Bénin : sur rfi, Patrice Talon salue la “stabilité du FCFA”

Bénin : sur rfi, Patrice Talon salue la “stabilité du FCFA”

« La parité fixe du FCFA avec l’Euro est un gage de la bonne santé de l’économie », affirme Patrice Talon.

Idriss Déby : le trésor français ne doit pas gérer notre monnaie (Franc CFA)

Sur RFI, le président béninois Patrice Talon n’a pas pu échapper à la question sur le Franc CFA. En effet, alors que plusieurs économistes et activistes luttent actuellement pour la suppression de cette monnaie, plusieurs présidents se sont exprimés sur le sujet. Après le président Tchadien, Idriss Déby, le président burkinabè, Roch Kaboré (lire ici), et le président ivoirien Alassane Ouattara (lire ici), ce fut au tour du président béninois de s’exprimer sur le sujet.

« La parité fixe du FCFA avec l’Euro est un gage de la bonne santé de l’économie », affirme Patrice Talon. Le président, à l’opposé de certains dirigeants africains, trouve que baisser le niveau du FCFA par rapport à l’Euro va générer des conséquences économiques énormes. La stabilité du FCFA présente beaucoup d’avantages selon lui. Sa dévaluation n’est donc pas une option à envisager encore moins sa suppression. La solution à la récession en Afrique est de « faire des efforts internes pour créer de la valeur ajoutée et non le changement de parité ».

Une déclaration qui rejoint donc celle de son homologue ivoirien, mais à l’antipode de celle des présidents tchadien et burkinabè.

Pour rappel, il y a quelques jours, des activistes béninois s’élevaient contre le Franc CFA affirmant qu’ils ne voulaient plus de la France dans le conseil d’administration des banques centrales africaines (lire ici).

Commentaires

Commentaires du site 44
  • Avatar commentaire
    Hervé Talabalo 2 mois

    Quelle stabilité y a-t-il dans l’esclavage? Peut-être la certitude de l’extinction.

  • Avatar commentaire
    Banquier 2 mois

    Talon est nul pour parler de franc FCA.son probleme c’est sa poche c’est tout

  • Avatar commentaire
    aziz 2 mois

    Il y a une chose..nous tous..quelques soient nos divergences..idiologiques..nous pouvons nous entendre..

    la lacheté,l’ingratitude,la condescendance…du genre français ,colonisateur…

    La france..est la france..parce que elle a pu maitriser..la technogie de l’arme..afin de soumettre beaucoup de peuple

    Leur domination sur les autres peuples et leur richesses…et leurs genies créateur…est ce qu’ils ont de fondamentale

    Ils n’ont pas de morale..en dehors de leurs interets égoistes..

    1..au cours de la premiere guerre mondiale comme de la seconde guerre mondiale..leur empire…a placé des millions de de colonisés comme chair à canon…et le sors de ces derniers..est d’etre jeté comme le papier cleanex

    2..la guerre d’indochine et d’algerie….ont vu les meme colonisés…avoir le meme sort…

    3..le jour de la liberation…des milliers d’algeriens…à sétif et madagascar…ont été tués..parce qu’ils ont osé demander ce que les les françaais demandaient aux allemands..

    aradour sur glane..est passé tout le temps dans les télé françaises pour dénoncer..la barbarie nazie…mais les oradour sur glane..dans le cayor,dans le fouta,dans le macina,à abomez,parakou,au niger,au tchad,au faso…n’ont jamais existé..et les évoquer…est assimilé..à du te rrorisme…..et anti français

    La douleur,les ressentiments,la.gestapo…ne peuvent etre que anti français..comme la résitance..ne peut etre que français…

    La résistance de guerra ,behanzi,et kaka,l’emir de l’algerie..c’est du te rrrisme……

    Le fcfa…procure des avantages à la france…et pourquoi abandonner..ce profit..

    Aucun français..ne s’y opposera…meme menachon…..car c’est vital pour la france

    En un mot…les pays colonisateurs…s’adaptent au temps…mais gardent intact…leurs instincts de domination,de spoluation..

    Tout le monde doit savoir…que la grande bretagne..en dehors de son savoir faire technogique…n’a aucune ressource ni matiere premiere..et pourtant ils font partie du g7…

    Il faut pas compter..sur nos chefs d’états africains…puisque complices…de ces pays dont ils tirent protections et légitimités.

    La seule…fois ou la france a eu peur…et a douté d’elle meme…c’est juste avnt la conf nat du benin..

    L’action des communistes ,des jeunes,…a ébranlé la certitude de la france..et leurs services secrets…..ont été pris de cours….d’ou la conf de la baule…qui était une manouevre de mitterand..pour rattrapper les choses

    La verité…ceux sont les beninois qui ont été..les iniateurs de la baule

    Réflechissez..chers beninois

    • Avatar commentaire
      Philippe 2 mois

      Les peuples vivant sous le “joug” du FCFA, trouveront eux-mêmes les moyens de s’en défaire, le moment opportun !

  • Avatar commentaire
    aziz 2 mois

    Il y a une chose..nous tous..quelques soient nos divergences..idiologiques..nous pouvons nous entendre..

    la lacheté,l’ingratitude,la condescendance…du genre français ,colonisateur…

    La france..est la france..parce que elle a pu maitriser..la technogie de l’arme..afin de soumettre beaucoup de peuple

    Leur domination sur les autres peuples et leur richesses…et leurs genies créateur…est ce qu’ils ont de fondamentale

    Ils n’ont pas de morale..en dehors de leurs interets égoistes..

    1..au cours de la premiere guerre mondiale comme de la seconde guerre mondiale..leur empire…a placé des millions de de colonisés comme chair à canon…et le sors de ces derniers..est d’etre jeté comme le papier cleanex

    2..la guerre d’indochine et d’algerie….ont vu les meme colonisés…avoir le meme sort…

    3..le jour de la liberation…des milliers d’algeriens…à sétif et madagascar…ont été tués..parce qu’ils ont osé demander ce que les les françaais demandaient aux allemands..

    aradour sur glane..est passé tout le temps dans les télé françaises pour dénoncer..la barbarie nazie…mais les oradour sur glane..dans le cayor,dans le fouta,dans le macina,à abomez,parakou,au niger,au tchad,au faso…n’ont jamais existé..et les évoquer…est assimilé..à du te rrorisme…..et anti français

    La douleur,les ressentiments,la.gestapo…ne peuvent etre que anti français..comme la résitance..ne peut etre que français…

    La résistance de guerra ,behanzi,et kaka,l’emir de l’algerie..c’est du te rrrisme……

    Le fcfa…procure des avantages à la france…et pourquoi abandonner..ce profit..

    Aucun français..ne s’y opposera…meme menachon…..car c’est vital pour la france

    En un mot…les pays colonisateurs…s’adaptent au temps…mais gardent intact…leurs instincts de domination,de spoluation..

    Tout le monde doit savoir…que la grande bretagne..en dehors de son savoir faire technogique…n’a aucune ressource ni matiere premiere..et pourtant ils font partie du g7…

    Il faut pas compter..sur nos chefs d’états africains…puisque complices…de ces pays dont ils tirent protections et légitimités.

    La seule…fois ou la france a eu peur…et a douté d’elle meme…c’est juste avnt la conf nat du benin..

    L’action des communistes ,des jeunes,…a ébranlé la certitude de la france..et leurs services secrets…..ont été pris de cours….d’ou la conf de la baule…qui était une manouevre de mitterand..pour rattrapper les choses

    La verité…ceux sont les beninois qui ont été..les iniateurs de la baule

    Réflechissez

  • Avatar commentaire
    Jacques Sotero Agboton 2 mois

    Imaginez le dilemme du citoyen lambda lorsque c est un président qui délire dans ses propos par rapport au Francs des Colonies Française d’Afrique. Patrice Talon gouverne au nom des Français car, on ne peut pas être aussi inconscient de la posture de cette nation et parler de stabilité monetaire alors que 300 millions de personnes vivent dans l’esclavage économique.

    • Avatar commentaire
      Septime Potan DAUDET 2 mois

      Bonne intervention. Patrice se comporte comme un gamin qui a perdu son jouet [la constitution] et pleure après. Talon perd le sens de la réalité. Il menace de se représenter. On s’en fout. Le peuple en disposera Patrice Talon. Je veux dire il m’énerve. Il perd son sang froid et se comporte comme un gamin. C’est déplorable Monsieur le Président. SPD

      • Avatar commentaire
        Claude ABISSI 3 jours

        Cher SPD, le mal dont il est atteint ne lui permettra pas d’aviser.
        Quant a son opinion sur le CFA, il ne sait pas ce qu’il dit
        Ou bien il récite une lecon apprise chez le Président OUATTARA
        Son aîné de la France-Afrique. Un doyen comme Idriss Déby soutient,
        Après des décennies de pratiques de la chose economique et politique
        Que le FCFA est un instrument de pillage des économies africaines, et lui
        Parle de stabilité. Les niveaux de debats sont décalés. Il a juste cherché à donner
        Une réponse pour faire plaisir à des amis et non vraiment pour prendre position pour
        Les intérêts du Bénin.

  • Avatar commentaire
    Septime Potan DAUDET 2 mois

    Sur le CFA – Si de nos jours, battre la monnaie est une souveraineté nationale, Si elle est créée ex nihilo, Alors pourquoi 14 Etats africains avec une croissance de plus de 5% n’auront pas leur planche à billets, véritable moteur de tout développement industriel et économique ? La monnaie de nos jours, on la manipule pour l’ajuster à ses besoins de croissance, de développement économique et faire face à la compétitivité des autres nations. Les temps ont bien changé !

    Quatre principes régissent le Franc CFA :

    1 Le principe de la fixité de parité : 1 € = 655,957 F CFA (franc CFA) [Rappelons que l’euro, c’est le Mark. On donne le Deutsche Mark à la France et aux africains. On ne peut pas s’en sortir. Vous avez un permis de voiture et vous voulez conduire un TGV, même la France ne s’en sort pas].

    2 Le principe de la centralisation des réserves (compte courant d’opération) : on oblige les pays à garder au moins 50 % de leurs recettes en devises (l’euro, le dollar, le yen et le livre sterling) au niveau de ce compte crée au sein de la banque de France [du Vol : car la France capte 50% des recettes de nos exportations en plus qu’elle ne règle qu’à peine 30% de la facture des ventes ; ce qui veut dire concrètement sur 100F, nous recevons 20F] pour garantir la libre convertibilité.

    3 La libre convertibilité du CFA vers l’euro. Du Pipo ! Allez convertir dans n’importe pays, à votre descente de l’avion, dans n’importe bureau de change ou banque le Franc CFA. Impossible car inconnu dans le Système monétaire international. Convertible d’abord en Franc français, actuellement l’euro. La France garde la main mise sur son CFA.

    4 Le principe de la libre transférabilité des capitaux vers la France uniquement. [On rapatrie tous les capitaux des entreprises françaises et des nantis de l’Afrique vers la France d’abord. C’est grave ! Rien n’est réinvestit sur place. La mort économique programmée.]

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 2 mois

    Ce qui vient d’être dit au Sujet du Franc CFA sur RFI, montre que nous ne sommes que médiocres en matière de politique monétaire. De tous les temps la parité fixe d’une monnaie à une autre ne signifie une santé voire la Performance de l’économie du pays concerné. Une bonne santé et la Performance de l’économie sont gagnées à force des efforts soutenus des populations dans l’innovation, les inventions, les découvertes et la transformation de la matière dans le pays. La parité fixe est un acte artificiel politique. Dans le cas des pays africains, c’est un handicape majeure. En imposant aux africains une monnaie artificiellement forte on leur a rendu leurs produits non-compétitifs sur le marché mondial. Avant de devenir Président de la République, cela vaudrait mieux d’avoir des notions en économie politique ou s’entourer des spécialistes avérrés en la matière. Les employés venus de Deloitte et consort ne connaissent rien de cela. Ils ont seulement quelques connaissances embryonnaires de l’assainissement des entreprises

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 2 mois

    Ce que Talon vient de dire au Sujet du Franc CFA sur RFI, montre qu’il n’est qu’un médiocre en matière de politique monétaire. De tous les temps la parité fixe d’une monnaie à une autre ne signifie une santé voire la Performance de l’économie du pays concerné. Une bonne santé et la Performance de l’économie sont gagnées à force des efforts soutenus des populations dans l’innovation, les inventions, les découvertes et la transformation de la matière dans le pays. La parité fixe est un acte artificiel politique. Dans le cas des pays africains, c’est un handicape majeure. En imposant aux africains une monnaie artificiellement forte on leur a rendu leurs produits non-compétitifs sur le marché mondial. Avant de devenir Président de la République, cela vaudrait mieux d’avoir des notions en économie politique ou s’entourer des spécialistes avérrés en la matière. Les employés venus de Deloitte et consort ne connaissent rien de cela. Ils ont seulement quelques connaissances embryonnaires de l’assainissement des entreprises

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 2 mois

    Ce que Talon vient de dire au Sujet du Franc CFA sur RFI, montre qu’il n’est qu’un médiocre en matière de politique monétaire. De tous les temps la parité fixe d’une monnaie à une autre ne signifie une santé voire la Performance de l’économie du pays concerné. Une bonne santé et la Performance de l’économie sont gagnées à force des efforts soutenus des populations dans l’innovation, les inventions, les découvertes et la transformation de la matière dans le pays. La parité fixe est un acte artificiel politique. Dans le cas des pays africains, c’est un handicape majeure. En imposant aux africains une monnaie artificiellement forte on leur a rendu leurs produits non-compétitifs sur le marché mondial. Avant de devenir Président de la République, cela vaudrait mieux d’avoir des notions en économie politique ou s’entourer des spécialistes avérrés en la matière. Les employés venus de Deloitte et consort ne connaissent rien de cela. Ils ont seulement quelques connaissances embryonnaires de l’assainissement des entreprises.

    • Avatar commentaire
      Septime Potan DAUDET 2 mois

      Bonne analyse. J’adhère et je partage. Avec ta permission si tu es d’accord je souhaiterais faire mienne une partie de ton analyse dans une publication.

  • Avatar commentaire
    Septime Potan DAUDET 2 mois

    Quel est le problème ? Si aujourd’hui, la question du Franc CFA nous divise, c’est qu’il s’agit d’une question primordiale pour le développement économique de nos pays. Quelques sont donc concrètement les avantages et les inconvénients de ce système ?

    A- Le Franc CFA a principalement 4 avantages :

    1. Un très bon niveau de l’inflation (généralement une inflation entre 2 à 3%) grâce à la politique monétaire prudente menée par nos banques centrales, tout le contraire des pays n’appartenant pas à la zone franche qui connaissent quant à eux des niveaux d’inflation très élevés, comme le cas du Zimbabwe.

    2. La solidarité existant entre les pays de la zone à cause de la mise en commun des recettes d’exportation (au moins 50% des recettes) au niveau des comptes d’opération. Les pays qui ont des excédents, aident les autres à financer leurs importations, un esprit de solidarité à garder en cas de création d’une monnaie africaine.

    3. La garantie de pouvoir acheter nos biens d’importations avec une monnaie forte qui est l’Euro. Mais en même temps cela rend les pays importateurs en question nets de biens et services ce qui peut engendrer d’autres problèmes.

    4. La stabilité du taux de change qui offre un environnement favorable aux investisseurs qui n’ont pas à s’occuper d’un risque de change.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 2 mois

    Imaginons un instant que le franc CFA vient d’être devalué , le PAG de l’es.croc , doublé, le budget aussi , donc cauchemars pour les ruptucons , déjà qu’ils ont un sacré mal à réunir les sous , qui est fou ? En tous cas pas l’es.croc de talon qui n’a pas fini d’envoyer l’argent qu’il pille abondamment du benin vers les paradis fiscaux , pour vouloir maintenant de la dévaluation du franc CFA

    • Avatar commentaire
      Justin 2 mois

      Tu ne te respect pas et tu crois être un donneur de leçon. Tu as déjà entendu un jeune français même s’il n’est pas d’accord avec Hollande, le traiter d’escrocs, je crois que non. Ce que tu dis démontre déjà de quel genre d’hommes tu es. Si ton fétiche n’est rien pour toi, qu’en sera t-il des autres?

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 2 mois

        Toi con de justin là , voilà qu’on est pas le seul à trouver que ton talon est un grand es.croc , et puis le dire y a quoi

  • Avatar commentaire
    Septime Potan DAUDET 2 mois

    B – Mais, des inconvénients demeurent aussi et ce sont ces derniers qui font réagir les partisans d’une sortie de la Zone Franc et de la création d’une monnaie africaine :

    1. La force de l’Euro rend les pays africains incapables de pouvoir développer une industrie en mesure de rivaliser avec d’autres pays possédant eux une monnaie faible. En termes de compétitivité prix, les pays africains se trouvent perdant d’où leur incapacité à pouvoir ravir des parts de marché aux autres.

    2. L’accumulation d’importantes réserves de changes au niveau de la Banque de France, de l’argent qui pourrait être utilisé pour financer le développement.

    3. Et puis il y a cette question de la souveraineté monétaire que les Africains sont prêts aujourd’hui à récupérer pour ainsi pouvoir gérer leur porte-monnaie. L’on évoque souvent la question d’une indépendance incomplète en Afrique, car jusqu’à lors les monnaies utilisées dans les pays cités au-dessus ont toujours été imprimées en France. Qu’adviendra-t-il donc de ses pays si un jour La France décide de ne plus nous fournir de monnaie mais juste du papier ? Etre lié à une monnaie (l’Euro) qui n’a rien à voir avec la nature des économies africaines.

    4. La crise économique que connait la Zone Euro (ensemble des pays utilisant l’euro comme monnaie commune) ce qui n’est pas gage d’assurance pour l’avenir car des tensions peuvent subvenir à n’importe quel moment surtout avec l’épineux dossier grec.

    • Avatar commentaire
      chat 2 mois

      @SPD
      qui confond le forum avec un amphi. Tu vois bien là qu’il n’y a pas que des abrutis sur ce forum hein! T

      • Avatar commentaire
        Septime Potan DAUDET 2 mois

        Ne dit pas ça. Justement on va essayer de leur faire comprendre tout doucement en simplifiant le langage avec des plans clairs et des points clairs. Toi même tu sais que la politique monétaire est difficile à faire comprendre surtout pour des gens qui n’ont aucune approche économique. Lis ce que l’ex ministre du Togo a dit; lui qui se bat depuis des années contre le CFA il a perdu tous ces postes importants et il continue de se sacrifier.“Opérer le déclic salvateur présuppose, suivant la logique consistant à guérir le mal à sa racine, que l’on procède soigneusement à une radicale décolonisation des esprits, des mentalités, de l’imaginaire, du savoir et de la science.” Roch Nepo Economiste – Ex ministre du Togo.

        • Avatar commentaire
          Che Guevara 2 mois

          NEPO est l’un des Rares intellectuels africains qui ont compris les enjeux et qui se battent pour la liberation des pays

        • Avatar commentaire
          chat 2 mois

          Ton ex-ministre du Togo n’y trouve plus son intérêt dans cette histoire c’est pour cela qu’il est contre. C’est là le nouveau combat des révolutionnaires de bacs à sable ? Le petit béninois qui n’arrive pas à manger au moins 1 fois par jour s’en fout que la monnaie soit en CFA ou en Cauris.

  • Avatar commentaire
    Septime Potan DAUDET 2 mois

    C – Comment faire pour sortir le continent africain de ce fléau ?

    Tout d’abord, la zone Franc doit être dissoute pour laisser place à un système monétaire africain géré d’une manière responsable par les Africains eux-mêmes, ainsi le continent pourrait avoir ses propres banques centrales. Avec la politique de crédit à la disposition des pays africains, on pourrait se permettre d’octroyer des crédits bancaires à des hommes et des femmes voulant entreprendre car, force est de constater qu’à l’heure actuelle les idées sont là mais ce sont surtout les moyens de financement qui manquent.

    Pourquoi ne pas se servir des matières premières qui sont une grande richesse et qui peuvent être transformées sur le territoire africain au lieu d’être bradées aux occidentaux ? Selon les projections démographiques, le continent africain atteindrait les 2 milliards d’habitants d’ici 2050 un potentiel démographique énorme et un gigantesque marché de consommation qui devrait encourager le commerce entre Africains. Ce sont des jeunes gens à éduquer, à soigner, à nourrir, à loger et à installer dans l’emploi d’où le grand challenge qui attend le continent et qui doit être relevé dès maintenant sinon, on risque de voir naître l’extrémisme qui pourraient avoir comme vecteur de transmission des jeunes désœuvrés sans un avenir prometteur. SPD

    “Opérer le déclic salvateur présuppose, suivant la logique consistant à guérir le mal à sa racine, que l’on procède soigneusement à une radicale décolonisation des esprits, des mentalités, de l’imaginaire, du savoir et de la science.” Roch Nepo Economiste – Ex ministre du Togo.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 2 mois

    Pour que les frustrations et l’idéologie ne finissent par emporter le bébé avec l’eau du bain;
    Je pense que pour avancer sur ce point, les africains des zones cfa devront engager des discussions avec le prochain gouvernement françai, afin de faire évoluer la situation dans un sens d’équité plus grande.

    1- Les 2 zones devraient selon moi, être fusionnées Afrique Centrale et Occidentale.
    2- Le CFA devrait pouvoir être directement convertible aussi en $ US voire en ¥ japonais.

  • Avatar commentaire
    BakeyBergui 2 mois

    Que connaît Talon de la monnaie. Il connaît l’argent pas la monnaie. Sûr et Certains il n’a même pas écouté les économistes comme PIK, ABT, Soglo, Yayi, Et autres grands monétaristes du bénin. Il vient nous livrer un positionnement sur la stabilité, un seul critère. Il s’aligne sur le grand-frère m’a dit (Alassane) et papa m’a dit (Hollande) Il nous livre une stratégie de suivisme. C’est réducteur.

  • Avatar commentaire
    Tchité 2 mois

    Danger publique ce Talon.

    Talon, économiste de caniveaux. Quel malvoyance. Le Bénin a encore de long chemin devant lui. Après désert de compétence, on croyat avoir déjà tout entendu, mais non, on s’est vachement trompé.

    Qu’il plie ses cliques et ses claques après les 4 ans qui lui restent.

    Dommage que l’Afrique ne puisse pas s’unir contre les maux clés qui la rongent à cause de la complicité de ses dirigeants.

    L’Afrique de l’Ouest à elle seule est 2 fois plus grande que l’Europe en terme de superficie et de démographie et quand on parle de l’Afrique toute entière 2ème plus grand continent au monde, et le plus riche en terme de ressources naturelles au monde, mais malheureusement, elle est prisonnière de la petite France et de ses dirigeants businessmen qui n’ont rien à foutre avec les intérêts du peuple qui meure de faim sur leur terre pourtant très riche.

    • Avatar commentaire
      Septime Potan DAUDET 2 mois

      Effectivement, il est dangereux. Je comprends maintenant d’aucun lui a envoyé une missive qui nécessite une traduction.

  • Avatar commentaire
    Amaury 2 mois

    “La parité fixe du FCFA avec l’euro est un gage de bonne santé de l’économie” dixit Patrice Talon professeur de la chaire d’économie de la Marina.
    Monsieur le président parlez de ce que vous connaissez : les affaires, la politique, la ruse, l’achat de députés pour faire passer des lois scélérates… Mais pas d’économie ni de finances. Vous n’y comprenez rien. Ne jouez pas au sachant.
    Cette parité fixe n’est que le reflet de la mainmise de Paris sur la zone franc. Le niveau actuel de cette parité ne reflète en rien la bonne santé de nos économies dans sans parler de la grande disparité de performances entre les deux sous zones. Cela étant, la parité fixe n’est pas une mauvaise chose en soi.

    • Avatar commentaire
      Gouvènon 2 mois

      Ah il a un super diplôme en économie : un DEUG!
      C’est largement suffisant pour être titulaire de la chaire des intrigues…à la Marina

      • Avatar commentaire
        Septime Potan DAUDET 2 mois

        Il ne peut pas comprendre. La fortune ne rend pas forcément intelligent et Trump dans ce domaine est un cas d’école, Talon: un exemple.

    • Avatar commentaire
      Septime Potan DAUDET 2 mois

      Merci et Grand Merci. Tu comprends très bien la situation. On parle de la politique monétaire et en non de l’argent. Talon n’écoute même pas les spécialistes. Je ne pense pas qu’il comprend l’économie publique. En tout cas Amaury comme d’autres ici qui construisent des raisonnements retiennent mon attention et on s’enrichit mutuellement de la controverse.

