Bénin: Les enseignants contractuels du secondaire passent à 72 heures de grève

Bénin: Les enseignants contractuels du secondaire passent à 72 heures de grève

A compter de ce jour, les activités pédagogiques dans les établissements publics de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle seront paralysées.

Conséquences des grèves dans l’enseignement: Pertes et baisse du niveau des apprenants

Après 48 heures de grève d’avertissement observée la semaine écoulée par les enseignants contractuels du secondaire, ces derniers décident de passer à la vitesse supérieure.

En effet, l’intersyndicale des enseignants contractuels du secondaire a, à travers une  motion de grève en date du mercredi 29 mars 2017, décidé de passer à soixante-douze (72) heures de grève, à compter de ce jour. Comme les précédentes, cette grève vise à exiger du gouvernement la satisfaction de leurs revendications.

A compter de ce jour, mardi 04 avril 2017 au jeudi 06 mars 2017, les activités pédagogiques dans les établissements publics de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle seront paralysées. Conséquences, les élèves seront à nouveau privés des cours durant ces trois jours. Entre autres recommandations : la parution des avenants des contractuels locaux reversés en Agents contractuels de l’Etat (Ace) depuis 2008, l’abrogation des arrêtés fixant arbitrairement le taux de réussite imposé aux Directeurs d’écoles, la relecture du décret portant statut particulier du personnel enseignant maternel, du primaire et du secondaire, et la reconnaissance du droit des inspecteurs de l’enseignement secondaire de présider les commissions d’inspection.

Cette grève aura bien évidemment des conséquences sur les résultats de fin d’année, si rien n’est fait en la matière. Vivement qu’une solution soit trouvée par les deux parties pour le bonheur des apprenants.

Commentaires

Commentaires du site 0