Léhady Soglo : « Le Grand Nokoué n’existe que sur papier »

Léhady Soglo : « Le Grand Nokoué n’existe que sur papier »

Le Grand Nokoué, c’est la formation de 5 communes (Cotonou, Abomey-Calavi, Sèmè Kpodji, Ouidah et Porto-Novo) autour d’une vision de développement inclusif.

Projet “Grand Nokoué” : La convention cadre doit respecter les textes de la décentralisation au Bénin

Invité sur Soleil fm à faire un tour d’horizon de l’actualité nationale, le maire de Cotonou Léhady Vinagnon Soglo, n’a pas manqué de se prononcer sur « Le grand Nokoué », objet de la rencontre, vendredi dernier des maires de cette communauté avec le président de la République Patrice Talon.

Saluant l’idée d’une association de cette envergure, il émet des réserves quant à la formalisation réelle du « Grand Nokoué ».

Léhady, sceptique d’un Grand Nokoué en l’état

Léhady Soglo apprécie à sa juste valeur cette initiative qui est aussi bien accueillie par les autres maires ; du moins, au regard des projets innovateurs qui la soutiennent. Il s’agit du projet de l’asphaltage des centres urbains et du projet de partenariat entre les mairies et l’Etat central. Néanmoins, le maire de Cotonou n’a pas masqué son scepticisme vis-à-vis de cette communauté quand il déclare : « Nous avons discuté de ce qu’ils appellent le Grand Nokoué ». Pour être plus précis Léhady Soglo pense que « le Grand Nokoué n’existe que sur papier ».

Il faut formaliser le Grand Nokoué

Le maire de Cotonou milite pour une mise en œuvre des idéaux qui sous-tendent la création du Grand Nokoué. Sans quoi, c’est purement de l’utopie. Pour cela, il interpelle le gouvernement. « Mettre ensemble plusieurs communes, c’est une bonne idée. Maintenant, il faut que ça se formalise ». Léhady Soglo va même citer, le cas échéant, l’exemple de la Communauté d’agglomération de Seine Eure en France qui regroupe 36 communes.

Les projets de la convention doivent être conformes aux textes

Sur la table vendredi, le gouvernement a déposé un projet de partenariat entre les mairies du Grand Nokoué et l’Etat central. Il est question de la signature d’une convention Etat-Communes, une feuille de route qui définit une politique de développement consensuelle. Là encore, Léhady apprécie, mais prétend soumettre l’approbation de ladite convention à son conseil communal. « Un projet de convention … Nous allons l’examiner incessamment avec notre conseil municipal », a-t-il dit. Il souhaite que l’ensemble des projets contenus dans cette convention puissent se conformer aux lois en vigueur. Il explique : « Ce que nous avons demandé, en particulier Cotonou, c’est que tous ces projets se fassent dans le strict respect des textes et des décrets d’application qui consacrent la création des collectivités locales et l’organisation et le fonctionnement des communes en République du Bénin ». Le maire de Cotonou sollicite vivement le chef de l’Etat pour accompagner les actions des communes du Grand Nokoué.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    Gombo offline 3 mois

    Les communes ont elles le pouvoir d’emettre des obligations et lever des fonds pour financer les infrastructures communales ?
    Sur quelles recettes pourraient se fonder la mairie pour lever ces fonds , quand l’etat s’approprie les recettes de Dantokpa, reverse avec retard impots fonciers et autres taxes collectees au nom des communes .
    Talon a peut etre sa vision de Cotonou, mais c’est pas lui que nous avons elu maire de Cotonou !
    Quand il quittera le pouvoir il pourra se presenter a la mairie de Cotonou et se prendre sa raclee!

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 3 mois

    Point trop n’en faut.Là, c’est trop et trop tôt..

    La différence se fera sur ce qui aura été fait, pas dit.

    • Avatar commentaire
      Magbedo 3 mois

      Nous avons bien suivi les déclarations du président de la république, et de tous les maires. Pourquoi le maire de Cotonou n’a t il pas raconté tout ce qu’il pense devant le monde entier en même temps et devant ces homologues? Le président est bien claire ”ici ce n’est pas la politique” et c’est vrai. Nous populations de Cotonou avons assez des verbiages du maire de cotonou. Le grand Nokoué est un projet de développement urbain.
      Nous en avons assez des errements de Lehady Soglo. S’il veut faire de la politique il n’a qu’à attendre les élections municipales et locales de 2020, et les populations l’aviseront. Lehady ignore que autant la loi est pour les maires, elle est pour le gouvernement central qui est le seul garant du développement de la nation et de la prospérité des citoyens. Cette mairie qui n’arrive même pas à entretenir des ouvrages financés et réalisés par le PNUD sur son territoire. Une municipalité qui n’a aucune bonne politique d’enlèvement des ordures et rejette sans honte la responsabilité sur les populations. Quelles sont les missions de la police municipale?

      • Avatar commentaire
        SEGNI 3 mois

        bien dit!

      • Avatar commentaire
        Che Guevara 3 mois

        Tu vas trop loin..cette municipalite n’est meme pas en mesure de remplacer de simples ampoules grillees dans les feux tricolores de circulation. Ca va couter combien?
        On nous dira que la mairie n’a pas les moyens et qu’elle attend le transfert de Dantokpa. BULLSHIT!