Innovation : Mabel Adékambi va représenter le Bénin aux Olympiades des ‘’start up’’

En sortant du lot avec le titre de championne de cette première édition, Mabel Adékambi, qui fait du Sodabi local, ‘’une eau de vie irrésistible’’ a déjà son passeport pour représenter le Bénin aux olympiades des ‘’start up’’ à Singapour à partir de la deuxième quinzaine du mois de mai 2017.

Bénin : 2 milliards 500 millions dans les caisses du FNPEEJ, au profit de l’artisanat

Mabel Adékambi a séduit le jury par ses ambitions expansionnistes du Sodabi béninois.

A la faveur de la première édition du concours de présentation du meilleur plan d’affaires dénommé ‘’Start up’’, elle a retenu l’attention du jury avec son projet de transformation de l’alcool local communément appelé ‘’Sodabi’’ en liqueur, et s’est aussi illustrée dans la fabrication des jus de fruit. En effet, les critères du jury sont basés sur l’importance et la pertinence des projets.

Présent à cette première édition de ce concours dont l’objectif est de soutenir les jeunes entrepreneurs, le directeur général Fonds National de Promotion de l’Entreprise et de l’Emploi des Jeunes (FNPEEJ), a martelé que les fondamentaux doivent être rétablis. Aucune considération partisane, régionale, ethnique ou confessionnelle ne sera plus prise en compte.  Aux compétiteurs de cette édition et à toute la jeunesse béninoise, le directeur soutient que le Fnpeej est à leur service pour les accompagner. Il va avancer que l’Etat béninois dispose d’importantes ressources pour le faire.

En sortant du lot avec le titre de championne de cette première édition, Mabel Adékambi, qui fait du Sodabi local, ‘’une eau de vie irrésistible’’ a déjà son passeport pour représenter le Bénin aux olympiades des ‘’start up’’ à Singapour à partir de la deuxième quinzaine du mois de mai 2017.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    gombo offline 6 mois

    lire succes

  • Avatar commentaire
    gombo offline 6 mois

    Felicitations et bon vent !
    Produire ce que nous consommons et consommer ce que nous produisons et la voie du suces !