Bénin : Martin Assogba demande la publication des résultats des audits

Bénin : Martin Assogba demande la publication des résultats des audits

Accusé de faire le jeu du gouvernement de la rupture et du nouveau départ, Martin Assogba, le président de l’Ong Alcrer vient de rendre publique une lettre adressée au président.

Martin Assogba : Je ne peux pas être tout le temps « le seul fou de la république »

A travers une lettre ouverte en date de ce lundi 15 mai 2017, il a invité le Chef de l’Etat a procédé à la publication des résultats issus des audits commandités au lendemain de son accession au pouvoir.

La publication de ces audits ferait à en croire la lettre ouverte partie d’une démarche rendue désormais indispensable par les conclusions de l’évaluation du Système National d’Intégrité (SNI) sollicitée par le Ministère de l’Economie et des Finances et conduit par Transparency International en collaboration avec l’ONG ALCRER et Social Watch Bénin avec l’appui financier de l’Union Européenne (UE).

La publication de ces audits va permettre d’assainir la gestion des affaires publiques en direction des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) et des investisseurs dans le cadre de la mobilisation des ressources nécessaires pour la mise en œuvre du Programme d’Actions Gouvernemental (PAG).

Lettre ouverte de Martin Assogba

Cotonou, le 15 Mai 2017

Le Directeur Exécutif,
A Son Excellence Monsieur le
Président de la République,
Chef de l’Etat, Chef du gouvernement
Objet : Lettre ouverte
Excellence Monsieur le Président de la République,
Dans le cadre de sa mission de veille citoyenne sur la gestion des affaires publiques, l’ONG ALCRER qui s’investit depuis sa création le 23 décembre 1994 dans la promotion des droits de l’Homme, de la bonne gouvernance et de l’éducation civique, a fait publier le 09 juin 2016, un communiqué à l’endroit de votre haute autorité pour solliciter la publication des résultats des audits commandités par vos soins dans les institutions, sociétés et offices d’Etat ainsi que des projets initiés au cours de ces dernières années.

Environ douze mois après cette initiative destinée à promouvoir la transparence dans la gestion des affaires publiques sous votre leadership conformément à votre engagement d’instaurer la « Rupture » avec les pratiques peu orthodoxes d’opacité, de clientélisme longtemps dénoncées par notre organisation, c’est avec une grande consternation que nous faisons le constat d’un statu quo face à notre appel.
Malgré cette situation et convaincu de votre engagement à mettre le Bénin sur les rails de son développement à travers la promotion de la bonne gouvernance à travers la lutte contre la corruption, la transparence et l’obligation de compte-rendu aux mandants que sont les populations, l’ONG ALCRER réitère à travers la présente lettre ouverte, son plaidoyer pour une publication des résultats issus des audits.

Cette démarche rendue désormais indispensable par les conclusions de l’évaluation du Système National d’Intégrité (SNI) sollicitée par le Ministère de l’Economie et des Finances et conduit par Transparency International en collaboration avec l’ONG ALCRER et Social Watch Bénin avec l’appui financier de l’Union Européenne (UE), serait un gage d’assainir la gestion des affaires publiques en direction des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) et des investisseurs dans le cadre de la mobilisation des ressources nécessaires pour la mise en œuvre du Programme d’Actions Gouvernemental (PAG) dont vous êtes le promoteur.

Comptant sur votre engagement à poser durablement les jalons du développement de notre pays à travers notamment une gestion efficiente et transparente des deniers publics et la mise en œuvre diligente des recommandations issues de l’évaluation du SNI, nous vous prions d’agréer, Excellence Monsieur le Président de la République, nos sentiments de profonde déférence.
Le Directeur Exécutif,
Martin ASSOGBA

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    `Le Boss 6 mois

    martin assogba veut plus n’est ce pas. il y a des sujets plus brulants sur le quel alcrer devant se pencher. au moins lui on etend sa voix. qu’est il devenu notre ami jacque a. des tp. il mange tellement qu’il ne peut plus parler. c’est triste pour le benin. tous veulent manger, manger sans se soucier du peuple

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 6 mois

    Ce frigoriste a encore faim , et puis qu’il nous qui l’aide à écrire ?

  • Avatar commentaire
    Ojoubanire 6 mois

    Ce frigoriste est un comédien