Le commerce des esclaves en Libye est au coeur des préoccupations. En effet, ce dimanche, le Haut conseil des villes et tribus libyennes a tenu au Congo-Brazzaville une séance sur la situation en Libye.

Conscient de l’importance de la situation, Agili Abdulsalem Brin, chef de la délégation libyenne, a garanti que le « Haut conseil des villes et des tribus » mettra tout en oeuvre pour cesser ce trafic et découvrir les auteurs.

Un mémo contenant des pistes de solutions a été transmis au président du comité de haut niveau de l’Union Africaine sur la Libye, Denis Sassou N’Guesso, à la fin du conclave qui a duré plusieurs heures. De son côté, le Président Denis Sassou N’Guesso a reconnu la necessité d’associer ce haut conseil pour trouver des solutions à ce problème.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.