Bénin : Le PCB peint en noir la gouvernance Talon

Bénin : Le PCB peint en noir la gouvernance Talon

Jean Kocou Zounon, premier secrétaire du Parti Communiste du Bénin, était ce matin sur Le Grand Rendez de soleil fm.

Protestations contre la gouvernance Talon au Bénin : Marches du FSP demain

Il analyse et condamne, avec la dernière rigueur, les actions du gouvernement actuel. Le PCB s’insurge contre la politique anti sociale de Talon, l’affairisme au sommet de l’Etat, la violation des libertés et leurs conséquences sur l’économie béninoise.

Les libertés violées

Le premier secrétaire du PCB dénonce la violation des libertés sous Talon, à l’image du régime précédent.

« On fabrique des prétextes pour poursuivre telle ou telle personnalité », a dit Jean Kocou Zounon.

Les producteurs de richesse sont donc arrêtés de façon arbitraire. Pour lui, Talon incarne l’autocratie. Le peuple est torturé sous le nouveau départ. Il cite en exemple la suppression des organisations syndicales estudiantines.

Une économie asphyxiée

Pourtant, un des soutiens de Patrice Talon pour son élection à la présidence du Bénin contre de Lionel Zinsou, le PCB s’indigne aujourd’hui après les 12 mois de gestion de pouvoir du chef de l’Etat. Le parti accuse Talon d’avoir usé du pouvoir d’Etat pour reprendre son empire économique. Le président de la République mène une politique pour asphyxier l’économie béninoise.

D’autant plus qu’ « on arrête les opérateurs économiques ». Ces derniers sont empêchés d’exercer leurs activités. Des taxes ont été augmentées. Les biens publics sont gérés au profit personnel du chef de l’Etat.

Une politique sociale absente

Le PCB condamne les mesures anti sociales prises par le gouvernement de la rupture en un an. « En janvier, on prend la décision de casser les gens n’importe comment et partout … pendant que lui-même se construit », a affirmé Jean Kokou Zounon pour montrer combien le déguerpissement a participé au ralentissement de l’économie et plongé les populations dans une précarité ambiante. Aujourd’hui, au Bénin, les enfants vont difficilement à l’école. Les populations ne mangent pas à leur faim.

Du népotisme

Le PCB accuse Patrice Talon de pratiquer le népotisme. Jean Kokou Zounon : « C’est une politique de famille. Tout est concentré dans les mains de Patrice Talon ». Des entreprises proches de Talon ou appartenant aux membres de sa famille bénéficient, auprès de l’Etat, des traitements de faveur.

Loin des promesses du candidat Talon, l’impunité est toujours une réalité. L’affairisme figure en bonne place dans sa gouvernance. Les marchés gré à gré et la liquidation des sociétés d’Etat en disent long.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    Gombo 6 mois

    Si mes souvenirs sont bons, le PCB n’a pas appele a voter TALON!
    Il a appele a voter contre Zinli…
    Cest comme so on disait que m
    Melonchon soutient Macron pcq il a appele a ne pas voter Le Pen !
    Tout le monde sait que c’est pas le cas, mais on cherche a diaboliser et margiinaliser un des rares partis – sinon le seul – qui en depit des defis auquel il est confronte se bat pour les interets de la majorite demunie et pour les libertes !

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 6 mois

    Le pcb peut parler… car il a la mémoire courte ou pas de mémoire du tout à moins qu’il soit atteint de la maladie d’Alzheimer.
    De toute façon aucune critique ne fera changer Patrice Talon de cap bien content de lui, le contentement de “celui qui ne doute de rien parce qu’il ne sait pas les conséquences de ses actions”.

  • Avatar commentaire
    Amaury 6 mois

    Même si c’est de la bouche du PS du PCB, qui dit mieux ?