Révision de la constitution: Réaction de Amos Elègbè à la sortie de l’audience avec Théodore Holo

Après Albert Tévoédjrè le jeudi, c’est le tour du président de la Cour constitutionnelle Théodore Holo de recevoir les membres de la coalition « Sursaut patriotique ».

Publicité

A la sortie de cette audience, plusieurs acteurs politiques du front se sont prononcés. C’est le cas de Amos Elègbè, qui a une fois encore parlé du consensus et de sa valeur constitutionnelle. Un groupe de politiques réunis au sein du Front pour un sursaut patriotique, dans le cadre d’une tournée entamé auprès des personnalités de République était au cabinet du président de la Cour constitutionnelle vendredi dernier.

Au terme de cette audience tenue avec le président de la Cour constitutionnelle, quelques membres du Front pour un sursaut patriotique se sont livrés à la presse. Ils ont expliqué l’intérêt de cette rencontre. « Nous avions exprimé nos préoccupations par rapport à la situation qui prévaut », a informé Eugène Azatassou.

« Nous avons rappelé au président Holo, qui est un constitutionnaliste, les principes qui nous ont guidé à la rédaction de la constitution qui est là  et qui nous a conduit jusqu’au référendum, mais surtout les principes fondamentaux qu’on ne doit pas toucher », renchérit Amos Elègbè.

Parlant des échanges avec le président de la Cour constitutionnelle, Amos Elègbè dit lui avoir rappelé certains principes.

Publicité

« Depuis 2013, il y a un principe qui s’est ajouté. C’est le consensus qui s’est érigé en valeur constitutionnelle », explique-t-il.

« Ce qui nous intéresse, c’est que la Cour constitutionnelle joue son rôle », a-t-il ajouté. Quoique satisfaits de la rencontre avec le président Théodore Holo, les hôtes du président de la Cour constitutionnelle sont conscients que « la Cour constitutionnelle ne donne pas son avis tant qu’elle n’est pas saisie ».

« Nous avons fait une démarche légale, citoyenne  et nous pensons que la cour prendra ses responsabilités le moment venu », a dit Amos Elègbè.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *