Construction des marchés secondaires à Cotonou: La mairie souhaitent des actions concertées

Construction des marchés secondaires à Cotonou: La mairie souhaitent des actions concertées

Le souhait de la maire était que dans le sens d’une meilleure préparation de cette activité, il y ait un accompagnement préalable.

Bénin : Lehady Soglo lance la vulgarisation du Plan d’adressage de Cotonou
Partages

Les autorités de la Mairie de Cotonou étaient face à la presse hier mardi 11 avril 2017 pour faire le point de l’évolution des activités municipales. Au menu des échanges, le point de la première session ordinaire du Conseil Municipal au titre de l’année 2017, les travaux d’assainissement et la position de la mairie face à l’annonce faite samedi dernier par le Chef de l’Etat de la rénovation, la réhabilitation et la construction de marchés secondaires à Cotonou.

«Nous acceptons la décision du gouvernement comme une bénédiction qui tombait du ciel.», a déclaré Nourou-Dine Saka-Saley en charge des partenariats publics-privés à la mairie de Cotonou ce mardi.

Ceci pour informer de la position de la municipalité sur l’annonce du chef de l’Etat au sujet de la rénovation, de la réhabilitation et de la construction de marchés secondaires à Cotonou. Avec cette opération de libération des espaces publics, la mairie a fait face à un cas de force majeure. Les personnes qui ont été déplacées des abords des rues avaient une activité commerciale.

Le souhait de la maire était que dans le sens d’une meilleure préparation de cette activité, il y ait un accompagnement préalable. Donc cette opération de libération des espaces publics a entrainé une situation de sinistrés qu’il fallait obligatoirement recaser. Le budget de l’année étant déjà en cours d’exécution, il fallait obligatoirement trouver des moyens alternatifs pour reloger ces sinistrés. Donc la mairie a pris langue avec des partenaires privés qui ont accepté de l’accompagner et les discussions étaient avancées. Et les schémas architecturaux existent déjà.

Pour dire que la mairie a prévu des actions dans le sens de l’annonce du chef de l’Etat. Alors, les conférenciers ont indiqué que la municipalité veut des concertations avant les actions. Ils ont rappelé les dispositions légales qui encadrent cette activité qui relève exclusivement des compétences propres des communes.

Concernant la Polémique autour du rapport d’activités du maire, le secrétaire général Raoul Faladé a expliqué les conditions dans lesquelles les travaux se sont déroulés. Il a confié que lors des débats, certains membres du conseil avaient exigé contre toute attente que le rapport d’activités du Maire soit soumis au vote après présentation.  Une requête qui, selon ses explications n’est pas recommandée par les textes.

Lors de cette conférence de presse, le directeur des Services économiques et financiers Mouftaou Alidou a apporté les clarifications nécessaires et idoines sur la question des indemnités du Maire et ses adjoints, et des élus municipaux et locaux sans charge. Il a fait savoir la décision du préfet interdisant le paiement de ces indemnités malgré l’autorisation du Conseil municipal. Il n’a pas manqué de regretter la campagne d’intoxication entretenue à ce sujet contre la personne du Maire. L’autre volet de l’intervention du DSEF est relatif au dossier SODECIB. Après avoir fait la genèse de ce dossier hérité de la Circonscription urbaine de Cotonou par la Mairie, il a précisé que le Maire a agi suivant les décisions du Conseil Municipal.

Au regard de la période actuelle caractérisée par la saison des pluies, le Directeur des Services Techniques Lambert Ahitchehoun, a fait le point des actions entreprises par la ville dans le cadre de la lutte contre les inondations à Cotonou. Cet ensemble de mesures se résume en trois volets que sont: le curage des collecteurs primaires et secondaires, curage des bas-fonds et des canaux naturels d’écoulement des eaux et le reprofilage des voies. Selon le secrétaire générale de la mairie de Cotonou, les retards observés cette année dans le démarrage de ces travaux est dû aux interférences de l’autorité de tutelle dans les procédures de passation des marchés publics, dans le domaine de l’assainissement à la Mairie de Cotonou

Commentaires

Commentaires du site 14
  • Avatar commentaire
    le duc 2 mois

    Écouter, souvenez vous bien que pendant les périodes de campagne , Le Maire Lehadi soglo soutenait qui? Il a soutenu zinsou au lieu de talon…Est ce que vous savez que tout ceux qui soutenaient yayi- zinsou à titre de maire ou préfet ont été muté jusque après l’arriver du PR au pouvoir. Mais à Cotonou on ne pouvait parce que la famille Soglo influence encore de nos jours… En somme notre PR cherche comment faire chuter le maire pour instaurer une personne venant de son camp. Voila pourquoi Talon manipule Toboula via une main invisible et je sais que le maire soglo à compris que ses jours sont compté au trône. Pour ma part je pense qu’il va devoir faire parfois la cour bette car au moindre faux geste ils vont le. Descendre… et vous savez tous que la maman de lehady est à la base de l’échec du projet de revisio du PR.. donc prudence… ça va chauffer

  • Avatar commentaire
    aziz 2 mois

    je profite pour dire au petit saka saley…de prévoir..une grande zone aménagé..à cotonou…pour nos viandes de boeuf,cabri mouton,wagashi et autres produits comme ignames haricot fonio…pour nous les gens uniquement..

    On veut pas se mélanger..à ceux là qui vendent la viande…de chercheur

    si tel n’est pas le cas..un embargo n’est pas exclu

    • Avatar commentaire
      aziz 2 mois

      pour nous les gens du nord…uniquement

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 2 mois

      Encore autre chose ! C’est quoi la viande de chercheur, Aziz ?

      • Avatar commentaire
        aziz 2 mois

        c’est le aglouza..viande..prisée par agadjavi tundé,toffa joe et franck..

        Si tu veux c’est le co.chon

        • Avatar commentaire
          Agadjavidjidji 2 mois

          Mdr!

          • Avatar commentaire
            aziz 2 mois

            Rira bien..qui rira le dernier…!!!

            Prépares toi.à rentrer chez toi..de gré ou de force

          • Avatar commentaire
            aziz 2 mois

            on est pas dans la jungle…de calais ici

  • Avatar commentaire
    olyver 2 mois

    Le président Soglo devrait logiquement régler ce problème hélas li n’a pas été réélu, il faut une vraie politique de décentralisation sinon comment prendre une décision prise en conseil est aussitôt recalé par la préfecture “Les indemnités au maire et les adjoints”,

    Il faut plus de pouvoir aux maires de ce pays pour un vrai développement, hélas on pensait que talon allait s’ attacher peine perdue c’est le renflouement de ces entreprises liées toutes à l’unique richesse de ce pauvre pays le coton.

    Je m’adresse à la rédaction de LNT à quand une campagne pour une vraie politique de décentralisation pour sortir nos communes du nord au sud de l’est à l’ouest de la misère..

    • Avatar commentaire
      aziz 2 mois

      Vous etes..un vai aziziste..comme luc gnanakadja..

      Il faut l’avouer..et ne pas avoir honte

      En matiere d’analyse politique,stratégique…et visionnaire…le sultan est avance..sur tout le monde

      La décentralisation..est le suel…chemin…du benin de demain

      c’est dans la dialectique des choses

      Je me gausse…je me gausse…!!!

      • Avatar commentaire
        CODJO ATAKOUN 2 mois

        Apparemment, notre ami Aziz est fâché avec le clavier de son ordinateur qui ne lui obéit plus !

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 2 mois

    Le maire de Cotonou a été élu pour conduire les affaires de la municipalité de de Cotonou . Je ne comprends pas que le préfet puisse croire que le Maire est sous sa tutelle . Toboula outrepasse ses prérogatives et je pense en toute sincérité que Talon doit sonner la fin de la récréation
    Comnent voulez-vous le développement de la ville de Cotonou dans ce climat délétère ??? Dans cette guerre de territoire ; cette guerre de chef savamment entretenue par Toboula avec la complicité de l’exécutif ???
    Nous dénoncerons ce qui doit l’être sans renier notre soutien indéfectible au président et à son gouvernement

    • Avatar commentaire
      Amaury 2 mois

      @Joe,

      Sachez cher ami que Pata qui organise tout ça. Malgré les nombreux dégâts de TOBOULA et surtout son passé récent pas ”clean” Pourquoi le garde-t-il encore ? Pourquoi ne le recadre-t-il ? Après, on s’étonne que le citoyen lambda ne veut pas respecter la loi.

      L’exemple doit venir d’en haut dans tous les domaines.

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon 2 mois

        “Pata qui organise tout ça.” J’adhère. la stratégie est de couper l’herbe sous les pieds de la jeune équipe de la mairie, qui a engrangé des points au score avec ses quelques actions à l’endroit des populations (recasement).

        Avec la sortie de Madame Rosine SOGLO en plus, ça fait trop en prévision des élections de 2021.

        Alors il lâche TOBOULA, pour mettre les bâtons dans les roues de l’équipe de la Mairie dont la Marina sent la montée en puissance.