ses nombreux clashs avec d’autres artistes du milieu, qui ont souvent captivé l’attention du public et des médias. Parmi les plus mémorables, son affrontement verbal avec Rohff et La Fouine reste gravé dans les annales du rap français. Ces échanges, parfois virulents, se sont déclinés à travers des titres incisifs, des piques sur les réseaux sociaux et même des incidents hors de la scène musicale. Le violent combat qui l’a opposé à Kaaris en plein aéroport est encore dans tous les esprits.

Ces confrontations ont non seulement marqué les carrières des artistes impliqués mais ont également alimenté les débats au sein de la communauté des mélomanes, illustrant la compétition et les rivalités qui peuvent exister dans l’univers du rap.

Publicité

Didi B et Booba, le retour ?

La discorde s’intensifie une fois de plus entre Booba et Didi B, marquant un nouveau chapitre dans l’histoire tumultueuse qui les oppose. Alors que Didi B se trouve actuellement en tournée européenne, il a profité de l’occasion pour éclaircir les zones d’ombre entourant sa rupture avec le label 92i Africa, dirigé par Booba, le Duc de Boulogne. Cette collaboration, initialement vue comme un tremplin pour la carrière du rappeur ivoirien, s’est rapidement détériorée, laissant place à des tensions palpables.

La genèse du conflit remonte aux collaborations de Didi B avec Dadju et Franglish, des artistes affiliés à Gims, rival de longue date de Booba. Cette initiative, prise sans l’aval de Booba, a été le catalyseur d’une série de clashs publics entre les deux artistes, exacerbés par les réseaux sociaux. La situation a atteint son paroxysme lors d’un désaccord sur la paternité de la chanson ‘Cocolia‘, finalement attribuée à Booba, précipitant le départ de Didi B du label.

Didi B a récemment réitéré les raisons de cette séparation, pointant du doigt les restrictions selon lui imposées par le label en termes de collaborations. Pour l’artiste, ces limitations l’ont non seulement empêché de travailler avec des artistes qu’il estimait, mais ont également affecté ses relations personnelles avec des figures telles que Dadju et Franglish. Des projets avec Leto et Meryl ont également été avortés, faute d’approbation du label, exacerbant son sentiment de frustration.

Booba réagit

En réponse, Booba a pris la parole sur les réseaux sociaux pour réfuter les allégations de Didi B, insinuant que les collaborations rejetées n’étaient pas à la hauteur sur le plan artistique. Il a ainsi ouvert la porte à la divulgation de ces œuvres, dans un défi qui semble remettre en question la qualité des productions en question.

Publicité

Cette nouvelle escalade entre Booba et Didi B ne fait que raviver les flammes d’une rivalité déjà bien établie dans le milieu du rap francophone. Alors que les deux artistes continuent de défendre leurs positions respectives, la communauté des mélomanes reste témoin de cette confrontation qui, loin de s’apaiser, semble se nourrir de chaque nouvel épisode.

Au cœur de cette bataille, les enjeux dépassent les simples querelles personnelles pour toucher à des questions plus profondes de liberté artistique et d’identité dans l’industrie musicale. La suite de cette saga reste incertaine, mais une chose est sûre : le rap francophone n’a pas fini de faire parler de lui.

2 réponses

  1. Avatar de Affivi
    Affivi

    En quoi cela nous intéresse les chamailleries entre deux adolescents à l’éducation de rue ???

    1. Avatar de Assouba GUEHI
      Assouba GUEHI

      Tu peux prier pour eux non Affiavi?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité