Après la Corée du nord et les USA: la tension monte entre l’Iran et l’Arabie Saoudite

Après la Corée du nord et les USA: la tension monte entre l’Iran et l’Arabie SaouditeHassan Rohani, président iranien

On avait assisté à la montée des tensions entre la Corée du nord et les USA. Cette fois-ci, c'est à des échanges virulents entre l'Arabie Saoudite et l'Iran qu'on a eu droit.

Isolement du Qatar: Comment le Nigéria résiste à l’Arabie Saoudite

Les deux pays qui sont les principaux vecteurs de deux branches importantes de l’islam (chiisme pour l’Iran Sunnisme -wahhabisme- pour l’Arabie Saoudite) se disputent depuis de nombreuses années le leadership dans la région.

Si l’Arabie Saoudite a l’avantage avec le soutien des USA et l’affaiblissement des partenaires de son adversaire (dont la Syrie), l’Iran ne veut pas se laisser faire.

Il y a quelques jours, un prince saoudien allait déclencher la polémique en affirmant que l’Iran avait pour ambition de dominer le monde islamique, avant de renchérir : «Nous ferons en sorte que la bataille ait lieu chez eux, sur le sol iranien.»

Lire La Corée du Nord menace de “rayer” les Etats-Unis de la carte

Une déclaration qui n’a pas été du goût des autorités iraniennes qui ont menacé de rayer de la carte l’Arabie Saoudite, à l’exception des lieux saints de l’Islam:

« s’ils font quelque chose de stupide, nous ne laisserons rien debout en Arabie saoudite (…) Si ce n’est la Mecque et Médine» a lâché le ministre de la défense iranien Hossein Dehghan

Des menaces d’instabilité qui se rajoutent à celles constatées dans la péninsule coréenne.

Commentaires

Commentaires du site 0