Bénin : Azannaï précise sa « nouvelle orientation politique » samedi prochain

Bénin : Azannaï précise sa « nouvelle orientation politique » samedi prochain

Prévu pour samedi prochain au Palais des congrès de Cotonou, le 3ème congrès ordinaire du parti Restaurer l’Espoir se penchera, entre autres, sur son positionnement sur l’échiquier politique national.

Bénin : Candide Azannaï se rend au domicile de Léhady Soglo

« Crédibilité politique et confiance publique : s’engager pour l’intérêt général ». Plus de 1000 délégués de Restaurer l’Espoir (Re) sont attendus samedi 03 juin au Palais des Congrès, à Cotonou, pour échanger autour de ce thème.

Ceci, dans le cadre du troisième congrès ordinaire de leur parti. Selon le secrétaire général de Re, le député Guy Dossou Mitokpè, les points inscrits à l’ordre du jour relèvent des attributions du congrès, fixées par les statuts du parti. Samedi prochain, les militants Re décideront, entre autres, de l’orientation politique générale du parti, des modifications et amendements des statuts, et de toutes autres questions politiques.

Ils vont aussi arrêter le programme de fonctionnement du bureau politique sur les cinq prochaines années, puis adopter le nouveau logo du parti qui sera à l’occasion présenté aux médias. Ce congrès se tient quelques mois après la démission du gouvernement de candide Azannaï, président du parti Restaurer l’Espoir.

Pourtant, son parti et lui ont été des soutiens de première heure de Patrice Talon. Dans la foulée de sa démission, son suppléant au Parlement, le député Guy Mitokpè, avait voté contre le projet révision constitutionnelle du président Talon.

Mouvance ou opposition

Plus encore, le congrès intervient dans un contexte où depuis son départ du gouvernement, l’ancien ministre délégué chargé de la défense nationale de Patrice Talon a rencontré deux personnalités qui, politiquement, ne parlent pas le même langage que le régime en place. Ce sont notamment Albert Tévoèdjrè et Léhady Soglo, qui lui est d’ailleurs à couteaux tirés avec le gouvernement.

Bon nombre d’observateurs ont vu dans ces différents faits, la manifestation d’une opposition de Candide Azannaï au régime dont il fut l’un des grands artisans.

« L’organisation du congrès est une exigence statutaire. Cela n’a aucun lien avec les derniers développement de l’actualité. Le congrès s’organise sans aucune pression. Ce sera une fête », a clarifié l’honorable Guy Mitopkè, hier en conférence de presse au siège du parti. « Le positionnement politique du parti qui sera annoncé samedi 03 juin, n’a rien à avoir avec la démission du gouvernement de son président, a-t-il précisé. Beaucoup de choses se disent, mais nous avons notre agenda que nous avons décidé de respecter »

Commentaires

Commentaires du site 6
  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 5 mois

    IL FAUT QU’IL S’ENGAGE DANS LA FCBE AVEC COMME SECRETAIRE AUX AFFAIRES DE CONCOURS ET DIPLOMES LE GRAND YAYI BOINI .

  • Avatar commentaire
    AZANNAÏ 5 mois

    JE VOUS EMPRIS. IL NE FAUT PAS FAIRE MEDECIN APRES LA MORT.

  • Avatar commentaire
    La Foudre 5 mois

    De

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 5 mois

    Et puis toi azanaï freluquet politique là , cesse de faire le chaud , le malin , ton bavardage qui tarde à venir là , les bernois sont fatigués de l’attendre , celà n’a plus de saveur .

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 5 mois

    Candide Azannai fait son cinéma ! Les gens autour de lui sont plutôt tristes. Quelle galère ….

    • Avatar commentaire

      Lui et sa femme ont un visage ingrat…L’exemple typique que l’argent ne peut pas tout faire…