« Concours frauduleux » à la Cnss: Des candidats font de troublantes révélations

« Concours frauduleux » à la Cnss: Des candidats font de troublantes révélations

Bénin - Comme nous vous l’annoncions dans l’une de nos parutions en début du mois d’avril, le dernier concours de recrutement d’agents au profit de la

Affaire Laurent Mètongnon : Au nom de l’acharnement politique et de la diversion

Bénin – Comme nous vous l’annoncions dans l’une de nos parutions en début du mois d’avril, le dernier concours de recrutement d’agents au profit de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss), dégage une forte odeur de magouille qui risque de déclencher la colère des travailleurs de cette structure les semaines à venir.

Effectivement depuis quelques jours, ce scandale orchestré par un groupuscule d’agents de la caisse tapis dans l’ombre, fait jaser. L’élément nouveau dans ce dossier et qui mérite qu’on s’y attarde, c’est que certains candidats ayant composé pour ce concours viennent d’adresser des lettres aux présidents des Fronts et organisations nationales de lutte contre la corruption (Fonac), et aux responsables des organisations syndicales pour confirmer qu’il y a eu effectivement fraude dans l’organisation dudit concours.

Ils ont souligné les irrégularités constatées dans

le cadre du texte de recrutement organisé par le cabinet AGEFIC. Il s’agit selon leurs lettres : des matières de composition restées inconnues des candidats jusqu’au jour de composition, de l’absence d’identités fiables le jour de la composition, attributions de plusieurs codes d’identifications aux mêmes candidats, création de centre de composition pirate le jour du test.

Plus loin, à la délibération des résultats provisoires, certains candidats inscrits pour composer dans des corps spécifiques, sont retrouvés admissibles dans d’autres corps. Et compte tenu du fait que des machinations et tractations ont permis aux candidats déclarés admissibles de prendre service, ceux qui ne sont pas officiellement admis, sollicitent l’aide du Fonac, des syndicalistes et défenseurs du droit, pour que justice soit rendue. De quoi donner de l’eau au moulin de ceux qui affirment dans l’opinion publique qu’à 80%, les admis dans ce recrutement sont des parents d’agents bien placés à la Cnss. Les autorités au plus haut sommet de l’Etat doivent se saisir de cette nébuleuse, qui bouche les narines du Bénin Révélé. Nous y reviendrons dans nos prochaines parutions

Commentaires

Commentaires du site 13
  • Avatar commentaire

    @Gont Gont,

    Il est plus crédible parce que toutes les autorités peuvent témoigner qu’il n’est pas aussi corrompu que les autres. Autrement il n’y a rien d’autres pour l’attester.

  • Avatar commentaire

    @Gont gont,

    Je vous comprends mais j’avais reproché une seule chose aux concours au temps du Doc : avoir renvoyé les syndicats et autres personnes ressources au moment de ”désannonymer” les copies. Pourquoi, si ce n’était pas une intention de fraude ?
    Par ailleurs, des candidats n’ayant pas composé mais admis étaient une réalité.
    Si les concours actuels sont attachés de fraudes, ils doivent être aussi annulés mais il faut un début de preuve par tous les moyens possibles.

    • Avatar commentaire

      Amaury..!!!

      Dans ce pays..et jusqu’à nouvelle ordre…ou une loi..le dira..il y a séparation..des pouvoirs

      je suis absolument contre…que les syndicalistes..se melent de ce qui ne les regarde…pas..

      Ils ne sont pas elus par le peuple…ils ne font pas partie de l’executif..et de ce fait..n’ont pas leur mot à dire

      Ils sont là..pour défendre les interets des travailleurs

      C’est yayi…qui par laxisme,par manque d’autorité…à laisser…la chienlit s’installer..

    • Avatar commentaire
      Gont Gont Il y a 1 année

      Amaury,

      C’est Mètognon qui a prétendu avoir été renvoyé de la salle. Les autres syndicalistes ont toujours démenti cette thèse soutenue par Mètognon seul.

      C’était sa parole contre celle du ministre et des autres syndicalistes.

      Malheureusement, le peuple a plutôt choisi de croire en Mètognon que dans les paroles des autres. C’est de bonne guerre et Talon et les autres en ont profité pour battre campagne avec. C’est maintenant son tour de subir et cette fois-ci, la fronde vient des candidats ayant échoué eux-mêmes.

      Donc l’affirmation selon laquelle des syndicalistes auraient été renvoyés reste encore à prouver.

      • Avatar commentaire

        @Gont Gont,

        Je précise juste que Métognon a plus de crédibilité que tous les autres et c’est pourquoi il a été cru en son temps.

        • Avatar commentaire
          Gont Gont Il y a 1 année

          Oui mais il n’a pas pu nous rapporter, jusqu’à ce jour, la moindre preuve que vous-même exigez des candidats ayant échoué pour le concours de la CNSS.

          Je suis contre la méchanceté gratuite.

          La crédibilité ne se décrète pas. Et l’homme étant ondoyant et divers, on ne peut lui décerner le bon Dieu sans confession.

          Et puis en quoi Mètognon a plus de crédibilité que les autres? Qu’en savez-vous personnellement?

  • Avatar commentaire

    aziz tu as tout dit. Excellente journée a toi.

  • Avatar commentaire

    ”L’élément nouveau dans ce dossier et qui mérite qu’on s’y attarde, c’est que certains candidats ayant composé pour ce concours viennent d’adresser des lettres aux présidents des Fronts et organisations nationales de lutte contre la corruption (Fonac), et aux responsables des organisations syndicales pour confirmer qu’il y a eu effectivement fraude dans l’organisation dudit concours.” C’est tout ? Ont-ils apporté les preuves de ces supposées fraudes ?

    • Avatar commentaire
      Gont Gont Il y a 1 année

      Amaury,

      Je me permets de répondre à vos préoccupations. En vérité, les preuves dont on parle sont inexistantes à mon avis tout comme le concours annulé par Talon.

      Les candidats usent de la même stratégie que les autres pour créer un tollé général. En effet, qu’il vous souvienne que le concours annulé était basé sur des faits supposés à savoir que des candidats n’auraient pas composé et auraient été déclarés admis, des candidats ayant les mêmes patronymes que certaines autorités, des épreuves qui n’existeraient pas. Bref, si vous vous souvenez bien, ce sont les mêmes faits qui sont reprochés au concours de la CNSS actuellement.

      Alors, quand vous parlez de preuves, vous m’étonnez Amaury car ce qui est valable sous Yayi doit pouvoir être valable sous Talon.

      Même la commission d’enquête mise sur pied (et dont le rapport n’a pas été porté à l’attention du public mais tronqué par Koupaki) n’a pu rapporter la moindre preuve.

      C’était un rapport fondé sur la délation (Martin ASSOGBA a vociféré dans ce pays pour dire que des gens l’auraient approché pour dénoncer des pratiques frauduleuses sans pouvoir en rapporter la moindre preuve). Même ELIAS n’a pu rapporter la moindre preuve. Tout était basé sur des témoignages, des “on dit”.

      Pour finir, le rapport de la commission a parlé de copies disparues ce qui présumerait de la fraude. Mais sont-ce les lauréats qui gardent les copies des cantines? Le ministre d’alors n’a-t-il pas dit que toutes les copies étaient disponibles? Le gouvernement ne pouvait-il pas aussi faire disparaître des copies? Pourquoi n’a-t-on pas écouté les supposés lauréat en présence de leur avocat? Pourquoi l’avocat ne dispose-t-il pas d’une copie du rapport? Etc, etc.

      Bref, il faut que Talon évite le deux poids deux mesures. Il est observé.

  • Avatar commentaire

    Dans ce pays dahomez benin..tant que nous ne donnons pas la peine de faire un bon diagnostic…de nos problemes…et ceci sans concession aucune..nous allons hélas…nous trompés quant aux remedes à apporter..

    Les concours dits frauduleux,le népotisme,le clientélisme,le clanisme,le régionalisme…sont les héritages de kérékou et de ses regimes..

    Toutes ces tares…nous ont été léguées depuis ..cette période sombre de notre histoire..

    Un illetré,..analphabete…certes intelligent (diaboliquement)..n’a pas trouvé mieux…que cette revanche personnelles,insidieuse…de promouvoir..la médiocrité…et de faire la chasse à mort…de tous ce qui ressemblait à de l’intelligence pure…

    Ceux qui lui vouent..un culte…lui ressemblent

    Ce ne sont pas les regimes de soglo, de boni yayi..et talon…qui feront quoi que ce soit…puisque donc…la décripitude morale…a atteint..ce peuple..depuis longtemps et fait partie désormais de son adn..

    Personne..ne veut plus..faire les choses…de façon normale…

    On triche…on fraude..dans tous les pans entiers de la socité…et celà paye

    Pour aller concourir….il vaut mieux etre nanti,avoir les bras longs….et c’est d’ailleurs…ce qui paye

    Les autres l’ont fait et ça à marché..pourquoi pas moi

    On peut meme reussir à des concours..plusieurs concours..sans avoir concouru….”ici c’est le benin”…disait quelqu’un….et j’ajoute…quel drole de benin..et quel pays…

    Pour notre génération..en partance…nous voyons la dégradation…avancée des choses…

    Qui peut dire..ce que sera le benin…dans 20 ans…?

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 1 année

    Ces ruptucons disaient quoi déjà des concours ? Qu’on nous les passe tous aux poteaux