Bénin : Candide Azannaï se rend au domicile de Léhady Soglo

Bénin : Candide Azannaï se rend au domicile de Léhady Soglo

Hier, l’ancien ministre de la défense Candide Azannaï et son épouse étaient chez le maire de Cotonou Léhady Soglo.

Bénin : Michel Adjaka réagit à la démission d’Azannaï

Cette rencontre intervient à l’occasion de la première journée du carême musulman. « C’est le premier jour du jeune. Donc, c’est un jour sacré et puis, je suis venu saluer le président Léhady. », a déclaré le président du parti Restaurer l’Espoir Candide Azannaï, à la sortie de cette rencontre. Cependant, aucune information n’a filtré de leur échange.

Une rencontre sous le signe de la paix

Le président controversé de la Renaissance du Bénin Léhady Soglo a bondé dans le même sens que son hôte. « C’est un grand jour. Nous avons  accueilli Madame et Monsieur Candide Azannaï chez nous, le premier jour du carême ». Pour le musulman qu’il est, une telle visite est à mettre sous le couvert de la paix, du dialogue et de l’entente. Toutefois, les deux hommes politiques ont été tacites quant à la réelle raison de cette rencontre.

Garder le silence

Azannaï reste fidèle à sa ligne de conduite depuis qu’il a démissionné du gouvernement de Patrice Talon en avril dernier. Le silence est désormais son maître mot. « Pour ne pas laisser des interprétations polysémiques qui ne sont pas en phase avec  nos convictions, il faut parfois garder le silence. ». Néanmoins, l’indifférence qu’il entretient atour de lui n’est pas dénuée de sens.

Un silence qui parle

Léhady Soglo : « J’espère que tout le monde a déjà compris que la présence du président du parti Restaurer l’Espoir est suffisamment éloquente et parlante. ». A Azannaï de renchérir que sa seule présence chez le couple Soglo fils, permet de trouver une réponse à tout ce qui peut être posé comme questions.

Une rencontre purement politique

Même si le président du parti Restaurer l’Espoir fait savoir qu’il s’agit d’une visite de courtoisie, cette rencontre prend plutôt, une allure purement politique, mais, voilée. « Je l’ai dit chez le professeur Albert Tévohédjrè. Je suis un homme politique.  Je sais ce que la communication politique veut dire. », a lancé le président de Restaurer l’Espoir. A en croire le maire Léhady Soglo, cette rencontre ouvre la porte aux interprétations.

Commentaires

Commentaires du site 13
  • Avatar commentaire
    fred 5 mois

    Moi je me pose juste une question, en quoi toutes ces tractations font elles avancer le pays. les béninois souffrent et il faut que nos politiciens en prennent conscience au lieu de passer leur temps à nous offrir des spectacles de retournement de veste à ne point finir.

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er 5 mois

    Une visite qui équivaut à un non-événement. Le motif est simple à comprendre: Candide Azannaï cherche des parties corporelles les plus sensibles sur le corps de Talon et ou il pourra porter des coups extremement douloureux. Et comme le Chef de l’Etat sait dejà comment fonctionnent ces politiciens dans le pays, il saura parer efficacement ces coups d’épée.
    Comment peut-il aller voir ses ennemis d’hier pour fumer le calumet de la paix s’il n’y a pas un agenda à développer dans les prochains jours? Eh ben c’est sa liberté de se distraire, qu’il s’y adonne bonnement mais Talon n’en a cure. On avance avec lui !!!

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 5 mois

      “Une visite qui équivaut à un non-événement.” Là on est d’accord et si le Maire de Cotonou veut représenter la nouvelle génération du personnel politique, il va falloir une nouvelle façon de faire que de communiquer sur du vent

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 5 mois

      Doit-on vous rappeler que Patrice Talon ne fait aucun cas de la démission de Candide Azannai et le considère encore comme un ami ? Azannai est un pestiféré qui ne trouvera soutien nulle part pour nous faire croire que plus rien ne va entre lui et le Chef d’état.

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 5 mois

    Azannai a quitté le gouvernement pour s’occuper des basses œuvres de Patrice Talon et cela n’est un secret pour personne. Lui a-t-on coupé les vivres depuis qu’il a donné sa démission ou continue-t-on de lui verser son salaire ? Le silence de Azannai a aussi son prix même si c’est une communication comme il l’avait affirmé. Tout est pourri au pays d’Agadja et de Behanzin.

  • Avatar commentaire
    Monpays 5 mois

    Les ennemis politiques d’hier veulent se donner la main pour faire face à la machine écrasante du pouvoir en place. Comme quoi le vocabulaire jamais n’existe pas en politique.

  • Avatar commentaire
    Jean 5 mois

    Azannai,tout le monde te connait désormais, tu profites toujours des situations pour te faire une santé politique. Cette stratégie vulgaire est vouée á l´échec sous la rupture.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 5 mois

    Les grandes manœuvres politiques commencent , talon l’es.croc dont la télécommande est peu à peu brouillée , a chaud aux fesses

    • Avatar commentaire

      Attention ces manoeuvres peuvent toujours être l’oeuvre de talon pour prendre de l avance sur ses potentiels adversaires en 2021… Azannai roule toujours pour l’es.croc…n’oublions pas que talon veut juste faire un mandat mais veut asseoir son règne au delà de ses 5 ans. Azannai a juste quitté le gouvernement pour s’occuper de ce projet assez délicat.

      • Avatar commentaire
        MANN 5 mois

        Toi, ton puisard doit être plein en ce moment, c’est pour cela que tu sens mauvais.

        • Avatar commentaire
          GbetoMagnon 5 mois

          🙂 🙂 mais où allez vous chercher des trucs pareils Mdr !!

          • Avatar commentaire
            CODJO ATAKOUN 5 mois

            Ces gens là nous font juste part de ce qu’ils vivent et cela vous paraît incongru parce que vos réalités sont différentes des leurs.