Rencontre Gouvernement-Syndicats: La relance du dialogue social au cœur des échanges

Rencontre Gouvernement-Syndicats: La relance du dialogue social au cœur des échanges

Le dialogue syndicats et gouvernement vise essentiellement la résolution des sujets à polémique qui minent le bon fonctionnement de l’administration béninoise.

Régulation des Gsm : Le gouvernement a-t-il violé les décisions de la Cour constitutionnelle?

La première session ordinaire pour l’année 2017 de la commission nationale permanente de concertation et de négociation collective entre le gouvernement et les centrales et confédérations syndicales s’est tenue hier à Cotonou. L’objectif de cette séance est  de travailler à dissiper les divergences entre le gouvernement et les syndicats des travailleurs du Bénin. Cette rencontre présidée par le ministre du plan et du développement Abdoulaye Bio TCHANE a connu la présence de 09 membres du gouvernement et des secrétaires généraux de 07 centrales et confédérations syndicales.

Selon le ministre d’Etat chargé du plan et du développement Abdoulaye Bio Tchané, président de ladite séance, les travaux de la nouvelle session de l’année 2017 conformément aux dispositions en vigueur, témoigne de l’intérêt particulier que notre gouvernement accorde à ce dialogue social, à l’interaction et à l’échange avec nos partenaires sociaux.

Il estime pour sa part qu’il n’y a pas d’amélioration du service sans les travailleurs, car ceux-ci constituent le cœur battant de l’économie. « Nous souscrivons entièrement au projet de révision du code du travail béninois » a fait savoir le ministre d’Etat, avant d’ajouter qu’au terme des travaux un agenda cohérent, dynamique, pertinent qui tient compte de l’urgence des problèmes en attente sera mis en place.

La rencontre d’hier entre syndicats et gouvernement a permis aux deux parties de passer en revue les points inscrits à l’ordre du jour. Prévue pour durer 05 jours, cette séance relance le dialogue social au Bénin.

Aplanir les divergences

Le dialogue syndicats et gouvernement vise essentiellement la résolution des sujets à polémique qui minent le bon fonctionnement de l’administration béninoise. Le ministre d’Etat chargé du plan et du développement Abdoulaye Bio TCHANE qui a présidé la séance pense : « Il n’y a pas d’amélioration possible du service sans réflexions sur les ressources humaines ». Cette initiative montre l’intérêt particulier qu’accorde le gouvernement de Patrice Talon au dialogue social et à l’interaction avec ses partenaires sociaux.

Engager la réforme du code du travail

Pour  le ministre Abdoulaye Bio TCHANE, les travailleurs représentent le cœur battant de l’économie. La révision du code du travail en République du Bénin est donc une nécessité.

« Il faut définir le cadre de la réforme de ce code. Il urge également d’établir un agenda pour la mise en œuvre de la réforme du code du travail», déclare-t-il.

Conformément aux dispositions en vigueur, ces travaux démarrés hier comptent pour la première journée des 05 assises prévues. Il faut rappeler que ladite rencontre est la 3ème du genre que le gouvernement a initié en un mois.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 6 mois

    Il sert à quoi ABT dans le gouvernement de Talon . Je ne vois pas son impact . Sa marque de fabrique . Ce qui voudrait dire que ABT est juste un receveur d’ordre, donc un incompétent .
    J’espère bien qu’il ne reviendra pas sur son rêve de devenir président de ce pays .

    • Avatar commentaire
      aziz 6 mois

      joe…je valide

      Il est juste animé par son ambition de devenir président du benin..

      Depuis que yayi fut pr..ce monsieur ne dort plus..il veut aussi l’etre

      Dire..que mes jeunes freres du nord benin…à la recherche d’un leader..pouvant leur permettre d’avoir des promotions..dans leur vie…se sont accr oché..à lui..par calcul

      Le petit saka salez..qui jurait que sur lui..l’a découvert

      Son seul deputé tidjani..vient d’etre suspendu..par ce que ce dernier a voté contre la const

      Et pourtant..et pourtant…j’ai dit ici..que abt..n’est qu’un élitiste,i mbu de sa personne,égoi.ste…qui ne s’est senti nordiste..et sémèroua donpkago…que lorsqu’il a eu les ambitions présidentielles

      Tout le monde…pensait…que je le chargeait inutilement..

      Il n’a aucune assise…chez nous au nord