Mohamed VI, le roi du Maroc s’oppose à Donald Trump sur la gestion de la crise israélo-palestinienne. Le prince marocain a annoncé son intention de prendre la défense de Jérusalem-Est, un territoire palestinien occupé par Israël soutenu par le nouveau Président américain.

Contrairement à la conduite traditionnelle de ses prédécesseurs dans ce dossier, le Président Trump veut reconnaître Jérusalem comme capitale de l’Etat hébreux bien que la ville soit actuellement scindée en deux parties. Une éventuelle autorisation de Donald Trump au transfert de l’ambassade des Etats-Unis en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem fâche Mohamed VI.

A la tête du Comité Al-Qods composé des soutiens de la Palestine, le roi marocain a déclaré dans un message adressé au Président Mahmoud Abbas, qu’il mobilisera tous les moyens afin de défendre Jérusalem-Est. “Les moyens juridiques, politiques et diplomatiques” seront mobilisés pour protéger Jérusalem-Est comme étant partie intégrante de la Palestine seront mobilisés, a notamment indiqué Mohamed VI appelant au respect du droit international en faveur des habitants palestiniens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.