Bénin : Le Conseil communal de Dangbo adoube le maire Mathias Kouwanou

Bénin : Le Conseil communal de Dangbo adoube le maire Mathias Kouwanou

(Deux conseillers contestataires déchargés) La crise qui secoue depuis quelques semaines le conseil communal de Dangbo, a fini par trouver un épilogue.

Porto-Novo : Les grands projets de développement dévoilés par le maire Zossou

A l’occasion de la tenue d’une session extraordinaire, les conseillers en grande majorité ont décidé de suspendre le chantier de l’Ong pour trois mois, et de mettre fin aux fonctions de deux conseillers communaux, précédemment président de la commission des affaires domaniales et président de la commission des affaires sociales.

Les conseillers communaux Théophile Sonou et Bertin Lokossou, respectivement président de la commission des affaires domaniales et environnementales et président de la commission des affaires sociales, ont été démis de leurs fonctions.

Ils ont été remplacés poste pour poste par d’autres conseillers à savoir Djossou Mahoudo et Jonas Hounton. La décision a été prise lors de la session extraordinaire convoquée par le maire Mathias Akowanou. Deux points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette session extraordinaire du conseil communal de Dangbo, le premier étant l’examen du dossier relatif à la demande d’attribution d’un domaine de 2 ha à l’Ong « Aidons à vivre contre la faim et la misère », pour abriter un projet de construction de complexe social (orphelinat, garderie et complexe franco-arabe).

Ce point est en réalité à la base de cette crise du conseil communal. Le second point a lui consisté à mettre fin aux fonctions des deux conseillers présidents de commission permanente. En ce qui concerne la destitution du Dr Théophile Sènou du poste de président de la commission des affaires domaniales et environnementales, 12 conseillers sur les 19 ont voté pour et 04 contre.

Tandis que le vote destitution du Dr Bertin Lokossou du poste de président de la commission des affaires sociales, a obtenu 11 conseillers pour et 06 contre. Face à cette nouvelle configuration au sein du conseil communal de Dangbo, on est en droit de dire que le feuilleton de la crise est passé.

Il faut préciser qu’en sa session du 18 octobre 2016, le maire Mathias Akowanou a soumis ce dossier de demande de domaine à l’approbation du conseil communal. Celui-ci lui a donné son aval, en attribuant un domaine de 2 ha à l’Ong, mais certains conseillers communaux ont dénoncé une malversation financière du maire de Dangbo. Le domaine situé entre le centre de santé communal et l’école primaire publique de Zoungbodji, est appuyé d’un levé topographique. Il faut noter que la délibération a été approuvée par arrêté préfectoral en date du 07 novembre 2016

Commentaires

Commentaires du site 0