Maghreb: les travaux du plus grand complexe muséal d’Afrique ont démarré

Le Maroc s’apprête à réaliser un exploit monumental dans le domaine de la culture avec le lancement de la construction du plus grand complexe muséal d’Afrique. Cette entreprise titanesque, qui verra le jour à Rabat, est le fruit d’une collaboration visionnaire entre les autorités marocaines et des partenaires internationaux. À la tête de cette initiative ambitieuse se trouve Mehdi Qotbi, président de la Fondation nationale des musées du Maroc, qui a récemment partagé des détails excitants sur le début des travaux.

Le projet, qui a reçu l’approbation tant attendue de l’UNESCO, est désormais en marche, révèle Qotbi. Cette validation par l’UNESCO des transformations architecturales de l’ancien siège de la marine, qui sera intégré au complexe muséal, a été l’étincelle nécessaire pour enclencher le démarrage du chantier. Avec les travaux ayant débuté il y a quinze jours à peine, le rythme est déjà effervescent sur le site de construction.

Publicité

La genèse de ce complexe muséal est le résultat d’une volonté politique forte et d’un engagement sans faille des acteurs clés, notamment le wali, qui a joué un rôle déterminant dans sa concrétisation. Grâce à ses efforts soutenus, toutes les autorisations requises ont été obtenues, permettant ainsi le début des opérations de construction. Le choix de l’entreprise Jet Contractors pour mener ce chantier colossal, fait en juillet 2023, témoigne de la rigueur et de la qualité qui seront investies dans ce projet d’envergure.

Ce complexe culturel ne se limitera pas à être un simple musée. Il représentera un véritable écosystème culturel, abritant divers édifices dédiés à l’art et à la préservation du patrimoine. En effet, il sera adjacent au prestigieux Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain (MMVI), renforçant ainsi le statut de Rabat en tant que capitale culturelle.

À l’intérieur du complexe, plusieurs institutions muséales prendront place, telles que le Musée de Rabat, qui mettra en lumière l’histoire et la culture locales, ainsi que le Musée du continent africain, qui offrira une vitrine de la richesse et de la diversité artistique de tout un continent. De plus, un Centre de formation et de conservation du patrimoine muséographique permettra de former les futurs gardiens et restaurateurs du patrimoine culturel.

L’aspect logistique du complexe est également pris en compte avec des espaces dédiés aux bureaux administratifs, aux ateliers, aux réserves, aux archives, et aux locaux techniques, assurant ainsi un fonctionnement optimal de l’ensemble des installations. De plus, la conception prévoit une connexion fluide avec le MMVI, grâce à un passage souterrain sous l’avenue Moulay El Hassan, favorisant ainsi les échanges et les synergies entre les deux entités culturelles majeures.

Publicité

Au-delà de sa dimension architecturale impressionnante, ce complexe muséal représente une véritable opportunité pour le Maroc de rayonner sur la scène culturelle africaine et internationale. En renforçant sa position en tant que porte d’entrée incontournable pour les investisseurs et les échanges économiques avec le continent, ce projet contribuera à consolider le rôle du Maroc en tant que leader culturel en Afrique.

Avec une inauguration prévue pour 2025, ce complexe muséal promet d’être un lieu d’émerveillement et de découverte, témoignant de la richesse et de la diversité du patrimoine culturel marocain et africain.

2 réponses

  1. Avatar de Khodja Djilali
    Khodja Djilali

    Avec la directrice de l’UNESCO qui est la fille du  » conseiller spécial » du roi ,le maroc et ses accointances avec l’état fantoche génocidaire des palestiniens,peut obtenir ce qu’il veut……

    1. Avatar de Moulay magheribi
      Moulay magheribi

      Aboie comme un chien
      C est le mépris du Maroc qui te rend rageuse.
      Qu est ce que vous avez fait pour les palestiniens??!!
      Rien de rien
      Tu es et tes compatriotes des vauriens sur cette terre noble.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité