Les demandeurs d’asile maliens refusés en Europe seront désormais refoulés vers le pays. C’est en substance le contenu de l’accord entre le pays ouest-africain et l’union européenne signé ce dimanche.

Plus globalement, cet accord comprend des clauses pour aider le Mali à créer des emplois, raffermir son système de sécurité et lutter contre les réseaux de passeurs. L’Union européenne veut multiplier ce genre d’initiatives en direction de plusieurs pays africains dont le Sénégal, l’Ethiopie, le Niger et le Nigeria dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine.

Pour une efficacité accrue de cette disposition de retour des personnes refoulées, des fonctionnaires mandatés par l’Etat malien se rendront dans les pays d’Europe à une certaine fréquence pour identifier leurs ressortissants et favoriser leur retour dans le pays.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.