Bénin: « Léhady a la possibilité d’aller devant les juridictions », selon Alain Okotché

Bénin: « Léhady a la possibilité d’aller devant les juridictions », selon Alain Okotché

La destitution de Léhady Soglo de la présidence de la Renaissance du Bénin défraie la chronique.

Crise à la Renaissance du Bénin : George Bada va présenter ses excuses mais ne démord pas!

Certains pensent que cette exclusion n’est pas une fin en soi. les voies de recours existent car, il s’agit simplement d’un fait juridique. Interrogé par Frisson radio, Alain Okotché juriste à la chaire UNESCO, analyse la situation qui sévit à RB et propose à Léhady de se plaindre devant les juridictions compétentes.

Hier le président par intérim de la RB George Bada a déclaré sur une radio de la place que la décision prise par la majorité du bureau national politique de la RB, ne souffre d’aucune irrégularité. Elle respecte les textes du parti. Alain Okotché s’en tient à cette version et trouve que la décision est justifiée.

« Si les textes qui régissent la vie du parti politique RB prévoient que, en cas de manquement grave d’un membre du parti, il peut être déchu de ses droits, je ne vois aucun problème ».

Le juriste démontre, du point de vue juridique, qu’il s’agit simplement de ce qu’il convient d’appeler  le remplacement du président en exercice du la RB au regard de sa mauvaise gestion du parti.

Il n’en demeure pas moins que Léhady Soglo se sente lésé et déchu par sa destitution. Dans un pays de droit, les voies légales sont disponibles pour se rétablir dans ses droits. Le juriste Alain Okotché indique à Léhady de s’adresser en premier lieu au bureau politique de la RB.

« De toutes les façons, si M. Léhady Vinagnon Soglo n’est pas convaincu et qu’il n’est pas d’accord, il a la possibilité d’aller devant les juridictions. Contester d’abord, devant le bureau. ».

S’il n’est pas satisfait de la réponse que le bureau lui aurait servie, qu’il se porte devant les juridictions, lance le juriste. « Les textes prévoient qu’en cas de destitution, d’un membre du bureau ou bien même du parti, que ce membre qui a été déchu, dispose de 15 jours pour pouvoir faire un recours. », a-t-il ajouté. La situation qui prévaut ces derniers jours à la Renaissance du Bénin, donne les signes d’une probable bataille juridique entre les protagonistes, comme par le passé.

Il faut rappeler que le président d’honneur du parti Nicéphore Soglo s’insurge contre la procédure et la décision d’expulsion de son fils Léhady, président de la RB. Même si les précédentes polémiques ont toujours donné gagnante la famille Soglo, certains observateurs pensent, qu’il en sera autrement cette fois-ci.

Au pire des cas, cette crise qui, vient de naître, va engendrer une dislocation du parti, avec comme conséquence, la mort de la RB qui a déjà 25 ans d’expérience sur la scène politique béninoise.

Commentaires

Commentaires du site 9
  • Avatar commentaire
    `Le Boss 2 mois

    FRANCK M MAKON [Emmanuel MACRON] revient de loin et a pose un cachet special. les rebelles ont toujours tues les pays. comme disait Amaury: est-ce que les putschistes sont à jour de leurs contisations ? pour se qui les connaissent on va a la reponse non. tous dependent de la famille Soglo.

  • Avatar commentaire
    Amaury 2 mois

    Une toute petite question : est-ce que les putschistes sont à jour de leurs contisations ?

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 2 mois

      “les putschistes sont à jour de leurs cotisations ?” Bien joué “Amaury” ! Finement joué ! C’est effectivement la 1ère question à se poser.

      Si la réponse est NON, pour UN SEUL d’entre eux, MM. BADA et OKOTCHE pourraient bien être satisfaits au delà de leurs espérances.

      Pour ceux qui sont régulièrement membres: sanctions internes, perte de leur mandat/position (règlement disciplinaire)

      Pour tous: Dommages et intérêts à payer à la RB au Civil.

      Remarquez que , comme la pluspart ici, tout ça ne m’empêche pas de dormir.

      Mais tout bien considéré : quelle pitié, quelle médiocrité, quelle incurie tout cela montre.

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 2 mois

      C’est la question qui fâche, mais demandons nous pourquoi cette opacité autour des finances du parti.

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON [ Emmanuel MACRON ] 2 mois

    CODJO ATAKOUN , SI REELLEMENT TU ES UN HOMME AGE , REFLECHI ET AYANT FREQUENTE LES PAYS ETRANGERS , C’EST DE CETTE MANIERE QU’IL FAUT REAGIR ???
    DECIDEMENT LE BENINOIS EST LOURD EN ETOUR..DERIE .
    JE SUIS CONTRE LA RB ET SURTOUT LA MANIERE DONT LA SOR.CIERE ROSINE SOGLO AGIT A L’HEMICYCLE ….MAIS CE N’EST PAS POUR CETTE RAISON QUE JE VAIS ME LANCER AVEU..GLEMENT SUR LE DOSSIER LEHADY EXPULSE SANS CHERCHER A RAISONNER !
    LA SITUATION A LA RB RELEVE DE PERSONNES DE MAUVAISES FOI QUI UNE FOIS DEVENU CE QU’ILS SONT AUJOURDHUI GRACE AUX SOGLO , CRACHENT DANS LE PUITS .
    TALON ET SON EQUIPE SONT RESPONSABLE DE CETTE SITUATION .
    ADJAVON A VECU LES MEMES FAITS .
    A CETTE ALLURE LE BENIN N’AURA P[LUS D’OPPOSITION ET CODJO ATAKOUN QUI A [ VECU ???] EN FRANCE SERA FIERE D’UNE DEMOCRATIE SANS OPPOSITION .
    TALON : JE SUIS FACHE CONTRE TOI .
    C’EST TOI QUI VEUT DETRUIRE LA RB !

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 2 mois

      Cette affaire nous dépasse car c’est un panier de crabes. Laissons les se débrouiller et on saura le fin mot de l’histoire qui se raconte sous peu.

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 2 mois

    “Si Lehady Soglo n’est pas d’accord il a la possibilité d’aller devant les juridictions”. Exact et on ne peut pas mieux dire.
    Ce qu’on lui reproche c’est le manque de clarté dans les finances du parti et ses crises d’autorité sans compter ses “alliances contre nature”. Tout est dit et maman qui menace les uns et les autres de foudre peut mettre ses menaces à exécution avec le soutien naturel de papa pour sauver le fiston.

    • Avatar commentaire
      mlk 2 mois

      il est pas sur q qils aient le droit de destituer le president a la majorite simple et non qualifiee_ les status doivent etre muetes sur le sujet
      en fait le tribunal peut valider la mesure provisoire jusqa lorganisation du congres_ qui aurait du e tenir depuis 2ans
      il ya la juriprudence teveodjre_ les frondeurs sont armes juridiquement