Côte d’Ivoire – Bouaké : des rebelles démobilisés tués dans un affrontement

Côte d’Ivoire – Bouaké : des rebelles démobilisés tués dans un affrontementHamed Bakayoko Photo Facebook

En Côte d'Ivoire, un nouvel épisode a été enregistré dans l'escalade des violences dans la ville de Bouaké. Cette fois-ci, ce sont les rebelles démobilisés qui ont semé le trouble à Bouaké.

Côte d’Ivoire: Les forces nouvelles de Guillaume Soro veulent renaître de leurs cendres

Alors que les mutins ont obtenu satisfaction et que l’on pensait que le cycle de violence serait définitivement terminé, on apprend il y a quelques heures que ce sont cette fois-ci les ex-rebelles démobilisés, (ceux qui n’ont pas rejoint l’armée contrairement aux mutins) qui ont décidé de semer la pagaille dans la ville. 

Un bilan lourd : 4 rebelles démobilisés tués et une dizaine de blessés ont été dénombrés dans les affrontements. En effet, la police avait été mobilisée pour disperser ces rebelles qui manifestaient dans la ville. Une fois arrivés sur les lieux, les officiers de police ont dû faire face à ces derniers.

Pour l’heure les versions divergent. D’après le porte-parole des démobilisés, Amadou Ouattara, les policiers ont ouvert le feu sur eux, alors qu’ils étaient désarmés. Mais selon le ministre de l’intérieur, Hamed Bakayoko, les décès ont été causés par une grenade lancée par les démobilisés.

Pour rappel, les démobilisés réclament eux aussi des primes que seuls les mutins (ex-rebelles qui ont intégré l’armée) ont reçu.

Lire Côte d’Ivoire : après les mutins, les démobilisés vont-ils se faire entendre?

Des mouvements ont eu également lieu dans d’autres villes du pays ce jour. Une situation dangereuse qui pourrait prendre d’autres tournures si rien n’est fait!

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    Tchité 5 mois

    “Dead men don’t talk”. C’est triste, mais c’est la réalité’. Il connaissent les dessous du pouvoir sanguinaire de Ouattara, donc il fallait vite qu’il les élimine afin qu’ils parlent/menacent moins.

    Mais la justice de Dieu tarde, mais elle vient quand on ne s’y attend pas.

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 5 mois

    L’histoire est têtue . Ce n’est que le début du commencement . La vérité éclatera . Gbagbo sera réhabilité . Qui a tué par l’épée ; périra par l’épée . La justice sera rendue à Gbagbo .
    Ce que je crois.

    • Avatar commentaire
      Morel GUIDI 5 mois

      Je ne suis souvent pas d’accord avec joeleplombier, mais la sur ce point on se rejoint. Je l’avais déjà dit dans un précédent post ( qui tue par épée meurt par épée). Et comme le disait Blé Goudé , il ne faut jamais entré en politique par les armes . Ouattara n’est qu’au début de ses souffrances. Tuer, eventré , exterminés des villages entier juste pour venir au pouvoir avec l’aide de la France , est un crime qui ne restera pas impuni. La nature s’en chargera.

  • Avatar commentaire
    LEDEPUTEDESDEPUTES 5 mois

    VIVE LAURENT GBAGBO VIVE LA VERITE