La France commande cet armement qui a fait ses preuves en Ukraine

Alors qu’Emmanuel Macron a récemment été critiqué à travers le monde entier pour sa sortie concernant l’envoi de troupes militaires de l’OTAN en Russie, la France continue de renflouer son arsenal militaire. Paris a ainsi confirmé l’acquisition de 2.000 drones kamikazes français. Une partie sera envoyée en Ukraine.

Cette annonce, c’est Sébastien Lecornu, ministre français des armées, qui l’a annoncé à l’occasion d’une visite chez Delair, un fabricant de drones implanté à Labège, juste à côté de Toulouse. 2.000 drones télé-opérées (MTO) ont été commandés par le gouvernement, dont 100 en urgence. Ces derniers seront envoyés directement en Ukraine afin de servir sur le front.

Publicité

2.000 drones commandés par le gouvernement français

Ce type de drones, très utilisé du côté ukrainien comme du côté russe dans les opérations en cours sur le champ de bataille, permettront à la France de rattraper leur retard en la matière. Selon le gouvernement Macron, de mauvaises décisions ont été prises au cours de 10 voire des 15 dernières années sur le sujet, participant ainsi à creuser le déficit français en la matière.

Les opérations successives en Ukraine ainsi que dans le Haut-Karabakh auront définitivement convaincu le gouvernement de réagir. Cette commande s’inscrit donc dans l’expression d’un besoin pressant de la part de la France, qui a développé un projet baptisé Colibri, qui vise notamment à développer des drones pouvant être efficaces dans un rayon de 5 kilomètres environ, à moindres frais (moins de 20.000 euros).

100 exemplaires seront livrés en Ukraine

Sur les 2.000 drones commandés, les 100 premiers seront expédiés en Ukraine. Ils devraient donc être produits rapidement. Le reste de la commande, soit 1900 drones au total, sera livré au cours de la période 2024 – 2025. On ne sait toutefois pas si la France envisage de livrer d’autres drones issus de sa commande aux forces armées ukrainiennes toujours engagées dans le conflit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité