Ce membre des BRICS va miser 1 milliard dans cette technologie

L’Inde, pays émergent au potentiel économique colossal, vient de frapper un grand coup dans le monde de l’intelligence artificielle (IA). Avec une annonce retentissante, le gouvernement indien a approuvé un investissement massif de 1,2 milliard de dollars dans des projets d’IA. Cette décision stratégique vise à propulser le pays dans la course à l’innovation technologique et à consolider sa position en tant que leader mondial dans ce domaine en plein essor.

Selon les déclarations officielles, ces fonds substantiels seront alloués à un éventail de projets d’IA, allant du développement de l’infrastructure informatique à la création de modèles linguistiques de grande envergure. Ils seront également utilisés pour soutenir financièrement les startups spécialisées dans l’IA et pour développer des applications destinées au secteur public. Le ministre adjoint des Technologies de l’information, Rajeev Chandrasekhar, a souligné que cet investissement jouera un rôle catalyseur dans l’écosystème de l’IA en Inde, le positionnant ainsi comme une force motrice dans le façonnage de l’avenir de cette technologie tant au niveau national qu’international.

Publicité

Cette décision stratégique ne fait que confirmer l’importance croissante de l’IA dans l’économie indienne. Selon les prévisions de Nasscom, l’organisme local de l’industrie informatique, le marché de l’IA en Inde devrait atteindre la somme impressionnante de 17 milliards de dollars d’ici 2027. Cette croissance fulgurante, estimée entre 25% et 35% par an entre 2024 et 2027, témoigne du potentiel énorme de ce secteur dans le pays.

Pourtant, malgré ces perspectives prometteuses, l’Inde doit relever plusieurs défis pour pleinement tirer parti de cette révolution technologique. Si le pays dispose d’une industrie de services logiciels bien établie, les logiciels d’IA représentent à la fois une opportunité et une menace. En effet, alors que ces avancées technologiques offrent de nouvelles opportunités de croissance et d’innovation, elles pourraient également mettre en péril certains emplois traditionnels, notamment dans les centres d’appels et les rôles de codage.

Pour surmonter ces défis, un soutien financier substantiel est nécessaire. Comme l’a souligné Sam Altman, directeur général d’OpenAI, lors d’une conférence à New Delhi, les entrepreneurs et les entreprises indiens auront du mal à développer des produits d’IA sans un soutien financier adéquat.

Cependant, l’Inde n’est pas en reste en matière d’initiatives dans le domaine de l’IA. Des efforts sont déjà en cours dans les secteurs public et privé pour développer des applications innovantes. Par exemple, un partenariat entre Reliance Industries, dirigé par le magnat Mukesh Ambani, et les principales universités du pays devrait déployer ce mois-ci une application de chatbot de style ChatGPT, démontrant ainsi l’engagement du secteur privé dans la promotion de l’IA en Inde.

Publicité

2 réponses

  1. Avatar de SAID MOUIGNI MBAE MSABINGA encore ce n est pas une nouvelle version, l Afrique au demeurant est le bastion de l humanité réelle. L Afrique centrale Cameroun et les pays riches en ressources naturelles nigeria ou Afrique du sud ect...mais
    SAID MOUIGNI MBAE MSABINGA encore ce n est pas une nouvelle version, l Afrique au demeurant est le bastion de l humanité réelle. L Afrique centrale Cameroun et les pays riches en ressources naturelles nigeria ou Afrique du sud ect…mais

    L Afrique pour l instant n a besoin de cette façon provocatrice de transformation de la réalité aux mensonges du feu azaly ancien président des comores et UA.
    Plutôt l intelligence virtuelle de transformation de ses ressources naturelles et humaines en formation offerte par un programme économique de développement durable et omds

  2. Avatar de El hadi.
    El hadi.

    Malheureusement pour eux, ils vont s’apercevoir avec l’IA qu’avec leurs croyances archaïques, ils font fausse route. Ni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité