Révision de la constitution: Les amendements des populations d’Ifangni à l’He Vlavonou

Révision de la constitution: Les amendements des populations d’Ifangni à l’He Vlavonou

He Vlavonou: « Vous vous rappelez que le président Patrice Talon était venu à Ifangni ici, le 17 mars 2016. Ce jour là, il disait que s’il était élu, il allait entreprendre des réformes parmi lesquelles les réformes institutionnelles. Comme cela fait partie de ses promesses de campagne, il a pris l’engagement de le faire ».

Conseil des ministres : intégralité du point de presse du ministre Koupaki du 6 avril

Le député Louis Vlavonou, élu de la 21è circonscription électorale, assisté pour la circonstance de Me Salami Bastien, de son suppléant Mathieu Ahouansou ainsi que d’autres sages de la localité, est descendu hier vers sa base à Ifangni, afin de recueillir les amendements des populations sur le projet de loi portant révision de la constitution introduit par le chef de l’Etat à l’Assemblée nationale.

« Il y a un remue-ménage dans le pays à propos de la révision de la constitution. Face à cette situation, nous sommes venus vers vous, pour prendre votre avis. Habituellement nous votons les lois et nous venons rendre compte. La constitution qui est la loi fondamentale n’est pas une loi comme les autres, c’est la loi des lois. C’est sur cette loi que repose l’architecture de tout le pays. Si on venu vers vous  pour recueillir votre avis par rapport à cette révision de la constitution…Vous vous rappelez que le président Patrice Talon était venu à Ifangni ici, le 17 mars 2016. Ce jour là, il disait que s’il était élu, il allait entreprendre des réformes parmi lesquelles les réformes institutionnelles. Comme cela fait partie de ses promesses de campagne, il a pris l’engagement de le faire ».

Ce sont là les propos liminaires de l’honorable Louis Vlavonou hier face à des milliers de ses mandants de la commune d’Ifangni. Il était assisté de Me Salami Bastien qui a fait une lecture comparative des anciennes et nouvelles dispositions, avant d’explorer article par article toutes les dispositions, surtout celles à polémiques contenues dans le projet de révision envoyé sur la table des parlementaires.

Il ressort des interventions recueillies sur place au sein des populations, qu’il existe des dispositions à amender, d’autres à maintenir et enfin d’autres à retirer. Il s’agit entre autres de la suppression de la garde à vue, la durée du mandat du président de la République qui passe à 6 ans non renouvelables,  l’impossibilité pour les anciens Présidents de la République d’être candidats à la présidentielle, la réorganisation du système partisan avec le financement public, l’augmentation des membres de la Cour constitutionnelle à neuf (09) et autres.

Ces dispositions ont rapport entre autres à l’article 5 nouveau qui parle du financement des partis politiques, l’article 35.2 nouveau, l’article 42 nouveau qui parle du mandat unique de six ans non renouvelable, de l’article 62.2 relatif au Conseil de sécurité nationale, l’article 115 nouveau relatif à la Cour constitutionnelle, de l’article 80 nouveau qui évoque le mandat des députés sans oublier leur suppléance. Pour ne citer que ceux-là

Propos de l’honorable Louis Vlavonou au terme de la séance d’appropriation

« Nous avons pris cette initiative parce que, habituellement nous venions leur rendre compte des lois votées. Mais ici, il s’agit de la loi des lois et c’est la loi fondamentale ; et elle requiert que les populations soient consultées. C’est en ce sens que j’ai estimé qu’il fallait venir les consulter avant d’intervenir à bon escient, afin d’être réellement leur représentant au sein de l’hémicycle. Je suis tellement rassuré en ce sens que je ne savais pas que nos populations étaient si mûres. J’ai été surpris de voir des paysans dire pourquoi en France, pourquoi aux Etats-Unis il y a deux mandats et pourquoi nous, nous voulons faire un. Et ce n’était pas des intellectuels, des professeurs, des enseignants. Et je suis rassuré qu’une fois au parlement, même si je suis d’un groupe parlementaire (chacun est libre et à l’intérieur de l’hémicycle c’est chacun qui lève le doigt et qui parle en son  âme et conscience), moi je parlerai de leurs amendements en mon âme et conscience pour ne pas être dérangé demain ».

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    aziz 5 mois

    Amaury…!!!

    Des gens..qui n’ont rien fait ,rien réalisé de leurs propres mains..qui ont été des situationnistes..vivant des bons vouloirs..des soglo..peuvent dire quoi..?

    Les contorsions sémantiques pour se donner une allure d’intellectuel…celà ne case pas les briques nulle part..n’est ce pas..

    Vivre au crochet..des autres..ne permet pas hélas..d’avoir une fibre patriotiques..

    On a beau voyagé..au delà du benin…celà ne change pas la nature..intrinsèque..de certaines personnes…qui confondent hélas…le petit moi..minable,médiocre à l’ensemble du peuple beninois

    Je ne répondrai plus à certains..plus que j’estime…qu’ils n’ont rien…dans la cervelle

    • Avatar commentaire
      Amaury1 5 mois

      @Aziz,

      Toujours dans l’extrémisme !!!!. Je te comprends mais sache qu’il faut tout pour faire un monde.

      Ce que je ne comprends pas, c’est qu’il supporte cette constitution au profit de Pata en oubliant que Pata passera et demain quelqu’un d’autre viendra. Ont-ils conscience que cela pourrait ne pas être quelqu’un de leur camp ?
      Il faut penser au pays même si l’on est très proche de ses propres intérêts.

      • Avatar commentaire
        aziz 5 mois

        Mon extremisme…a une apparence…mais la réalité c’est que je suis fou amoureux de mon pays et patriote dans les trippes

        Celà impose de ma part…une certaine cruauté verbale, ce désir de ne pas m’i mposer des tabous….

        Ltn..nous donne cette opportunité..unique..depuis notre indépendance..de nous unir..sous l’arbre à palabre..et se dire les choses

        Je suis un parisan de la révision de notre const…mais à la lecture de quelques feuilles..je suis tombé des nu…

        J’ai pris ce chiffon comme une insulte…à l’égard de nous tous..

        Et le combles…c’est de voir des gens…supporter et justifier..ce manque de respect..

        Qu’avons nous fait pour mériter ce sort…? je ne comprends pas

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 5 mois

    Député vlavonou , dis devant ceux et celles qui t’ont fait confiance ce que ton âme et conscience te disent avant d’aller le dire devant la représentation nationale ou bien y’a quoi ?

    • Avatar commentaire
      Joeleplombier 5 mois

      Olla Oumar
      J’ai un peu du mal à comprendre ton charabia. Il va falloir que tu fasses un effort conséquent dans la construction de phrase . Le Français est une langue de noblesse .

      • Avatar commentaire
        Amaury1 5 mois

        @Joe,

        Juste une question : Etes-vous d’accord qu’on écrive dans la constitution qu’un ancien Président, ministre ou député ne doit pas être gardé à vue, même après son mandat ?

        Please, réponse objective et argumentée. Votre Compère @Tundé peut aussi répondre.

        • Avatar commentaire
          aziz 5 mois

          Eux memes…ils vont répondrent…quoi..ce sont des gangsteres..des vo leurs..dans leur vie quotidienne

          Qui s’assemblent se ressemblent..n’est ce pas..

          Il faut etre..anti patriotes,ban dits…dans le sang…pour supporter..une telle constitu