Photo : AP Photo/ Korea News service

Toujours dans le viseur de l’ONU, la Corée du Nord vient d’être frappée par de nouvelles sanctions économiques. L’ONU ne lâche pas la Corée du Nord. En effet, selon certaines informations, près d’une cinquantaine de navires et sociétés suspectés d’entretenir des relations commerciales privilégiées avec la Corée du Nord viennent d’être sanctionnés. En effet, selon les diplomates, le revirement politique improbable opéré par Pyongyang est dû aux sanctions imposées par les Nations unies. De fait, il n’est donc pas question de relâcher la pression.

Résultat, ce sont pas moins d’une trentaine de navires et une vingtaine d’entreprises qui ont été vises par l’ONU. Selon une enquête, ces entreprises auraient continué à livrer du charbon en Corée du Nord, et ce, malgré l’interdiction actuelle de commercer avec le régime. 

Dans les faits, ces entreprises vont voir leurs finances geler. De plus, treize de celles-ci ont, en outre, reçu l’interdiction d’entrer dans n’importe quel port du monte entier. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.