10000 pas par jour: les bienfaits insoupçonnés

L’avènement des technologies portables, notamment les smartwatches et les bracelets de fitness, a considérablement influencé les comportements en matière de santé et de bien-être. Ces dispositifs, intégrant des fonctionnalités avancées de suivi d’activité, ont popularisé des objectifs de santé tels que l’atteinte de 10 000 pas par jour. En fournissant des données en temps réel sur l’activité physique, les distances parcourues et les calories brûlées, ces gadgets encouragent les utilisateurs à adopter des habitudes plus saines. La simplicité avec laquelle on peut suivre ses progrès, fixer des objectifs quotidiens et recevoir des rappels motivants a transformé la manière dont les individus s’engagent dans leur parcours de santé, rendant l’activité physique plus ludique et intégrée dans le quotidien.

Dans le domaine de la santé et du bien-être, certaines pratiques, à première vue simples et accessibles, peuvent révéler des avantages surprenants. L’une de ces pratiques, la marche quotidienne avec un objectif de 10 000 pas, a récemment été mise en lumière par l’expérience personnelle de Chelsea Ristchel, journaliste pour Independent. D’abord sceptique et manquant de motivation, sa persévérance a finalement dévoilé des changements significatifs tant sur le plan physique que mental.

Publicité

La genèse de cette aventure repose sur une résolution du Nouvel An prise par un ami de Ristchel. L’objectif semblait simple : marcher 10 000 pas chaque jour. Après un début hésitant, marqué par des tentatives infructueuses durant les premiers mois de l’année, l’observation des résultats tangibles chez son ami – qui avait perdu 22 kilos en huit mois – a servi de catalyseur à sa détermination.

Ristchel reprend alors le défi en août 2021, avec une première journée réussie de plus de 10 000 pas. Malgré des débuts difficiles, elle constate rapidement que l’objectif est à sa portée. Le bilan après un mois est positif : plus de 2 kilos perdus. Cinq mois plus tard, elle affiche une perte de 6 kilos, sans modifications drastiques de son régime alimentaire.

Au-delà de l’aspect physique, les bénéfices sur la santé mentale ne sont pas à négliger. La journaliste témoigne de l’impact positif des promenades quotidiennes à l’air libre, qui ont amélioré son bien-être psychologique. Ces moments de marche se sont également transformés en opportunités de renforcer les liens sociaux, grâce à des appels téléphoniques prolongés avec amis et famille.

Ces observations personnelles trouvent un écho dans la communauté scientifique. Une étude récente de la Harvard Medical School, publiée par l’European Journal of Preventive Cardiology, souligne l’importance de la marche pour la santé. Selon cette recherche, marcher au moins 3 900 pas par jour contribue significativement à réduire les risques de décès toutes causes confondues, et dès 2 300 pas quotidiens, le risque de décès lié aux maladies cardiovasculaires diminue.

Publicité

L’expérience de Ristchel, appuyée par les données scientifiques, remet en question la nécessité absolue d’atteindre le cap des 10 000 pas par jour. Elle suggère plutôt que même un objectif de pas plus modeste peut avoir des retombées bénéfiques notables sur la santé physique et mentale. Cette révélation encourage à adopter la marche quotidienne comme une pratique accessible et efficace pour améliorer son bien-être général.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité