Air France : L’impact de l’Alliance des États du Sahel sur les prévisions financières

Dans le sillage des résultats financiers du quatrième trimestre 2023, Air France-KLM fait face à une réalité économique marquée par des performances en deçà des attentes. Les résultats décevants sont attribués à une série de défis, parmi lesquels les tensions avec les pays de l’Alliance des États du Sahel (AES), composée du Mali, du Burkina Faso et du Niger, figure en bonne place.

L’impact de des tensions avec l’AES sur les opérations d’Air France-KLM ne saurait être sous-estimé. Les tensions géopolitiques dans cette région et d’autres facteurs ont engendré des coûts exceptionnels de 65 millions d’euros pour la compagnie aérienne, reflétant l’impact du rejet de la compagnie dans cette région. Cette situation complexe a contraint Air France-KLM à subir des répercussions directes sur sa rentabilité.

Publicité

Outre les défis posés par l’AES, d’autres facteurs ont contribué à la situation actuelle d’Air France-KLM. Le conflit entre Israël et le Hamas, par exemple, fait partie des causes de cette baisse inattendue, ajoutant à la liste des préoccupations géopolitiques de la compagnie. De même, des événements imprévus tels que des conditions météorologiques défavorables à l’aéroport de Schiphol à Amsterdam et des tensions dans l’approvisionnement en pièces détachées ont entraîné des coûts de perturbation supplémentaires, exacerbant les défis auxquels la compagnie doit faire face.

La conjonction de ces facteurs a eu un effet non négligeable sur les résultats financiers d’Air France-KLM. La perte d’exploitation de 56 millions d’euros au quatrième trimestre contraste fortement avec le bénéfice de 134 millions d’euros enregistré à la même période l’année précédente. De plus, la compagnie a enregistré une consommation de liquidités importante, avec un flux de trésorerie libre ajusté négatif de 1,2 milliard d’euros, soulignant les défis en matière de gestion de trésorerie.

Face à ces réalités, Air France-KLM a ajusté ses perspectives pour 2024, prévoyant une augmentation modeste de ses capacités. La compagnie aérienne anticipe également une légère hausse de son coût unitaire, reflétant une approche prudente dans un environnement opérationnel incertain.

La performance d’Air France-KLM au quatrième trimestre de 2023 met en lumière les multiples défis auxquels la compagnie est confrontée, allant des tensions géopolitiques dans le Sahel et au Moyen-Orient à des problèmes opérationnels imprévus.

Publicité

22 réponses

  1. Avatar de Tuto
    Tuto

    A bas la France!

  2. Avatar de Son
    Son

    Le contournement à lui seul de l’espace aérien de l’AES augmente des charges d’exploitation sur chaque vol Air- France relisant le golfe de Guinée depuis la France métropolitaine. C’est une évidence. En plus perdre un marché important réunissant les vols en provenance et à destination du Niger, du Mali et du Burkina aura un impact négatif sur le résultat de l’exercice en cours.
    Deux solutions pour redresser les comptes de Air France:
    – répercuter les coûts de contournement sur chaque billet et chaque kilogramme de bagage.

  3. Avatar de Black
    Black

    L’arrogance des français ne finira jamais de m’étonne 😂

    1. Avatar de Black
      Black

      De m’étonner

  4. Avatar de Tchité
    Tchité

    Saisissez dans YouTube, Comment Air Afrique a échoué, vous verrez les détails sur son vol par la France.

  5. Avatar de Tchité
    Tchité

    Voici le lien YouTube expliquant pas à pas comment Air France a volé Air Afrique:https://m.youtube.com/watch?v=ij0rWTKdm_U&pp=ygUlQ29tbWVuIGFpciBhZnJpcXVlIGRldmludCBhaXIgRnJhbmNlIA%3D%3D

  6. Avatar de Tchité
    Tchité

    Tous les français ici sur ce forum, au lieu de venir dire c’est faut ici surtous les commentaires, ils feraient mieux de ne pas continuer à dénigrer Kemî Seba dans leurs médias mansongers payés par l’état français français.

  7. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    La France ne pourra pas décider de renvoyer les migrants africains sur son sol dans leur pays d’origine. Si elle faisait cela, l’action serait réciproque. Nous allons renvoyer en France toutes les entreprises françaises établies en Afrique de l’Ouest depuis des lustres et qui font des affaires lucratives. Ces entreprises qui jouissent de l’existence du franc CFA et qui transfèrent chaque année d’immenses profits vers la France. Posez-vous la question de savoir, pourquoi la France s’accroche – t-elle si tant à l’Afrique, si elle n’y gagne rien ? Chassée du Mali, elle s’est réfugiée au Niger. Chassée du Niger, elle s’est maintenant repliée sur le Bénin, d’où elle sera bientôt chassée. Sans l’Afrique, la France ne vaudra plus grand chose dans le monde.

