Charte de lutte contre la mal gouvernance: Le processus de son élaboration lancé

Charte de lutte contre la mal gouvernance: Le processus de son élaboration lancé

Jean Hugues Kokou Zounon, porte parole du front: « On nous dit aujourd’hui qu’ils feront de la politique avec rage et ruse contre le peuple » a-t-il ajouté.

Révision de la constitution : Metongnon et les Fcbe mettent en garde les députés
Rejet du projet de constitution: réaction des FCBE et du PLP
Partages

Après avoir gagné la bataille contre la révision de la constitution, le Front pour le sursaut  patriotique (Fsp) composés du Pcb, des Fcbe et des Osc, entend adopter une charte pour combattre la gouvernance autocratique actuelle au Bénin. A la faveur d’une rencontre qu’ils  ont eue hier jeudi 13 avril au Codiam à  Cotonou, les membres dudit Front ont  lancé le processus d’élaboration de cette charte.

Indigné par la gouvernance actuelle au Bénin, Le front pour le sursaut patriotique (Fsp) composé du (Pcb), des (Fcbe) et des (Osc), veut prendre le taureau par les cornes. Les membres dudit Front entendent élaborer une charte pour lutter contre la gouvernance du régime de la rupture et du nouveau départ.

A la faveur d’une rencontre qu’ils ont  organisée hier jeudi 13 avril  au Codiam, les membres du front ont lancé le processus d’élaboration de la charte qui va  leur servir de feuille de route pour lutter contre cette  gouvernance qu’ils qualifient d’ « autocratique.». A sa prise de parole à l’ouverture de la séance, Jean Hugues Kokou Zounon, porte parole du front, a rappelé à l’assistance le contexte politique et les différentes raisons qui ont conduit à l’initiative de cette charte.« En un an d’exercice de pouvoir, nous n’avons assisté qu’à une gouvernance autocratique, de pillage et d’impunité du président Patrice Talon » s’est–il indigne.

« On nous dit aujourd’hui qu’ils feront de la politique avec rage et ruse contre le peuple » a-t-il ajouté.

Aussi dit–il qu’après avoir gagné le combat contre le projet de révision de la constitution, la « gouvernance autocratique et ses corollaires à savoir le retour du Pvi et autres, demeurent et plane toujours sur le peuple  une comme une épée de Damoclès ». Face à tout cela, le Front veut agir « Nous allons mener maintenant le combat contre cette gouvernance elle-même », a martelé son porte parole.

A l’entendre, c’est dans cette perspective que le Front a décidé le 6 avril dernier au cours d’une rencontre, après avoir félicité tous ceux qui ont participé au combat contre le projet de révision de la constitution, de mettre sur pieds une charte en vue d’engager un autre combat, celui de la lutte contre la gouvernance autocratique  actuelle.

Notre séance de ce jour sera consacrée à l’examen et à l’adoption de cette charte » a-t-il précisé avant de lancer un appel vibrant à toutes « les organisations prêtes à mener le combat » à se joindre au Front

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 2 semaines

    Que Kokou Zounon ce communiste adepte d’une religion politique d’un autre temps se présente aux élections présidentielles en 2021. Trop de bavardage . Y en a marre.