Bénin : L’Identifiant Fiscal Unique s’impose désormais à tous les citoyens

Bénin : L’Identifiant Fiscal Unique s’impose désormais à tous les citoyens

Cette mesure a pour but de faire contribuer tout citoyen à la charge de l’Etat.

Direction générale des impôts: Un réseau de vol de chèques démantelé, 6 personnes arrêtées
Suite de l’affaire vol de chèques à la Dgi : 9 agents en prison
Partages

L’Identifiant Fiscal Unique (IFU) n’est plus seulement l’affaire des opérateurs économiques. Chaque Béninois doit désormais se faire immatriculer. Le gouvernement actuel à travers l’un de ces conseils des ministres en a décider ainsi.  Cette mesure a pour but de faire contribuer tout citoyen à la charge de l’Etat.

Dès maintenant, l’Identifiant Fiscal Unique (IFU) n’est plus un choix. Elle devient une obligation. Instauré depuis 10 ans au Bénin, le gouvernement Talon a fait l’option d’exiger l’extension de l’Identifiant Fiscal Unique à tous les Béninois quelque soit leurs rangs ou leurs catégories socio-professionnelles. En effet, l’IFU consiste à attribuer un numéro qui permet d’identifier chaque personne. Cette mesure est largement saluée par les acteurs économiques.

Lire le conseil des ministres en question

Répertorier tous les acteurs

Au départ, l’IFU a été créé dans le but de recenser les opérateurs économiques afin de les contraindre à remplir leur obligation vis-à-vis du fisc. Très tôt, il a été constaté que de nombreux opérateurs dérogent à la règle sans pour autant abandonner leurs activités économiques. Ainsi, ces mêmes personnes favorisent le développement de l’informel et osent souvent soumissionner aux appels d’offres publiques. La corruption aidant, ces rebellés de la loi fiscale, qui sont parfois des agents de l’administration livrent une concurrence déloyale aux opérateurs en règle. Approchés par les journalistes de la radio nationale, quelques acteurs apportent des éclaircissements et donnent le bien fondé de cette mesure. Abdel Aziz GBETE est le secrétaire  permanent du groupe de travail fiscalité du secteur privé, « L’IFU permet de tracer les opérateurs économiques. C’est-à dire de faire la différence entre ceux qui sont opérateurs économiques et ceux qui ne le sont pas ». L’instauration de l’IFU permettra donc de répertorier tous les citoyens afin de savoir ce que chacun mène comme activité.

Élargir l’assiette fiscale

La mise en application de cette mesure résulte du plaidoyer des opérateurs économiques formulé à l’endroit de l’autorité. Razack YESSOUFOU est le Chef du département Appui aux Entreprises de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Bénin. Il trouve que : « L’IFU permet à l’Etat de faire contribuer tout le monde aux dépenses de l’Etat. Cette décision est désormais encrée dans la conscience de tous les Béninois et toute entreprise doit disposer de son IFU». On comprend donc aisément que la généralisation de l’IFU a reçu  l’assentiment de l’ensemble des acteurs économiques. Selon Michelle ATAKPA, Coordonnatrice du projet d’Appui à l’Accroissement des Recettes Intérieures du Bénin à la Direction des Impôts, « La décision de l’Etat vise à recadrer l’objet de l’IFU. L’Administration a pour rôle de gérer les agents économiques en relation avec l’Administration financière. Cela permet de bien les suivre et d’élargir l’assiette fiscale ».

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 1 semaine

    Je partage l’analyse de notre ami @Dramane. C’est une décision inopportune qui demandera un effort financier considérable pour sa mise en œuvre . Une mise en œuvre qui donnera des résultats mitigés . Je me demande à quoi on assimile le Benin au sommet de l’Etat ???
    Notre pays est un pays pauvre avec 80% de la population analphabète et dont 10% de la population ont une activité dans l’informel . Peut-être que je me trompe dans le pourcentage . Mais ; je ne vois l’utilité de cette mesure sinon que de saigner un peu plus les caisses de l’Etat .
    Je commence par croire qu’on ne maîtrise pas au sommet de l’Etat les priorités pour sortir ce pays de la crise Economique et de la misère .

  • Avatar commentaire
    Dramane 1 semaine

    C’est quoi cette connerie ? Qu’on commence déjà à installer un organe indépendant chargé de contrôler et de rendre compte de la façon dont l’argent du contribuable est géré par l’Etat et on avisera. Ceci n’est pas adapté à nos réalités. Comment le pauvre paysan de Tchoumi Tchoumi peut-il avoir un identifiant fiscal ? Et nos jeunes sans emploi, à quoi leur sert-il si ce n’est les empêcher de sortir de la précarité dès qu’ils commencent à avoir de petites opportunités ?
    Ils promettent ciel et terre, au finish, on appauvrit encore plus la population.