Le ministère des transports coréens a annoncé début mai, son projet de construction d’une ville qui s’étend sur presque 360 000 m² pour effectuer tout type de test sur les véhicules autonomes.Cette volonté matérialise l’ambition des autorités de ne pas être écartées de l’industrie automobile précisément lorsqu’il s’agit des véhicules autonomes.

Loading...

Bien que Samsung ait obtenu récemment l’autorisation de faire circuler son véhicule autonome sur une route ordinaire, Séoul veut offrir aux géants de l’industrie automobile un espace pour essayer ces véhicules sans nécessité de permis spécial. Ce projet dénommé « K-City » prévoit la construction d’infrastructures routières complexes permettant d’effectuer une expérimentation approfondi dans des situations diverses.

« K-City » dispose d’une aire où les géants comme Kia, Hyundai, Samsung, (…) sont représentés. D’ici 2020, les autorités coréennes envisage d’atteindre le niveau où le conducteur pourra se détacher de son volant tout en restant attentif à la circulation.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. En voila’ d’autres qui pensent a’ l’avenir et qui ne s’asseyent pas continuant de rever, mais qui passent a’ l’action.

    Ce sont des gens qui pensent vers l’avant, et non vers l’arriere comme nous au Benin ou’ on a tout et pourtant on se plaint de tout et on attend les politiques qui se fichent de nous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom