Bénin : Les syndicats du Cnhu contre la mise en concession de l’hôpital

Bénin : Les syndicats du Cnhu contre la mise en concession de l’hôpital

Les syndicats du Centre national hospitalier universitaire s’insurgent contre la commission technique des réformes du secteur de la santé qui, selon eux, aurait proposé au gouvernement de mettre en concession l’hôpital dit de référence.

Bénin – Mise en concession du Cnhu : « On ne peut pas faire du business … » dixit Théophile Dossou

A en croire Bertrand Mègbléto, secrétaire général du syndicat du personnel recruté par le Cnhu (Synper-Cnhu) reçu sur la station de radio privée Océan Fm, la commission mise en place par le chef de l’Etat Patrice Talon est allé trop vite en besogne.
Cette commission a proposé au président de la République de mettre le grand hôpital du Bénin, l’hôpital de référence qui porte d’ailleurs le nom du premier président de la République du Dahomey en concession.

Les travailleurs mécontents

Révoltés, les travailleurs du Cnhu réunis en différents syndicats organisent une assemblée générale le jeudi prochain pour montrer leur indignation au président de la République. Car si la situation dégénère, elle va créer beaucoup de victimes, raison pour laquelle, les syndicats souhaitent mettre la puce à l’oreille de toute la population pour que le moment venu les responsabilités soient situées.

Par ailleurs, il est à noter que le rapport de la commission technique des réformes du secteur de la santé prend en compte trois grands volets à savoir l’institutionnel, l’organisationnel et le fonctionnel.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    Analyste 3 mois

    Le recours au privé ne règle pas tous les problèmes. Mais il faut dire que la gestion par le public des structures qui sont dans le viseur de l’État laisse tellement à désirer que les nouveaux dirigeants ont de bonnes excuses pour privatiser.

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 3 mois

    Sur ce forum le CNHU n’avait jamais laissé personne indifférent et je m’inquiète du peu de réactions. Certainement une forme de lassitude !

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 3 mois

    Aaaah ! Ces syndicats… Qu’ont-ils fait pour arrêter les rackets, les passe-droits, les patients qu’on laisse froidement mourir parce que leurs parents n’ont pas donné “d’enveloppes” à qui de droit ? Cet hôpital 350 lits est plus pourri que n’importe quel gouvernement béninois. Les bakchichs en veux-tu en voilà…. Que ces en.foirés de syndicalistes de mes deux ne poussent pas trop loin le bouchon. Jusqu’ici aucun Chef d’état n’a osé mettre le doigt dans leurs paniers de crabes tels que c’était organisés. Les présidents préfèrent aller se faire soigner en France plutôt que d’y aller car l’hôpital Hubert Maga était devenu un vrai mouroir. On y entre facilement si on a un peu de blé à distribuer mais on en sort les pieds devant lorsque l’on n’a plus rien à donner. Allez, Patrice Talon, en avant toute et donnez un bon coup de pied dans cette fourrière devenue une rente pour tous ces sans-cœurs qui n’ont pas honte d’appeler le peuple à leur secours. Patrice Talon, enan tchè nou houé !

  • Avatar commentaire
    Biglotchémey 3 mois

    Le CNHU actuel ne sera plus le centre de référence mais aura pour rang d’un Centre Hospitalier Départemental du Littoral. C’est le nouvel centre de référence contenu dans le PAG qui sera mis en concession je crois.

  • Avatar commentaire
    SAGE 3 mois

    Et après au lieu de faciliter la tâche aux patients, ce sont vos deals qui vous préoccupent;aujourd’hui les réformes veulent mettre fin à vos intérêts. ne tromper pas le peuple