Sommet de l’UA : Talon, grand absent de Kigali

Patrice Talon, le nouveau Président de la République du Bénin n’a pas effectué le déplacement de Kigali pour le sommet des chefs d’Etat de  l’Union africaine. Le Président béninois qui devrait se retrouver pour la première fois ensemble avec ses pairs du continent africain n’a pu personnellement honorer le rendez-vous pour un cas de force majeure.

Publicité

Le Chef de l’Etat béninois était obligé de boycotter le sommet de l’Ua pour prendre part au mariage de sa fille en France. Même si la raison semble bien fondée, cela n’empêche pas de constater que le nouveau Président démocratiquement élu du Bénin, installé dans ses charges le 06 avril dernier a manqué une occasion de prendre contact avec ses homologues africains.

Alors que le continent connaît une vague de remises en causes des acquis démocratique, cette occasion aurait pu être le moment de parler du modèle béninois. Cela d’autant plus qu’il s’est engagé pour ne faire qu’un seul mandat de cinq à la tête de son pays au moment où d’autres Présidents font feu de tout bois pour se maintenir au pouvoir jusqu’à leur dernier souffle. 

Aussi faut-il noter que ce sommet des 17 et 18 juillet s’est avéré historique pour le continent avec la présentation des premiers passeports africains et le débat autour d’un pressant désir de retrait des pays africains de la Cour pénale internationale (Cpi). Autre  chose, il y a l’annonce d’un possible retour du Maroc au sein de l’union africaine. Pour le Président béninois, ce n’est que partie remise. Les Chefs  n’ont pu désigner le nouveau président de la Commission de l’Ua et devront se revoir en janvier prochain. Une occasion que le Président Talon pourrait encore saisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *