Aké Natondé : « Nous n’avons pas déposé de proposition de révision de la constitution »

Aké Natondé : « Nous n’avons pas déposé de proposition de révision de la constitution »

Vous avez écouté le Chef de l’Etat dans son entretien avec la presse le samedi dernier, il a été clair. Pour lui, ce projet est derrière.

Bénin : Projet de révision de la constitution, Patrice Talon l’incompris
Partages

Alors qu’ils sont accusés de vouloir orchestrer le scénario du pire contre le peuple en relançant le débat sur la constitution, l’honorable Aké Natondé 13ème sur la liste du groupe des soixante députés (60) publiée sur internet, a réagi.

Au détour d’une interview qu’il a accordée à la radio nationale, il y a quelques heures, le député martèle que le débat sur la révision de la constitution est terminé. Tout en reconnaissant qu’il faisait partie du groupe qui a émis un vote positif (pour toiletter la constitution vieille de 27ans).

Il a soutenu que l’idée qui sous tend leur déclaration n’est pas la réintroduction du projet. « Vous avez écouté le Chef de l’Etat dans son entretien avec la presse le samedi dernier, il a été clair. Pour lui, ce projet est derrière. Il n’en parlera plus avant la fin de son mandat. Rien ne nous empêche, mais nous n’avons pas déposé de proposition de révision de la constitution. La déclaration que nous avons eu à faire visait juste à expliquer à l’opinion publique le bien fondé du oui. »

L’intégralité de sa déclaration

Des que nous avons prononcé la déclaration commune du groupe, les réseaux sociaux ont repris du service à propos de la question de la révision de la constitution. Les 60 députés dont je fais partie, ont tenu à faire cette déclaration pour expliquer clairement à l’opinion publique les raisons profondes pour lesquelles nous avons voté pour le projet de révision de la constitution. Nous avons expliqué que nous avons le droit d’amendement et que c’est notre travail, d’amender et d’étudier les projets qui lui sont envoyé par le gouvernement.

Dans le cas du projet de révision de la constitution, c’est ce que nous nous attendions à faire pour profiter de l’occasion pour toiletter ce qui n’allait pas déjà dans notre constitution depuis 27 ans, et profiter pour l’améliorer afin que le système politique béninois soit davantage rénové. Il n’y a aucune autre intention derrière. Il y a eu beaucoup de choses qui ont été dites, des ragots qui ont été colportés. Les accusations sont allées dans tous les sens. Il fallait que nous fassions cette déclaration pour mettre chacun au pas. A aucun moment dans notre déclaration, nous n’avons parlé de réintroduire le projet. Vous avez écoutez le Chef de l’Etat dans son entretien avec la presse le samedi dernier, il a été clair. Pour lui ce projet est derrière. Il n’en parlera plus avant la fin de son mandat. Rien ne nous empêche, mais nous n’avons pas déposé de proposition de révision de la constitution. La déclaration que nous avons eu à faire visait juste à expliquer à l’opinion publique le bien fondé du oui. Et à expliquer qu’au contraire dans ce dossier là, des choses se sont passées. Les accusations qui vont dans tous les sens là, il faut vraiment chercher l’origine et voir s’il n’y a pas eu des choses qui se sont passées dans l’autre camp.

Certains disent qu’il y avait eu deux guichets mardi dernier…

Moi je n’ai vu aucun guichet et on ne peut même pas me contacter pour ça

Commentaires

Commentaires du site 25
  • Avatar commentaire
    gombo offline 1 mois

    Ake ferait mieux de la boucler !
    pourquoi veulent ils profiter du projet Talon?
    ils ne savent pas ecrire un projet de loi a 60 ?
    EN fait la reponse est NON !
    Ces gens n’ont jamais ecrit un projet de loi, et ils se diosent legislateurs !@@@@@@
    bande d’incapables et de vo-leurs !

  • Avatar commentaire
    Attakoun 1 mois

    Qui ne connais pas ake natonde lui est trop corrompu il est encien ministre des transportsport la voix qui quitte allada Bohicon il apressi ce société qui as construire ce goudron. Aller voir état de ce goudron aujourd’hui .ake aime trop ce qui n’est pas bon et il aime trop l’argent c’est pourquoi j’invite notre président de la République de fait beaucoup attention à ce député qui soutien le projet il son tous Corrompus il veux l’argent cher toi Mr talon pour te fait échoué encore mon cher président resté virgilent et aller voir encien président nicephore soglo pour prendre des conseils. Et laisser tous ce qui dise soutien le projet de révision il son tous mengeur dans tout les plat

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 1 mois

    @coucou, vous ne comprenez pas. Rejeter (c’est mon cas à propos de MELENCHON) les solutions de quelqu’un, ne signifie pas que son analyse est mauvaise.

    Le remix de Khaled et les extraits s’appliquent tout simplement EXACTEMENT au message à faire passer aux “zonorables” béninois et à la situation du pays.

    MELENCHON est animé d’une colère authentique, cependant 2 choses:

    – ses solutions sont inapplicables et conduiraient la France, à la catastrophe.

    – L’homme me déplaît. Il a un ego de dictateur et un compte a régler avec la vie, et je n’aime pas les doctrinaires.

  • Avatar commentaire
    Abiodun 1 mois

    Les explications de vote auraient pu être faites avant le vote. Si le droit d’amendements d’une loi constitutionnelle était Constitutionnel,ce n’est pas au Président de l’accorder aux députés, les députés devaient l’affirmer tout simplement. Il n’est pas responsable que des députés veuillent s’abriter derrière un tel argument.

  • Avatar commentaire
    Éveilleur 1 mois

    Aké veux encore quelques millions mais hélas talon est déçu et il lui faut digirer son 1er échec avant d’en donner encore.
    Alors Aké aura beau parlé il n’aura plus rien pour le moment. Talon est moins naif que yayi.

