Bénin : Care International pour la réduction des violences basées sur le genre

Pour réduire le taux de prévalence des violences basées sur le genre, l’Ong Care International a  procédé ce jeudi 23 mars 2017 à Cotonou au lancement du Partenariat contre le trafic, l’exploitation des enfants et des violences faites aux femmes et aux filles.

Publicité

Le constat est alarmant et appelle à une action urgente. « Au Bénin 69% des femmes ont subi au moins une fois dans leur vie des violences ». Selon les conclusions d’une étude réalisée en 2009 par le ministère des affaires sociales sur l’ampleur des violences faites aux filles et aux femmes. C’est donc pour  assurer la protection des filles et des femmes au Bénin que le projet Pacte a été initié.

D’un cout global de 838.177.645 francs cfa, femmes, enfants, autorités locales et leaders religieux de huit (8) communes du Bénin à savoir Karimama, Malanville, Kalalé, Nikki, Djougou, Ouaké, Pobè et Kétou sont mis à contribution pour lutter contre les violences basées sur le genre.

Selon la directrice de Care International Bénin-Togo, Claudine Mensah Awute, des progrès ont été faits, mais il reste encore de grands pas à faire, raison pour laquelle l’Ong Care Internationale est particulièrement heureuse d’accueillir les acteurs dans le cadre du lancement de ce projet de partenariat appelé ‘’Pacte’’ : partenariat contre le trafic, l’exploitation des enfants et des violences faites filles et aux femmes. L’initiative est appréciée à sa juste valeur par le ministre des affaires sociales Adidjatou Mathys.

Publicité

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *