Une nouvelle résolution de l’Onu courrouce Tel Aviv. Le Conseil de sécurité de l’Onu a adopté une résolution sommant Israël d’arrêter la colonisation de territoires palestiniens. Aussitôt après l’adoption de cette résolution contre laquelle les Etats-Unis ne se sont pas opposés, l’Etat hébreu a dans un communiqué manifesté son rejet catégorique.

Le bureau  du premier ministre Benjamin Netanyahou accuse également l’administration Obama d’avoir lâché Israël. Dans le communiqué, Tel Aviv dénonce une « ligue anti-israélienne » à savoir les 14 membres du Conseil de Sécurité ayant favorablement voté la résolution. Les Etats-Unis se sont abstenus. Pour le bureau de Netanyahou, cette abstention des Etats-Unis est une trahison. Mais Samantha Power, l’ambassadrice des Etats-Unis à l’Onu a expliqué que Washington s’est abstenu parce que la résolution n’aborde pas d’autres aspects du conflit israélo-palestinien. Déçu par l’administration Obama, Tel Aviv se tourne vers le Président Trump pour continuer à bénéficier du soutien des Etats-Unis. Pour les Nations Unies, la colonisation israélienne est en violation du droit international.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.