Qui est Doudou Ka, le ministre de l’Économie du Sénégal ?

Depuis sa nomination à la tête du ministère de « l’Économie, du plan et de la coopération » en octobre 2023, Doudou Ka est l’un des ministres du Sénégal les plus en vues. Portrait d’un serviteur de l’État qui cultive sa différence tout en demeurant l’un des plus fidèles de Macky Sall.

Alors que le Sénégal traverse une crise politique, un personnage marque sa différence. L’actuel ministre de de l’Économie, du Plan et de la Coopération Doudou Ka est devenu en quelques mois une figure politique incontournable de son pays. Né en 1974 à Ziguinchor, dans la région de Casamance au sud du Sénégal, il a d’abord usé les bancs des prestigieuses classes préparatoires aux grandes écoles du lycée Janson de Sailly à Paris, puis ceux l’École nationale des ponts et chaussées. Et après ses études au tournant des années 2000, cet ingénieur de formation jette les bases de sa future carrière dans les secteurs de la finance et de l’économie, d’abord en France, puis au Sénégal.

Publicité

Dans son pays, Doudou Ka a d’abord occupé des postes importants dans des entreprises publiques et privées, notamment chez Sonatel et l’Agence pour la promotion des investissements et des grands travaux (APIX), ainsi qu’à la banque d’affaires marocaine BMCE Capital. Mais sa carrière prend un tournant politique en 2011 lorsqu’il a rejoint l’équipe de Macky Sall pour contribuer à l’élaboration de son programme « Yoonu Yookuté », point fort de la campagne présidentielle victorieuse de Sall. Cette collaboration marque alors l’entrée de Ka dans le cercle restreint des conseillers du président, établissant une relation de confiance et de proximité avec le chef de l’État.

Mais avant sa nomination comme ministre de l’Économie en octobre dernier, Doudou Ka avait occupé plusieurs rôles importants dans l’appareil d’État sénégalais : Directeur Général de l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD) à partir de décembre 2020, il fut ensuite ministre des Transports aériens à partir de septembre 2022. Un poste stratégique dans un Sénégal qui a fait de la modernisation de ses infrastructures de transports l’un des leviers prioritaires pour sa croissance et un mandat marqué par les avancées dans deux projets emblématiques : le « Train express régional » qui relie Dakar à la banlieue, la ville nouvelle de Diamniadio et le nouvel aéroport, et le nouveau port de NDayanne. La patte « technicienne » de cet ingénieur fait mouche, et fini par propulser le ministre à la tête du ministère de l’Économie en octobre 2023.

Comme son mentor Macky Sall, Doudou Ka partage une vision panafricaniste assumée : dans ses interventions publiques et ses interviews accordées à la presse, le ministre ne cesse de mettre l’accent sur le développement de l’Afrique par les Africains. Et s’il est un promoteur ardent du Plan Sénégal Émergent (PSE), visant à rendre le pays et le continent plus compétitifs sur la scène internationale, il se distingue aussi par une absence de langue de bois qui l’amène à jeter un regard lucide sur les limites qui handicapent encore l’économie sénégalaise.

Publicité

Un personnage politique de premier plan pour le camp présidentiel, qui pourrait bien jouer un rôle majeur dans les prochaines années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *