Côte d’Ivoire: Gbagbo refuse de recevoir Affi N’guessan et certains caciques

Côte d’Ivoire: Gbagbo refuse de recevoir Affi N’guessan et certains caciques

Affi N'guessan : « J’ai demandé à le rencontrer » Pourquoi a-t-il refusé? « C’est à lui que vous devez poser la question… »

Pascal Affi N’guessan : la CPI a le devoir de se dessaisir du dossier Laurent Gbagbo

Laurent Gbagbo n’a pas digéré ce que certains membres du Front populaire ivoirien appellent la trahison d’Affi N’guessan. 

En effet, successeur de l’ancien président, Affi N’guessan n’est pas sur la même longueur d’onde que certains pro-Gbagbo. Alors qu’il prône pour une évolution des mentalités au sein du parti en passant le fait de tourner la page de la crise de 2011, certains caciques, notamment M. Aboudramane Sangaré sont, quant à eux, toujours sur la ligne “Gbagbo ou rien”.

Gbagbo pas insensible à l’attitude d’Affi N’guessan

Qui mieux que Gbagbo lui-même peut incarner la position “Gbagbo ou rien”. Face à l’attitude de M. N’guessan qui veut le faire passer aux oubliettes, Gbagbo tient à manifester son mécontentement. Lui qui a tout donné à ce dernier:

« J’ai demandé à le rencontrer » Pourquoi a-t-il refusé? « C’est à lui que vous devez poser la question… Moi je peux vous dire que je cherche à le rencontrer parce que c’est un devoir. Nous avons lutté ensemble et il est aujourd’hui en difficulté et j’ai un devoir de compassion, j’ai un devoir de solidarité. Et ces devoirs-là, je tiens à les exécuter. » a répondu Pascal Affi N’guessan lors d’une interview

D’autres caciques du parti proches de M. N’guessan auraient également été refoulés par le leader charismatique emprisonné à la Haye.

Il faut rappeler qu’au FPI, deux camps se sont depuis dessinés. Celui De M. Sangaré et celui de M. Affi N’guessan. Ce dernier minimise l’importance de l’autre camp, puisque selon certains observateurs il dispose d’un appui de taille dans l’ombre: Alassane Ouattara, qui tient lui-même à désintégrer le Front populaire ivoirien.

Commentaires

Commentaires du site 12
  • Avatar commentaire
    SILUE 7 mois

    Tot ou tard on donnera raison a Affi.

  • Avatar commentaire
    la vérité 7 mois

    Quand on joue un match de football que le capitaine prend un carton rouge à tord ou à raison le match ne s’arrête pas , bien au contraire en sortant il donne le brassard à un deuxième et souvent à 10 l’équipe gagne. Affi n’guessan était maire en 1990 l’un des premiers il a souffert mais pas trahir gbagbo en 2011 il a été en prison parce qu’il a refusé de trahir gbagbo , sachez que le problème au FPI ne date pas d’aujourd’hui simplement un problème de leadership , gbagbo n’a rien avoir. donc sans gbogbo le FPI doit pas vivre?

  • Avatar commentaire
    la vérité 7 mois

    Quand on joue un match de football que le capitaine prend un carton rouge à tord ou à raison le match ne s’arrête pas , bien au contraire en sortant il donne le brassard à un deuxième et souvent à 10 l’équipe gagne. Affi n’guessan était maire en 1990 l’un des premiers il a souffert mais pas trahir gbagbo en 2011 il a été en prison parcequ’il a refusé de trahir gbagbo , sachez que le problème au FPI ne date pas d’aujourd’hui simplement un problème de leadership , gbagbo n’a rien avoir.

  • Avatar commentaire
    Yao 7 mois

    Affi n’guessan a séché son linge en direction du soleil des rattrapés.c’est le comportement des leaders préfabriqués sans vision ni ambition. Un vrai leader demeure integre même face à la mort. Hélas en terre d’eburnie vendre son âme au diable pour de l’argent, est un jeu d’enfant.

  • Avatar commentaire
    Tchite' 7 mois

    fin de citation

  • Avatar commentaire
    Tchite' 7 mois

    Il s’est senti trahit par son “vrai” ami d’hier. Ainsi va l’Afrique, on oublie vite la cause commune lorsqu’il y des difficulté et hop, à chacun ses intérêts.

    Triste!!!