Bénin : Les activités de la Fashs/Uac officiellement lancées

Bénin : Les activités de la Fashs/Uac officiellement lancées

Pour le Vice-Recteur chargé des affaires académiques et des recherches universitaires de l’Université d’Abomey-Calavi, qui a procédé au lancement officiel, la naissance de cette nouvelle faculté est un véritable soulagement même si des défis restent à relever.

Elections rectorales UAC 2017 : Flavien Gbéto conduit la liste FI-FA

La Faculté des Lettres Arts et Sciences Humaines (Flash) de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac), fait désormais partie de l’histoire ancienne de cette université. Après sa scission en deux par le Gouvernement en Octobre 2016, la Facultés des Sciences Humaines et Sociales (Fashs), l’une des facultés issue de sa division, a lancé officiellement ses activités ce jeudi 30 Mars 2017. La cérémonie a eu lieu à l’amphithéâtre Idriss Déby Itno de l’Uac.

La Faculté des Sciences Humaines et Sociales (Fashs) a procédé jeudi 30 Mars 2017 au lancement officiel de ses activités. Issue de l’éclatement en deux de l’ancienne Faculté des Lettres Arts et Sciences Humaines (Flash), cette nouvelle faculté a à sa tête comme Doyen, le Professeur Odile Dossou Guèdègbé, géographe et professeur titulaire. Elle sera secondée dans ses tâches par le Dr Monique Ouassa Kouaro, sociologue et maitre de conférences au poste de Vice-Doyen.

Dans son mot de bienvenue, la Doyenne de cette toute nouvelle faculté de l’Université d’Abomey-Calavi, le Professeur Odile Dossou Guègègbé, a rappelé que la naissance de cette faculté est une manière pour le Gouvernement d’apporter d’une part, des solutions aux problèmes d’effectif pléthorique d’étudiants dans les entités de l’Uac, au problème d’insuffisance drastique enseignants, d’infrastructures et d’équipements. D’autre part, il s’agit de se conformer aux exigences du Ressao. Elle a également souligné que les offres de formation au sein de cette nouvelle faculté ont été élaborées, revisitées et restructurées pour être désormais conformes aux normes du système Licence Master Doctorat (Lmd).

Pour le Vice-Recteur chargé des affaires académiques et des recherches universitaires de l’Université d’Abomey-Calavi, qui a procédé au lancement officiel, la naissance de cette nouvelle faculté est un véritable soulagement même si des défis restent à relever. Elle vient résoudre le problème de gestion d’effectif pléthorique, contribuera à l’amélioration de la qualité de l’enseignement, et permettra une meilleure adaptation au système LMD, a expliqué Maxime da Cruz. Selon le Vice-Recteur, le lancement de la Fashs n’est cependant qu’une première étape car estime-il, il faudra penser aux ressources humaines, aux infrastructures et autres divers équipements, pour le bon déroulement de ses activités.

Une conférence inaugurale ayant pour thème : « Les sciences sociales au service du développement » a été donnée par le Professeur Albert T. Azalou au cours de cette cérémonie de lancement de la Fashs. La cérémonie a pris fin par une remise d’attestations de félicitations aux enseignants de l’ancienne faculté Flash, ayant fait valoir leur droit à la retraite au cours de l’année académique 2015-2016. Des tableaux de félicitations et de remerciement ont aussi été offerts à diverses autorités de la Flash, ainsi qu’aux autorités rectorales.

La fashs compte 104 enseignants (excepté les moniteurs), 23 422 étudiants et 05 départements. Il s’agit des départements de Géographie et Aménagement du Territoire, Sociologie Anthropologie, Philosophie et du département de Psychologie et des Sciences de l’Education. Les Chefs de Départements sont respectivement le Dr Moussa Gibigaye pour la Géographie, le Dr Charles Babadjidé pour la Sociologie, le Dr Eustache Roger K. Adanhoumè pour la Philosophie, le Dr Comlan Rogatien Sègla pour la Psychologie et le Dr Didier N’dah pour l’Histoire.

Après le lancement des activités de cette faculté, les étudiants de l’Uac peuvent s’attendre très prochainement au lancement des activités de la Faculté des Lettres, Langues, Arts et Communication (Fllac), l’autre faculté issue de l’éclatement de la Flash

Commentaires

Commentaires du site 0