Entretien avec Sem Irvin Djeguede

Entretien avec Sem Irvin Djeguede

Le paysage immobilier en Afrique est plat, particulièrement au Bénin... Afrikapart est plateforme immobilière centralisée et destinée aussi bien aux particuliers qu’aux agents immobiliers.

Bénin : « Hêhomey a dû faire quelque chose qui n’a pas plu au chef de l’Etat »

Lors de l’élection présidentielle dernière vous étiez le défenseur du numérique à travers une charte que vous aviez rédigée et comportant des propositions intéressantes. Certains candidats ont même repris certains aspects de vos propositions. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Je suis heureux de voir que le Président Talon a pris à cœur le sujet de l’économie numérique et a intégré certaines composantes de mes propositions dans le Programme d’Action du Gouvernement (PAG 2016-2021).

Je trouve, cependant, que le volet des propositions sur l’éducation est un peu trop creux. Vous savez, l’éducation est la base d’une société épanouie. C’est le premier secteur dans lequel tout gouvernement qui veut amorcer un véritable progrès doit investir. Des propositions concrètes doivent être faites dans ce domaine avec des indicateurs / métriques afin d’évaluer les résultats au bout de quelques années.

Par exemple il aurait été souhaitable de voir dans le PAG, des propositions et indicateurs comme :

  • Le nombre d’écoles ou d’universités qui seront équipées de systèmes centres informatiques.
  • La modification des programmes scolaires pour inclure l’utilisation des outils informatiques et la programmation dès le collège.
  • De combien de pourcentage sera réduit le taux d’alphabètes d’ici 2020 et 2025.
  • Combien d’enseignants l’éducation nationale va-t-elle recruter et pour quelles matières.
  • Combien de nouvelles bourses d’études seront accordées aux étudiants par an.

Sont là quelques exemples qui auraient pu apparaitre dans le PAG 2016 – 2021, car la liste est longue.

Seriez-vous prêt si le président faisait appel à vous ?

Le Bénin est ma première patrie, celle qui m’a vu naitre et tant qu’il s’agira de son développement je dirai oui. Même si je ne suis pas prêt à m’associer directement à un gouvernement, je pourrai toujours apporter mon expertise en technologie de l’information sous forme de consulting.

Vous travaillez actuellement sur divers projets dont un que vous avez récemment lancé dans l’immobilier. Parlez-nous de cela.

Le paysage immobilier en Afrique est plat, particulièrement au Bénin. Je me rappelle il y a quelques années, des amis se rendant au Bénin pour un séjour de courte durée, ont eu de la peine à trouver en ligne des annonces immobilières sérieuses et qui correspondaient à leur attente en terme de logement. J’ai expérimenté la même peine quand je me rendais à Abidjan (Côte d’Ivoire). Les annonces qu’on trouve en ligne sont soit accompagnées de photos qui ne donnent pas envie, soit les prix ne reflètent pas la réalité, soit la localisation géographique n’est pas claire. Parfois il peut s’agir d’arnaques.

www.afrikapart.com est né pour remédier à tout cela.

Afrikapart est plateforme immobilière centralisée et destinée aussi bien aux particuliers qu’aux agents immobiliers. La plateforme offre la possibilité de diffuser gratuitement des annonces immobilières que ce soit pour la location ou l’achat d’une maison, d’un appartement, d’une boutique ou même d’un terrain. Le site internet offre de nombreuses fonctionnalités dont la géolocalisation du bien. Ce qui permettra aux potentiels acheteurs ou locataires d’identifier avec exactitude la zone où se situe le bien et de comparer les prix avec d’autres bien similaires dans la même zone. Nous proposons également et gratuitement des conseils de tout genre en immobilier.

Le site est opérationnel dans cinq pays : Bénin, Togo, Côte d’Ivoire, Sénégal et Mali.

A long terme nous ambitionnons de changer le paysage immobilier en Afrique en investissant dans des logements respectueux de l’environnement et en proposant des solutions d’accession à la propriété.

Vous êtes un homme brillant et ambitieux. Quels conseils pouvez-vous donner à ceux qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Je n’aime pas trop le mot conseil car cela suppose la connaissance ou la maitrise absolue d’un sujet. Je préfère plutôt parler de règles. Je vais partager avec vous cinq d’entre elles que j’ai l’habitude d’appliquer.

  1. Ne cherchez pas à plaire à tout le monde. Car à force de vouloir plaire à tout le monde vous risquez de ne plaire à personne à la fin. D’autres vous apprécieront et d’autres vous rejetterons. Il faut savoir faire avec.
  2. Ayez confiance en vous. Ayez une vision et poursuivez-la. Avant de pouvoir drainer des foules, convaincre les gens de vous rejoindre et de travailler avec vous, vous devez d’abord avoir confiance en vous et vous devez connaitre exactement où vous allez.
  3. Ne perdez pas votre temps ni avec des personnes ni avec des activités qui ne vont pas dans le sens de vos objectifs. Cela peut paraitre opportuniste mais votre temps est compté.
  4. Travaillez dur ! Très dur ! Soyez persévérants et patients. Les résultats suivront.
  5. Soyez reconnaissant envers ceux qui vous aident d’une manière ou d’une autre.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire

    noble initiative