Bénin: Le Sg de l’Idea rencontre la communauté universitaire

Bénin: Le Sg de l’Idea rencontre la communauté universitaire

Dans le cadre de sa visite au Bénin, le sg d'Idea, a, sur demande du Doyen de la Fadesp, rencontré le monde universitaire.

UAC – Bénin : Les étudiants revendiquent le retour de Djogbénou

La salle Conceptia Ouinsou de l’Université d’Abomey-Calavi a servi de cadre, hier lundi 03 avril 2017, à la rencontre du Secrétaire général de l’International institute for democracy and electoral assistance (Idea), Yves Leterme avec les enseignants et doctorants de la Faculté de droit et de sciences politiques (Fadesp).

Une rencontre au cours de laquelle, une communication sur le thème : « La gouvernance démocratique : un impératif catégorique pour la réalisation des objectifs du développement durable », a été présentée afin d’inviter les politiques et le monde universitaire  à cet impératif.

Dans le cadre de sa visite au Bénin, le secrétaire général de l’International institute for democracy and electoral assistance (Idea), a, sur demande du Doyen de la Faculté de droit et de sciences politiques (Fadesp), rencontré le monde universitaire. C’était hier lundi 03 avril 2017 à la salle Conceptia Ouinsou de l’Université d’Abomey-Calavi.

Conscient de l’importance de la gouvernance démocratique dans le développement conséquent d’un pays, une communication a été donnée sur le thème : « La gouvernance démocratique : un impératif catégorique pour la réalisation des Objectifs du développement durable ». Avant ladite communication, le professeur Joël Aïvo, doyen de la Fadesp et président de l’Association béninoise de droit constitutionnel (Abdc), a exprimé sa gratitude à l’endroit du Sg d’avoir honoré sa demande et d’être parmi les enseignants et doctorants, pour apporter son expertise en la matière.

Yves Leverme, Sg de l’Idea, a expliqué que les guerres et autres crises en Afrique constituent un frein pour la réalisation des Odd. Ces guerres sont dues en partie, soutient-il, aux échéances électorales.

La démocratie, un droit fondamental

Selon ses explications, c’est parce que les citoyens de ces pays n’ont pas confiance en leur processus électoral. « Partant de ce constat, la gouvernance démocratique s’avère alors capitale pour la réalisation des Odd »a-t-il déclaré. De plus, poursuit-il, la gouvernance démocratique est pluridimensionnelle parce qu’à travers celle-ci, les capacités des citoyens seront renforcées, afin qu’ils puissent organiser la reddition de comptes.

« La démocratie n’est pas un luxe en Afrique mais un droit fondamental » a laissé entendre le Sg pour s’insurger contre l’adage selon lequel la démocratie reste un luxe en Afrique, avant d’inviter les enseignants et doctorants à les accompagner dans le processus démocratique du Bénin. Il est convaincu qu’avec l’implication des citoyens dans le processus démocratique, les pays Africains et le Bénin en particulier feront un bond dans le développement économique et social.

Après ladite communication présentée par le Sg de l’Idea, ont suivi des débats. Préoccupations et suggestions ont meublé les différentes interventions. Les préoccupations ont été relatives aux dispositions que prend ladite organisation internationale pour prévenir les crises électorales. A ce sujet, Yves Leverme a fait savoir que l’Idea est prêt à mettre à la disposition du Bénin des moyens pour y parvenir.

Crée en 1995, cette organisation internationale a pour objectif la promotion et le renforcement de la démocratie dans le monde

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Tundé 3 mois

    Je me demande qui écoute encore cet apatride Aivo qui a mis le detonateur du feu au pays. Voyant son fils, Baba yabo doit se retourner dans sa tombe