  8. Avatar de Yass
    Yass

    Tout ça n’est pas certain. Les compagnies aériennes manquent d’avions actuellement. La suppression des liaisons vers l’aes à permis à AF d’ouvrir d’autres routes. Le monde est vaste. C’est quand même donner beaucoup d’importance à trois pays qui continuent de recevoir beaucoup de flux financiers depuis la France grâce aux transferts de leurs ressortissants qui travaillent en France. Et il ne semble pas que ces ressortissants se battent pour revenir dans leurs pays d’origine.

  9. Avatar de Aristide Amoussou
    Aristide Amoussou

    Article bien orienté comme d’habitude.

    « Dans le sillage des résultats financiers du quatrième trimestre 2023, Air France-KLM fait face à une réalité économique marquée par des performances en deçà des attentes. Les résultats décevants sont attribués à une série de défis, parmi lesquels les tensions avec les pays de l’Alliance des États du Sahel (AES), composée du Mali, du Burkina Faso et du Niger, figure en bonne place. »

    FAUX le groupe a fait dans le même temps un chiffre d’affaire record (30 milliards d’euros), en hausse de 14% par rapport à l’année précédente et un profit net de 934 millions d’euros bien au-delà des 728 millions de 2022.

    « L’impact de des tensions avec l’AES sur les opérations d’Air France-KLM ne saurait être sous-estimé. Les tensions géopolitiques dans cette région et d’autres facteurs ont engendré des coûts exceptionnels de 65 millions d’euros pour la compagnie aérienne, reflétant l’impact du rejet de la compagnie dans cette région. »

    FAUX, vous laissez entendre que les 65 millions d’euros sont essentiellement imputés à l’AES alors que c’est faux, ils communiquent en parlant de « par la situation géopolitique en Afrique et au Moyen-Orient ».

    1. Avatar de Francia
      Francia

      Laisse tomber va!
      Que la France réplique et renvoie manu militari tous ces migrants nigériens, maliens et burkinabés vers leurs pays d’origine et on verra bien ce qu’il en sera. Mais la France n’est pas un pays déhumanisé, barbare pour le faire.
      Ils rêvent de voir tomber la France sur le plan économique, mais cela arriverait peut être après leur mort. Crevards qu’ils sont.

      1. Avatar de Vallet Sys
        Vallet Sys

        T’es bizarre dèèèè!

      2. Avatar de Jeremie
        Jeremie

        Un commentaire plain de haine nous africains sommes pas contre la France nous voulons tous simplement notre liberté et nous ne comprenons pas pourquoi ça vous fait mal soyez un peu raisonnable dans vos propos

  10. Avatar de Tchité
    Tchité

    En plus, c’est Air Afrique qui avait été détourné par la France et Houphouet Boignin pour devenir Air France.

    1. Avatar de Claude
      Claude

      Faux et archi faux, que d’analyses biaisées par vos états d’âme émotionnel.
      Le manque de vision ajouté à l’incompétence et à la mauvaise gestion ont conduit à la faillite d’air Afrique.

      1. Avatar de Tchité
        Tchité

        C’est toi qui est biaisé. Tout ce que dit est vrai et vérifiable.

    2. Avatar de KOFFI Houénoussi
      KOFFI Houénoussi

      Tu penses pouvoir travestir l’histoire d’il y a quelques années…il faut être suffisamment atteint de consommation de « gboké » pour oser prétendre pouvoir le faire.
      Tu vois comment Claude le BON t’ a « zègbè? »
      trop obtus tu es et dans ta vie au quotidien tu comprendras pourquoi tu es toujours en train de ne jamais achever tes projets…
      Va voir dr Doss, il t’aidera à t’enfoncer davantage

      1. Avatar de Ponpon
        Ponpon

        kia kia kia! trop bien!

  11. Avatar de Tchité
    Tchité

    Liberté, dignité = AES.

  12. Avatar de Tchité
    Tchité

    Vivement Ethiopian Airlines et les nouvelles compagnies de l’AES. Pourtant, ils n’ont pas appris la leçon si on voit comment Kemi Seba est vilipendé dans leurs médias.

  13. Avatar de Tchité
    Tchité

    Un demi milliard de franc CFA par jour rien qu’au Mali seul. Ils ont foutu tout en l’air en voulant jouer les arrogants et esclavagistes.

    1. Avatar de Aristide Amoussou
      Aristide Amoussou

      Le fameux fantasme des 1 millions d’euros par jour au Mali…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité