Bénin : Aurélien Agbénonci prône une diplomatie autonome et réactive

Bénin : Aurélien Agbénonci prône une diplomatie autonome et réactive

Le ministre Agbénonci compte par ses actions redorer le blason de la diplomatie béninoise sur l’échiquier international.

Drame au Koweit: Décès de deux béninois

« Une diplomatie proactive basée sur la réactivité et l’indépendance », c’est bien la préoccupation majeure de Aurélien Agbénonci le ministre des affaires étrangères du Bénin. En début de cette semaine, il a exposé à Jeune Afrique, les grands axes de la politique diplomatique du gouvernement Talon.

Le ministre Agbénonci compte par ses actions redorer le blason de la diplomatie béninoise sur l’échiquier international. Selon lui, la mise en place d’une diplomatie de développement est  prioritaire. Pour y parvenir, le ministre s’atèle à élargir la sphère diplomatique de son pays. « Nous ne sommes plus dans le “donnez-nous”, nous voulons révéler le Bénin au monde et faire revenir le monde au Bénin » martèle-t-il.

Relations internationales

Selon le monsieur diplomatie, le Bénin travaille à maintenir ses alliés de tous les temps. Il s’agit surtout de la Russie, la Turquie, les États-Unis, les pays d’Europe occidentale et bien évidemment la France. Il faut ajouter que le Bénin s’ouvre également  aux pays dans lesquels il peut acquérir des technologies et des investissements pour impulser son développement. Par exemple, « nous sommes allés en Estonie. Comme nous voulons moderniser notre administration, l’expérience estonienne en ce domaine est une source d’inspiration », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, l’Arabie saoudite est aussi un pays sur lequel le gouvernement béninois veut s’appuyer sur le plan des investissements. Dans ce cadre, le ministre Agbénonci a fait savoir qu’une rencontre a été déjà faite à Djeddah entre le président de la République du Bénin Patrice Talon et les représentants de la Banque islamique de développement.

Les amis du continent

Même si le Nigéria reste et demeure un allié de taille pour des raisons de proximité géographique et de liens économiques, le Bénin réaffirme son appartenance à l’espace de la Cedeao. Dans cette logique, « notre président échange régulièrement avec la plupart de ses pairs » a confirmé le ministre des affaires étrangères. Le Bénin noue et renforce aussi des relations de qualité avec d’autres pays comme le Kenya, le Congo-Brazzaville, le Tchad ou encore le Gabon. A cela, il faut ajouter que le Bénin a des relations fortes avec le Maroc, qui est un partenaire majeur, ainsi qu’avec le Rwanda, qui selon le ministre est « reconnu en Afrique comme le pays qui a fait le plus de progrès en matière de développement économique et social ».

Quid de la fermeture des ambassades ?

Pour atteindre son objectif, il était impérieux pour le gouvernement Talon de réorganiser la carte diplomatique du Bénin. Agbénonci a déclaré : « En arrivant aux affaires, nous avons trouvé une situation économique préoccupante, et notre priorité était de commencer par réduire le train de vie de l’État ». Cette situation a obligé Patrice Talon a donc transformé certaines ambassades du Bénin en consulats généraux. Pour se justifier, il dit : « La fermeture d’une ambassade ne correspond pas forcément à un refroidissement des relations : nous avons fermé notre ambassade en Côte d’Ivoire, où nous conservons un consulat ».

La rupture d’avec les dettes

Dans le but de rendre crédible la diplomatie béninoise à l’international, le gouvernement a fait l’option de purger ses dettes. A en croire le ministre, le Bénin s’est doté  d’un réseau de consuls honoraires dynamiques.  Ainsi, il est indispensable d’adapter la politique diplomatique aux capacités du pays en termes de ressources financières. Le ministre Agbénonci : « Nous ne voulons plus d’une diplomatie qui ne paie pas ses factures ! Nous voulons d’une diplomatie proactive, basée sur deux principes fondamentaux : la réactivité et l’indépendance ».

Les rendez-vous manqués de Talon

Il n’est un secret pour personne que le président Patrice Talon depuis son élection s’est absenté à de nombreux croisades cruciales qui réunissent plusieurs dirigeants africains. Pour se défendre, Agbénonci a déclaré : « Il arrive que des impératifs internes prennent le pas sur ces grandes manifestations. Pour le sommet de Bamako, le président a dû y renoncer la mort dans l’âme, mais son calendrier était très chargé car nous venions de lancer notre grand Programme d’Actions du Gouvernement, dont il est le premier « vendeur » à l’étranger ». Le gouvernement de Patrice Talon, à travers son ministre des affaires étrangères Aurélien Agbénonci, entend mener des actions fortes pour redorer le blason de la diplomatie béninoise.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 mois

    Ce ministre Facebook oublie de nommer un troisième pilier de la diplomatie des ruptucons : ” le népotisme ” , pleins d’ambassadeurs qui sont parents et alliés de talon l’es.croc , et pire qui ne sont pas diplomates de carrière .

  • Avatar commentaire
    feel energic 4 mois

    il me fait rire ce nul de ministre qui se dit ministre des affaires etrangères. ecoutez vous parlez de l’ Estonie? et vous fermez une ambassade comme celle de Cuba au moment les usa et même récemment encore le maroc s’evertuent à renouer leur relations diplomatiques. si le ridicule pouvait tuer. en un an de gouvernance, aucune visite de chef d’etat ici comme partout ailleurs quand quelqu’un qui vient chez vous xa du sens. je puis vous dire que la plupart des chefs d’etat n’aiment pas la façon dont vous vous prenez monsieur le ministre un Etat ce n’est pas le PNUD la diplomatie d’un Etat a des exigences, une trame qui ne sont pas celles d’un organisme international retournez à l’école si vous ne le savez pas si vous continuez comme xa vous ferez 5 ans de ce qu’on qualifiera de débilité diplomatique

    • Avatar commentaire
      magbedo 4 mois

      Feel Energy, il me semble que vous êtes le plus nul des hommes sur terre. Réfléchissez à l’envers. Si vous ne comprenez pas demandez plutôt et l’on vous expliquera. Le Bénin a fermé son ambassade à Cuba est ce qu’il a rompu avec CUBA faites la différence. Vous trop bête.

      • Avatar commentaire
        Et Voila la Honte 4 mois

        M. Agbenonci, vous etes une honte pour la diplomatie beni oise et aussi un grand menteur. Comment voudriez vous rendre plus efficace la diplomatie beninoise en partant de Cuba? Des pays comme Cuba devrait vous inspirer et servir de model. Un pays avec 111000km2 11000000 d’habitants, sous sevrage économique depuis 1962 par l’embargo des USA et qui à honir l’armée américaine lors de l’invasion de Playa Giron. Finalement, en Mars 2016, Obama disait je cite “notre politique envers Cuba est un grand échec et il faut le reconnaitre. Nos objectifs ne sont pas atteints. Il ne nous reste pas autre option que de reprendre les relations diplomatiues avec notre j’adis ennemi.” fin de citation. Cuba est un des pays geopolitique et compte plusieurs representations politiques. L’Union Européenne y est totalement représentée de meme que presque tous les état du continent américain. Plusieurs musées cubaines attirentdes touristes avec des expositions beninoises. Talon doit se dire que c’est un rendement de compte car son frere en 1984 a été déclaré persona no grata à Cuba pour affaire de blanchissement d’argent. Aussi, Talon a été interdit de visite tous récemment. Faut pas distraire le peuple et si vous continuer, il y aura des revelations. Ladrones…

  • Avatar commentaire
    Alexjosel 4 mois

    CHAQUE GOUVERNEMENT A SA POLITIQUE ETRANGERE…JE PREFERE QU’ON SUIVE LES PREMIERS QUE DE PERDRE NOTRE DE SOMMET EN SOMMET AVEC DES RESOLUTIONS VIDES ET CREUX… YAYI BONI EST UN PIGEON VOYAGEUR AVEC QUELLES CONSEQUENCES POSITIVES POUR NOTRE PAYS.
    LE M’AS TU VU FOLKLORIQUE DES DIGIREANT AFRICAINS DOIVENT CESSER LORS DES RENCONTRES REGIONALES ET INTERNATIONALES.
    MAINYTENENAT, ON SE DEPLACE POUR DES INTERETS STRATEGIQUES ET POLITIQUES MAIS SURTOUT ECONOMIQUES ET SOCIALES POUR SON PAYS. LA PLUPART DES DIRIFEANT SONT DEVENUS DES REPRESENTANT COMMERCIAUX DE LEUR PAYS AVEC POUR CONSEQUENCES PREMIERES LA CREATION DE LA RICHESSE ET DE LA CREATION DE L’EMPLOI. CEPENDANT IL NE FAUT PAS NEGLIGER LES PAYS ASIATIQUES ET AFRICAINS QUI EVOLUENT…RWANDA IMPRESSIONNE ET L’ESTONIE EN EUROPE EST UN BON COUP! CONTINUEZ MR MINISTRE ET LE GOUVERNEMENT AFRICAINS.
    LE BENIN N’EST PAS UNE COLONIE DE LA COTE D’IVOIRE MAIS SI LES BENINOIS PREFERENT PASSER LA POUR RESOUDRE LEUR PROBLEME POURQUOI PAS… RASSUREZ VOUS ALLASSANE OUATTARA NE SERA JAMAIS NOTRE MODELE, C’EST UN ANTI MODELE ET PIRE (C’EST UN TOFFA CONTRE BEHANZIN POUR L’HISTOIRE DE DANHOMEY ). LA TRISTE REALITE AU BENIN EST QUE SOIT DISANT SAGES SONT LOIN D’ETRE NEUTRES ET IMPARTIAUX, N’EST CE PAS TEVODJRE?
    DOMMAGE