Amnesty international inquiète du sort des civils et militaires ciblés

La situation politique en Guinée Conakry continue de faire des vagues. La junte militaire dirigée par le dictateur, Moussa Dadis Camara, fait de nombreuses victimes dans le rang des civils et militaires ne partageant pas sa logique. Ainsi, une centaine de personnes ont déjà trouvé la mort.

La communauté internationale, soucieuse du sort des victimes, a pris des mesures contre le pouvoir en place en Guinée. Amnesty international, en tant qu’organisation internationale, s’est penchée aussi sur la question. Dans une déclaration, elle a présenté un tableau sombre de la situation guinéenne dans laquelle elle exige la protection des personnes et des biens.

Publicité

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *