Débats autour du premier rapport sur la révision de la constitution: L’argent divise les députés

Débats autour du premier rapport sur la révision de la constitution: L’argent divise les députés

Vives altercations verbales, écarts de langages entre députés, c’est dans cette ambiance viciée que les députés de la 7è législature ont conduit les débats hier à l’hémicycle

Benin- Affaire Ofmas: He Guy Mitokpè adresse deux questions orales au gouvernement

Les débats ont été très houleux hier au palais des gouverneurs à propos du premier rapport sur le projet de loi portant modification de la constitution. C’est à cette occasion que la présidente Rosine Vieyra Soglo a fait une déclaration incendiaire qui a fait déborder le vase.

Elle a affirmé hier à l’hémicycle que les députés ont reçu de l’argent pour faire voter ce rapport. Ce que d’autres collègues députés n’ont pas digéré. Finalement, elle a été l’objet d’attaques de la part de certains collègues. Vives altercations verbales, écarts de langages entre députés, c’est dans cette ambiance viciée que les députés de la 7è législature ont conduit les débats hier à l’hémicycle en présence du gouvernement, représenté par le garde des sceaux, ministre de la justice et de la législation.

« …Je crois que j’ai envoyé un texte à mes collègues que le texte en l’état n’était pas pour moi acceptable. Le candidat Talon, pendant la campagne électorale a dit, si j’étais élu président et si j’essaye de réviser la constitution, je ne ferai pas le référendum… Moi je pense que seuls les imbéciles ne changent pas. Une fois en situation, le président Talon s’est rendu compte que, aller au référendum n’était pas si facile que ça, pour plusieurs raisons… amendement ou pas amendement, pour moi c’est une réécriture, il faut dire les choses par leur nom, nous ne sommes plus des enfants. Pour moi Rosine Vieyra Soglo, c’est une nouvelle écriture de notre constitution, ce n’est pas une révision de la constitution quand on touche plus d’une quarantaine de dispositions. C’est mon point de vue. Le contrôle du gouvernement, on nous l’enlève. Vous n’avez pas lu le texte de révision de la constitution, le président lui seul peut ratifier tous les accords sans nous. Aujourd’hui, on nous écarte purement et simplement et vous acceptez ça, de disparaitre pour être un parlement godillot, une chambre introuvable. Tout ça à cause de l’achat massif des consciences, et vous rapportez n’importe quoi ici. Tant que moi je serai là, çà ne passera pas comme ça ici. Ce que les collègues ne savent pas c’est que le peuple est souverain… Un achat massif des consciences, je comprends que c’est ça qui prend le dessus, pour corrompre et voter. Les quelques millions que nous avons reçus, alors taisons-nous et votons et n’en parlons plus. Je ne peux pas mentir, j’ai reçu de l’argent, vous n’allez pas me dire le contraire. Je suis prête à voter la constitution mais pour le moment c’est Non ». C’est du moins les propos de la présidente Rosine Vieyra Soglo.

Fondation ratée, plat empoisonné

Quant à l’honorable Guy Mitokpè, c’est une situation éprouvante et cela dénote de la qualité de notre démocratie.

« Quel droit a un locataire d’une maison de modifier la fondation de la maison sans le consentement du propriétaire de cette maison ? » s’interroge t-il.

Ce dernier n’a pas manqué d’attaquer la forme du document pour dire que « la fondation est ratée et que c’est un plat empoisonné». Mais certains députés n’ont pas reçu favorablement ces déclarations. D’avis contraire, ces députés sont allés à la charge. Ils se disent peinés par l’ambiance entretenue dans l’opinion publique, ambiance faite d’intoxication, de manipulation et conduisant à la vilipandation des députés. C’est le cas des députés Augustin Ahouanvoébla, André Okounlola, Rachidi Gbadamassi, Benoit Dègla, Antoine Kolawolé Idji, Jean-Michel Abimbola et d’autres.

Ils estiment que le premier rapport peut-être voté en l’état afin de permettre que les débats se poursuivent dans le but d’examiner les amendements voulus par leurs mandants. C’est dans cette ambiance de suspicion que les débats ont été menés. L’ambiance était tellement surchauffée et a failli dégénérer. Il a fallu l’intervention spontanée du président de séance, Me Adrien Houngbédji, pour suspendre manu militari la séance. Il a demandé une réunion de la conférence des présidents pour harmoniser les points de vue, et poursuivre les discussions sur de nouvelles bases plus apaisées.

Mais à la reprise, le président de l’Assemblée nationale a suggéré que le rapport soit mis au vote. Ainsi, au terme du vote, 60 députés ont voté pour a recevabilité, 22 ont opposé leur voix et il y a eu 01 abstention. Au terme de ce processus, le président Adrien Houngbédji déclare que la prise en considération de ce rapport est rejetée. « L’Assemblée nationale a rejeté la prise en considération » déclare le président Houngbédji. La copie sera alors renvoyée au chef de l’Etat

Commentaires

Commentaires du site 30
  • Avatar commentaire
    DON 7 mois

    Le conseil des ministres de ce jour est reporté. Le chef de l’exécutif a besoin de temps pour se remettre du choc d’hier et des effets des nombreux somnifères qu’il à ingurgités. Eh oui la Nature fait son travail, lui qui avait infligé des nuits blanches à nos mamans et aux étudiants de ce pays…
    Quant à sauvy, tundé et jean, ils seraient retenus aux dernières nouvelles à l’hôpital des 350 lits pour raison de santé. Tentative de suicide collectif ou overdose de Bohicon, on ne saurait y répondre pour l’instant

  • Avatar commentaire
    Paul Ahéhénou 7 mois

    TALON = Nouveau départ de YAYI. Même pratique, et on nous parle de rupture!!! Quel gâchis que ce Président

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 7 mois

    “L’argent divise les députés” n’est pas un scoop malheureusement !

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 7 mois

    L’histoire retiendra que Talon aurait dû s’abstenir de débaucher 1000 salariés précaires , de suspendre les activités des organisations estudiantines , de procéder à l’évacuation brutale de nos mamans dans les rues et de la démolition des baraques , de saisir des médicaments et de les détruites mettant dans la précarité les dames du marché d’Adjégounlè . De passer des marchés publics de gré à gré sans des appels d’offres . De faire de la culture du coton une entreprise privée servant ses intérêts . De faire revenir le PVI en s’appropriant ainsi les recettes fiscales d’un pays à son profit . De faire des nominations de complaisance en nommant à des postes des membres de sa famille et son clan .
    Pour vous dire que ces éléments influent sur l’état d’âme de nos compatriotes et la grogne dans le pays au sujet de la révision de notre constituon .
    Après analyse ; je comprends ce rejet qui a sauvé la démocratie dans notre pays . Le contraire amènerait notre pays dans l’inconnu .
    Revenons à l’achat de conscience de nos députés. Nous condamnons cette pratique qui n’honore point notre démocratie . Talon que nous soutenons doit changer de cap .
    On est président pour améliorer le quotidien de ses concitoyens plutôt que de s’enrichir personnellement en s’accaparant des leviers économiques d’un pays .
    Pendant ce temps ; depuis ce matin des milliers de nos compatriotes n’ont encore rien mis dans le ventre .

    • Avatar commentaire
      Joeleplombier 7 mois

      Lire : les détruire

    • Avatar commentaire
      aziz 7 mois

      et à midi..ils vont chier que du sang…n’est ce pas

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 7 mois

      J’ignore si c’est bien le VRAI “plombier” qui vient d’être touché par la grâce divine, mais pour un “mea culpa” s’en est un que je salue sans ironie aucune.

      Ne perdez pas espoir. “ensemble” bien soudés par les grands principes, les béninois peuvent tout affronter. Tout

      • Avatar commentaire
        Joeleplombier 7 mois

        GbetoMagnon
        Je reconnais que c’est un mea-culpa . je suis solidaire avec mes compatriotes dans la souffrance . Même les privilégiés de députés pour arrondir les fins de mois prennent de l’argent pour voter contre leur conscience .
        Une preuve de la décrépitude du système politique Béninois et de la misère y afférent

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 7 mois

      Incroyable, quelle lucidité de la part de notre ami Joeleplombier !

      • Avatar commentaire
        Joeleplombier 7 mois

        Codjo
        C’est une évidence . Le pays va mal

        • Avatar commentaire
          DON 7 mois

          Bravo mon ami Joe. Bien sûr qu’on peut soutenir un régime tout en reconnaissant ce qui ne va pas, les erreurs des gouvernants. Bien sûr que nous respectons cela. Mais pourquoi avoir choisi aussi longtemps de demeurer dans la dénégation ? Mieux vaut tard que jamais et que Talon entende vos conseils pour le bonheur du peuple et pour la Paix qui n’a pas de prix. Nous aimons tous ce pays

    • Avatar commentaire
      Helian 7 mois

      Tu as raison et cela tE fait honneur.

    • Avatar commentaire
      Ac 7 mois

      Bravo

    • Avatar commentaire
      wilson 7 mois

      joe félicitations a vs . je souhaite que cela continue ainsi .

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 7 mois

      Un VIVA pour ” l’ami JOE ” tous ensemble , hip hip hourra ! Pour Joe , je suis resté BABA pour cette lueur de lucidité de l’individu Joe ; comme le dirait l’autre , pourvu que celà dur .
      Au tour de tundé et agadjavi , et puis retrouvez nous sauvy qui se cache et l’autre Franckducon

      • Avatar commentaire
        sonagnon 7 mois

        Où est SAUVY???
        Il n’a pas à fuir, lui qui trouvait que les autres ont des problèmes parce qu’on percevait déjà la malhonnêteté caractérisée de TALON!!!

        En mois d’un an il a instauré une dictature digne de BOKASSA et EYADEMA à part les cri.mes de sang.

        Le BENIN ne mérite pas ça!!!

    • Avatar commentaire
      sonagnon 7 mois

      C’est bien Joeleplombier qui écrit ça????!!!!
      C’est ce que nous crions depuis bientôt un an et vous semblez nous contredire chaque fois.

      Heureux que vous vous rendez compte de la réalité!!!

      YAYI BONI n’a pas fait autant, et je me rappelle de vos critiques acerbes contre lui.

      On ne peut pas combattre YAYI pour des faits similaires et être indulgent vis à vis de TALON pour plus encore plus graves.

      La seule solution c’est d’écourter le mandat de TALON, et organiser une réforme profonde de nos institutions pour empêcher que de tels dérives.

      Si nous n’y arrivons pas nous ne faisons pas avancer le pays.
      Mais à analyser le vote qui vient d’avoir lieu, nous ne pouvons pas compter sur ces députés. Seul une minorité est patriote!!!

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 7 mois

    Je suis en phase avec les observations du “sultan” et de “DON”.

    Le boulet n’est pas passé loin et sans la “mamie”, force est de reconnaître que les béninois l’avaient dans l’os..

    C’est la raison pour laquelle je persiste à penser que l’important n’est pas de déterminer qui que ce soit comme exemple à suivre ou à fuir, mais de saluer les actes, les sursauts exemplaires.

    Celui d’hier de la doyenne des députés, comme la démission de l’ex-Ministre de la Défense est à ranger dans cette catégorie là.

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 7 mois

      Rosine Soglo sait pourquoi elle est député, ce qui n’est pas le cas de la plupart des autres honorables, Dakpe Sossou compris qui se laissent facilement acheter comme une vulgaire marchandise. On n’a pas grand chose à attendre de ces apatrides traumatisés dans leur enfance par la pauvreté et qui n’ont jamais assez d’argent à cause de la peur du lendemain. Dans les pays sous développés il n’y a que deux façons d’obliger les gens à filer droit : la peur du gendarme ou la corruption. Certains présidents Africains manient habilement les deux alternativement.

    • Avatar commentaire
      aziz 7 mois

      Il lui arrive d’etre lucide..s’il perd ses clés de plomberie…

      Mais rassurez vous..il est trop fort en contorsion sémantique..pour nous vendre..un charo gnard à la place d’un hibou…

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 7 mois

    ROSINE SOGLO RESSEMBLE A LA SORCI…ERE DE GRANDE BRETAGBE QUI BALAI A LA MAIN S’ENVOLE DE MANIERE SIMPLEMENT MAGIQUE .
    CE N’EST QUE PARTIE REMISE .
    LE GOUVERNEMENT VA REVISER LES TEXTES ET RETOURNER POUR UN NOUVEL VOTE .
    QUANT AUX ADVERSAIRES DE TALON , IL FAUT SAVOIR QUE ROSINE SAIS CE QU’ELLE FAIT . JUSTE EVITER QUE SON FILS LEHADY SOIT CHASSE DE LA MAIRIE .
    DE TTES LES MANIERES , LEHADY EST FINI ET FINI .
    LA MAIRIE NOUS REVIENDRA !

  • Avatar commentaire

    “Ils estiment que le premier rapport peut-être voté en l’état afin de permettre que les débats se poursuivent dans le but d’examiner les amendements voulus par leurs mandants”
    Quels débats ou amendements peuvent apportés des députés qui ont voté un budget pharaonique à l’unanimité? Un budget élaboré sans tenir compte des réalités économiques du pays.

  • Avatar commentaire
    DON 7 mois

    Une seule question : sommes nous vraiment en démocratie ? Aujourd’hui, seuls 3 députés manquaient à l’appel sinon ils auraient réussi leur complot pour de l’argent. J’imagine le nombre de lois ordinaires que Talon leur enverra en 4 ans et pour lesquelles une simple majorité relative suffit !!!
    J’ai envie de dire qu’il faut prier pour ce pays, mais non ! Il est temps que le peuple souverain aille déloger ces apatrides et ennemis du Bénin.
    Enfants du Bénin, DEBOUT

  • Avatar commentaire
    aziz 7 mois

    Moi je penses…que cette femme mourra un jour..dignement avec le sentiment d’avoir fait ce que sa conscience lui ordonnait

    Qu’on aime cette dame qu’on la déteste (comme le sultan)…il faut reconnaitre que c’est une sacrée dame

    10 rosine soglo au benin (des dures à cuire)..ne serait pas mal

    C’est aussi une occasion de dire…qu’il est temps de donner aux femmes..52% de la population..la place qu’elles méritent..dans ce pays

    Je ne parle pas des calculatrices,o pportunistes..et certaines p u tes..de la repu blique…les “papa bonheur et les papa malheurs…”

    Certainements..des ..comme rosines il doit en avoir dans ce pays

    Oui..en un trois mouvements…elle a sauvé la république…c’est à dire elle vaut…à elle seule tous les députés reunis

    Celà ne m’empeche de dire…que si soglo n’a pas eu un second manadat dans ce pays..c’est à cause…d’elle

    En le disant…que je garde ma cohérence

  • Avatar commentaire
    Gouvènon 7 mois

    agbigbi