  • Avatar commentaire
    Che Guevara 2 mois

    Cela ne m’etonne guere.
    Le negre francophone adore etre exploite et se complaint dans sa servitude.

    Meme les FMI et la banque mondiale ont recommande dans un rapport une monnaie commune a la zone pour une meilleure integration.

    Meme le ministre francais de l’economie avait reconnu a Yaounde que le systeme cfa constitue un handicap economique.

    Meme notre bourreau la France est prete a toute proposition venant des africains pour ameliorer le systeme.

    • Avatar commentaire
      chat 2 mois

      Le Che des bacs à sable.
      Qu’est ce que tu attends pour aller porter tes propositions à Talon et le convaincre hein!

  • Avatar commentaire
    Tonagnon 2 mois

    Il ne pouvais pas dire le contraire. Qu’attendre d’un président placé par les services secrets français?

  • Avatar commentaire
    aziz 2 mois

    Pour cette prise de position réalistes..je dis bravo à talon

    Dieu seul sait..ce que cachent ces aventuriers..concernat le facfa

    Les regroupements industriels,technologique,la disparition de nos frntieres coloniales…et plus..la valeur ajoutée à nos matieres premieres…sont des priorités vitales..pour nous la bas peuples africains.

    • Avatar commentaire
      BakeyBergui 2 mois

      Tu écris ”Les regroupements industriels, technologiques, la disparition de nos frontières coloniales… et plus..la valeur ajoutée de nos matières premières… ces éléments sont des priorités vitales…pour nous peuples africains” autrement dit ce sont les conditions nécessaires pour un décollage industriel voire économique. Tu as raison. Sauf que, ce que tu ne comprends pas, c’est que tout ceci n’est pas possible si tu n’as pas la souveraineté monétaire c’est-à-dire la possibilité d’ajuster la valeur de ta monnaie conformément à tes ambitions économiques : Il te manque un élément essentiel pour tout ça: être propriétaire de ta monnaie. Autrement dit ce qui sous-tend le développement industriel, technologique, la transformation des matières 1ères pour plus de valeur ajoutée dans un espace géographique plus vaste est la monnaie. Pour faire simple: Aziz veux construire une case peulh sur un sol mouvant même tes aïeux ont compris çà sans aller à l’école.

      • Avatar commentaire
        aziz 2 mois

        je valide…

        Ton argument tient parfaitement la route

        • Avatar commentaire
          Septime Potan DAUDET 2 mois

          Une qualité exceptionnelle d’Aziz. Il sait reconnaître ses erreurs quand il se trompe. Il suffit de le convaincre avec des démonstrations qui tiennent la route.

  • Avatar commentaire
    noelie 2 mois

    N importe quoi. Dieu qui voit la souffrance des Africains ne vous laissera pas impuni. Nous les Africains nous disons non au Francs CFA pour votre infos

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 2 mois

    Je salue cette position du président contrairement à des aventuriers qui par des thèses dont ils détiennent le secret veulent la création d’une nouvelle monnaie pour la zone CFA.
    Des charlatans . Des irresponsables.

    • Avatar commentaire
      Nic 2 mois

      Il faut que ceux qui veulent aller tout de suite à une nouvelle monnaie commencent déjà par nous désigner le nombre d’entreprises dont dispose le Bénin pour créer de la valeur ajoutée.
      La question de la monnaie est trop sensible. Nous y arriverons certainement. Évitons toute précipitation autour de ce dossier.
      Trop d’injures à l’endroit de notre Président nous rendent ridicules vis-à-vis des citoyens des autres pays.

      • Avatar commentaire
        Elom CATHY 2 mois

        S’il est nul et escroc c’est de notre faute alors?

      • Avatar commentaire
        CODJO ATAKOUN 2 mois

        Il ne s’agit pas d’injures. On demande juste à Patrice Talon de parler de ce dont il se sait compétent. Personne ne lui a dit que la baisse de la valeur d’une monnaie améliore les exportations, lui dont le métier était la production et l’exportation du coton ?