USA : Trump accusé d’avoir révélé des informations ultra sensibles à la Russie

USA : Trump accusé d’avoir révélé des informations ultra sensibles à la RussiePhoto : AFP

De nouvelles révélations plongent le président américain dans la tourmente.

Syrie, Irak : voici la nouvelle stratégie de Donald Trump face aux terroristes

Lundi soir, la presse américaine a dévoilé que, Donald Trump aurait divulgué des informations classifiées au chef de la diplomatie russe Sergueï  Lavrov. La Maison Blanche tente de démentir l’information sans pour autant se baser sur le fond.

« Lors d’une rencontre récente dans le Bureau ovale avec Sergueï Lavrov, M. Trump a évoqué des renseignements concernant une opération du groupe Etat islamique en préparation », a déclaré le Washington Post. Ces informations ultra sensibles avaient été fournies par un partenaire des Etats-Unis qui a défendu à Washington de les communiquer à la Russie.

Cet agissement de Donald Trump pourrait compromettre le partage de renseignements avec des alliés proches des USA. La divulgation de ces informations sensibles expose les sources.

Pour apporter du démenti, le président du Conseil de sécurité nationale, le général H.R. McMaster joue sur les mots. Il a déclaré que : « L’histoire, telle qu’elle a été rédigée, est fausse ». Selon lui, Trump et Lavrov ont discuté des menaces des organisations terroristes visant les USA et la Russie. Mais, le président américain n’a pas révélé les méthodes de renseignements ou les sources.

Ces révélations surgissent alors que le doute plane déjà sur l’interférence de Moscou dans la campagne présidentielle américaine en plus du limogeage récent de James Comey, le patron du FBI qui enquêtait sur cette affaire. Actuellement, trois enquêtes sont diligentées à l’égard de Donald Trump, selon France 24.

D’après le Washington Post, un responsable américain a affirmé que les informations communiquées par Trump avaient l’un des degrés de classification les plus élevés utilisés par les agences de renseignement américaines. Il ajoute que « Trump a révélé plus d’informations à l’ambassadeur russe que nous n’en avons partagé avec nos propres alliés ».

Le quotidien américain, quant à lui, dit détenir plus d’informations sur ce projet terroriste, qu’il se réserve de publier à la demande expresse de responsables américains.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Amaury 6 mois

    Ce Trump est une véritable plaie pour les USA. En plus, il semble qu’il aurait dit que c’était son droit légitime de partager ces informations alors que ses collaborateurs tentent de nier la chose.

    Aucun sens de l’Etat !

    Dommage pour les américains. J’espère que le cas Trump va les amener à revoir leur système électoral.

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 6 mois

    Voilà ce qui arrive lorsqu’on se permet d’élire un septuagénaire à la tête du plus puissant état du monde.