  • Avatar commentaire
    DON 1 mois

    Ah, c’était donc un geste individuel de bienveillance de la part de ces 60 députés pour remercier talon pour les millions de la honte qu’ils ont empochés et qu’ils ne pourront plus jamais nier.
    J’attends impatiemment 2019 pour voir comment ce peuple tant humilié et abusé va balayer toute cette bande de vo-leurs, de pros titués qui ne méritent aucun égard, mais de subir la vindicte populaire

    • Avatar commentaire
      Septime Potan DAUDET 1 mois

      Ils doivent rendre gorge avant en plus le nettoyage. SPD

  • Avatar commentaire
    Kennedy A. 1 mois

    Hier c’était eux avec yayi. Ils ont été deputés, ils ont été ministre. Le bilån est là et cela ne leur dit rien. On dit rupture, c’est encore les mêmes qu’Hier qui parlent et se montrent Blancs. C’est eux qui se veut defendeur du slogan qui doit les combattre. En fait qui trompe qui. Le Bénin decollera, les reformes reussiront, si et seulement si, ceux qui avaient geré le pouvoir apprennent à rester à l’ecart des nouveaux dirigeant. Quelle vérité connaitra le peuple si à Chaque foi, les gestionnaires dhier se confond au gestionnaires d’aujourd’hui. Jeunesse de mon pays levons nous et soyons prêt à dire desormais non aux opportuniste politiques

    • Avatar commentaire
      Septime Potan DAUDET 1 mois

      Que veux-tu d’un gouvernement tripartite accouche? Un monstre à trois têtes. Une dose des hommes de Kérékou + une ration des hommes de Yayi + une couche des hommes de Talon. Tu retrouves la même configuration à l’assemblée nationale mais il faut ajouter une pincette des hommes de Soglo et divers. Et cela donne [pouvoir législatif et exécutif confondus: le consortium des gloutons et siphonneur des maigres deniers de la république avec en tête un capitaine, le maître absolu des arnaqueur-nées dont je tairais le nom. SPD

  • Avatar commentaire
    Septime Potan DAUDET 1 mois

    Potan Septime Daudet ·
    M. Les députés et M. Patrice TALON: ”L’assemblée nationale ne saurait être le cabinet noir du Président, ni le vaguemestre des temps modernes du Gouvernement”. SPD

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 1 mois

    De toutes les facons nous connaissons maintenant ces 60 députés et ils ont démontré à la face du monde qu’ils sont des traitres à la Nation. Ils ne perdent aucun temps à attendre. Nous allons bientôt leur faire leur procès comme Jerry Ralling en a fait au Gahna aux traitres de son pays.
    Aké Natondé n’a qu’à se demander et de savoir pourquoi, la constitution en vigueur a prévu le vote de la recevabilité du projet de la constitution initié par le Président de la République, avant de venir étaler ses mensonges au public. Ils ont pris de l’argent et se sont comportés comme tels. En attendant de les détruire, tout doit être désormais fait pour leur barrer la route pour qu’ils ne se retrouvent plus la prochaine fois à la répresentation nationale.

    • Avatar commentaire
      Septime Potan DAUDET 1 mois

      En plus, tu as vu ça – ils ont le toupet de dire – «Nous n’avons pas déposé de proposition de révision de la constitution». – C’est grave! Des personnages sans foi ni loi. – SPD

    • Avatar commentaire
      Septime Potan DAUDET 1 mois

      Tout à fait. C’est la moindre des choses. Au moment venu, on ressortira la liste et on va leur barrer la route les 60 sans exception doivent partir et on va y introduire du sang neuf dans cette désormais illustre assemblée. SPD

  • Avatar commentaire
    ODD 1 mois

    Cette sortie montre bien que nous sommes face à une vaste campagne de désinformation que nos journaleux ont servi à relayer.
    Depuis le début de cette affaire, nous assistons à une cabale , une machination et une intoxication systématique des populations.
    Ces 60 députés sont des patriotes qui ne sont pas laissés intimider par cette ambiance nauséabonde. Ils doivent continuer à travailler en convergence avec l’Exécutif pour des résultats concrets sur le terrain.
    Si nous avions eu, le 15 mai 2015 42 députés et 60 le 04 avril pour cheminer dans la même direction, je crois que le président Talon a une majorité confortable pour matérialiser ses projets ambitieux jusqu’en 2021 pour aviser.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 1 mois

    “Dans tous les cas, vous avez donné la preuve que personne ne peut compter sur vous.”

    Dédicace spéciale du refrain pour vous messieurs les 60 “zonorables” : http://www.youtube.com/watch?v=cm1AQk30kFs

  • Avatar commentaire
    boni 1 mois

    Si vraiment le chef de l’état a prit acte de ce rejet,qu’il fasse beaucoup attention avec les députés dit de 60 c’est un rappel si non qu’il les connait mieux que nous.

  • Avatar commentaire
    sonagnon 1 mois

    Dans tous les cas, vous avez donné la preuve que personne ne peut compter sur vous.

    Aucun amendement ne passait car TALON a donné des consignes fermes, et comme vous n’êtes que des moutons, et des biches assoifées les intérêts du peuple passent après votre ventre.

    Mais rassurez vous, les 60 traîtres paieront leur trahison!!!

    • Avatar commentaire
      Septime Potan DAUDET 1 mois

      ” C’est là où les cabris sont attachés qu’ils broutent”. [Les 60 députés étant l’attelage de la carrosse Talon, ils gobent toutes les miettes que leur chef, l’arnaqueur-née fait tomber dans leur bec d’oisillons.] SPD

  • Avatar commentaire
    Antoine 1 mois

    Mangeur à touts les râteliers !