Déclaration d’Ajavon sur la Cnss : Guy Mitokpè interpelle le gouvernement

Déclaration d’Ajavon sur la Cnss : Guy Mitokpè interpelle le gouvernement

L’honorable Guy Mitokpè a interpellé le gouvernement sur la gestion qui est faite des 40 milliards à la Caisse nationale de sécurité sociale.

Bénin: Le concours de la CNSS vient d’être annulé

Le gouvernement du président Patrice Talon est interpellé sur les conditions de mobilisation de l’emprunt obligataire (150 milliards), lancé en février dernier.

Lire Emprunt Obligataire : la CNSS souscrit 40 sur les 150 milliards, un risque énorme selon Ajavon

Cette interpellation est l’œuvre de Guy Dossou Mitopkè, député élu dans la 16ème circonscription électorale (Cotonou), sur la liste Union fait la Nation (Un). Le Secrétaire général du parti Restaurer l’espoir demande au gouvernement des explications sur des révélations faites par le président du patronat. Pour rappel, lors d’une sortie médiatique mi-avril, Sébastien Ajavon a déclaré que le gouvernement a contraint la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) et les banques commerciales, à souscrire à l’emprunt obligataire. L’ancien allié politique de Patrice Talon a précisé que la Cnss a souscrit à hauteur de 40 milliards Fcfa. Jusque-là, le gouvernement n’a pas réagi à ces révélations du magnat de la volaille. Le ministre de l’économie et des finances était d’ailleurs attendu sur ce dossier lors de son entretien télé de fin avril. Le ministre Romuald Wadagni s’est attardé sur d’autres sujets à polémique, sans évoquer les révélations du chef du patronat. Guy Dossou Mitopkè, faut-il encore le rappeler, est le suppléant de Candide Azannaï, désormais ex-ministre délégué auprès du président de la république, chargé de la Défense nationale. Quoique soutiens politiques de première heure du candidat Patrice Talon, les relations entre les deux parties se sont brouillées. Et ce, avec notamment la démission de Candide Azannaï du gouvernement fin mars dernier, et l’opposition de son suppléant à l’Assemblée, au projet de réforme constitutionnelle du président Talon. L’honorable Guy Mitopkè a déposé ses questions orales au gouvernement au secrétariat de l’Assemblée Nationale, ce lundi 08 mai en fin de matinée.

Commentaires

Commentaires du site 9
  • Avatar commentaire
    Amaury 3 mois

    Cette question orale ne dit pas avoir de suite. Le député devrait s’adresser à M. AJAVON pour lui montrer les preuves. Et même si c’est vrai c’est le problème des contrôleurs et auditeurs de la CNSS et des administrateurs et dirigeants des banques commerciales.

    Par ailleurs, dans tous nos pays, les gouvernements forcent toujours un peu la main aux institutionnels pour souscrire à leurs émissions. C’est un forcing amical. Est-ce exagéré chez nous ? La question est posée.

  • Avatar commentaire
    AFIM 3 mois

    Devant certains faits réels, ne perdont pas la tête en allant droit au but car si le Bénin va bien ses enfants seront biens. Faire la politique ds un pays pauvre signifie dire la vérité et dénoncer toute malversation le plus tôt que possible. Il y va de notre intérêt.

  • Avatar commentaire
    AGOSSA Emayo Dagbégnon Exausé 3 mois

    merci honorable nous voulons les gens comme vous au parlement. c’est une très bonne question posé au gouvernement actuel. il doit nous donner des éclaircissements sur cette question

  • Avatar commentaire
    Gombo offline 3 mois

    Mathys doit venir expliquer pourquoi l’argent des retraites est utilise pour investir dans une OAT de 150 ,
    Que lKotingan, le porte serviette de TALON en mission pour dilapider nos fonds de retraite vienne expliquer quelles regles prudentielles l’autorisent a souscrire 25% d’une emission d’un etat, dans une monnaie…, etat qui a deja emis 395 milliards en un an , qui emet des bons a court terme pour payer les bons venant a echeance !

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 3 mois

      Bonne question gombo , et ces es.crocs ruptucons vont se dérober , ils ne te répondront pas ; ils n’ont aucune notion de ce que c’est que DEVELOPPEMENT, ils se font des films en couleur , le réveil sera bien douloureux aux beninoises et beninois , et surtout qu’ils ne pensent pas fuir comme à l’accoutumée déguisés en femme dans le coffre d’une voiture

  • Avatar commentaire
    Tundé 3 mois

    Si sa petite cervelle pouvait lui permettre de comprendre que c’est à la accusateur de répondre et non au gouvernement. Député kpayo racoleur

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 3 mois

      Palme d’or des incongruités et mauvaises fois décernées à tundé ce matin ; est-ce parce qu’on a appuyé sur ces testicules ? Lui et ces amis ruptucons doivent apprendre à être prudents , humbles et surtout ne pas jouer avec le produit de labeur de près de 30 ans de nos vaillants parents pour vivre tranquillement le reste de leurs jours .
      Soit dit au passage , peut on savoir combien l’es.croc , pilleur de talon et lui même tundé ont souscrit ?

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 3 mois

    Ce sont de bonnes questions posées au gouvernement ça , on attend des réponses précises . Les pauvres sous de nos retraites sur lesquels ces pilleurs de ruptucons jettent leur appétit , et aussi veulent ajouter les dépôts à terme logés dans nos banques , qui peuvent faire l’objet de reconduction , interruption etc . Developpement par esprit d’es.croquerie n’est pas obligée