Diplomatie : le Bénin, l’un des premiers pays à signer l’accord cadre avec l’Unesco

Diplomatie : le Bénin, l’un des premiers pays à signer l’accord cadre avec l’Unesco

Selon les explications du ministre Aurélien Agbénonci, l’accord prévoit la création d’un fond ...

Aurélien Agbénonci salue la bonne coopération entre l’Ompi et le Bénin

Retour gagnant pour le Chef de la diplomatie béninoise. Aurélien Agbénonci, à la faveur de sa visite officielle en France a noué un partenariat de type nouveau avec l’organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco).

Ce nouveau modèle de coopération va permettre au Bénin de faire les choix pour ce qui concerne les domaines d’intervention de l’organisation dans notre pays.

«  J’ai signé cet accord qui est une nouvelle modalité de coopération que l’Unesco a mis en place, que nous avons examiné et qui permet au pays de faire les choix presqu’à la carte de ce que l’Unesco peut faire avec nous. Nous avons tenu à le faire, pour  montrer le chemin dans ce domaine là », s’est réjouit le chef de la diplomatie béninoise, avant de constater que le Bénin est l’un des premiers pays qui signent ce type d’accord cadre  de coopération, le nouveau modèle avec l’Unesco

Quid de cet accord cadre ?

Selon les explications du ministre Aurélien Agbénonci, l’accord prévoit la création d’un fond en dépôt du gouvernement et de l’Unesco. Un fond d’un montant d’environ 50 millions de dollars soit 30 milliards de francs Cfa.

Ce qui pourrait couvrir des domaines aussi variés que l’éducation, la science, la culture, le numérique et tout ce qui concerne les innovations, la communication.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Et Voila la Honte 7 mois

    C’est par une leçon diplomatique que Bruno RODRIGUEZ,Ministre cubain des affaires étrangères a répondu a la lettre de visite de Talon à Cuba: “#QUAND LE BÉNIN AURA UN PRESIDENT SERIEUX, NOUS SERONS PRETS DE LE RECEVOIR. LA SOLIDARITÉ DE CUBA ET SON PEUPLE EST INQUESTIONABLE ET LE MONDE ENTIER LE LUI EST RECONNAISSANT. NOUS COMPTONS ACTUELLEMENT SANS COMPTER LE BÉNIN DE 122 REPRESENTATIONS DIPLOMATIQUES (AMBASSADES ET CONSULATS) SUR L’ÎLE”.# Cette réponse à la limite de~persona no grata~ déclarée a Talon est du à la fermeture de l’ambassade du Bénin à La Havane dès l’arrivée de l’actuel numéro #1# des béninois.Rapelons que l’ambassade du Bénin a La Havane est fermé depuis le 31 décembre 2016 sur décision de la partie béninoise prise au 4ème conseil de ministres de l’ère Talon sous prétexte que cette représentation diplomatique est budgétivore. M. RODRIQUEZ continue en disant #”QUAND NOTRE PAYS AVAIT EU DES PROBLEMES FINANCIERS QUE NOUS CONTINUONS D’AVOIR TOUJOURS, NOUS N’AVONS FERME AUCUNE DE NOS REPRÉSENTATIONS DDIPLOMATIQUE PAR RESPECT AUX PAYS HÔTES ET SURTOUT PAR L’IMPORTANCE QUE NOUS ATTACHONS A NOS PARTENAIRES. LA MESURE PRISE A ÉTÉ TRÈS SIMPLE CAR NOUS AVIONS RESTREINT LE NOMBRE DE PERSONNELS ET CELA N’A VEXÉ AUCUNE DE NOS RELATIONS#. Talon qui se croyait Dieu sur terre s’est vu freiné dans son élan et cela n’est qu’un signe de ce qu’il aura assez de difficulté avec les pays latinos car tous les pays réunis autour de l’ALBA y compris Haiti sont solidaires entre eux et cela pourrait même justifier la fermeture de l’ambassade de Haiti au Bénin, unique représentation diplomatique en Afrique. En conclusion, la terre des Castro n’a pas besoin d’un président BANDI ET INGRAT.